Le cinéma des philosophes - Philippe Lacoue-Labarthe - Centre Pompidou

RETOUR

Paroles

Le cinéma des philosophes

Philippe Lacoue-Labarthe

image
Entrée libre
Bien que la philosophie condamne volontiers l'image, au titre d'illusion, elle ne rechigne pas à l'occasion à quelque mise en scène. Dialogue socratique, poêle cartésien, odyssée hégélienne, bestiaire nietzschéen Gilles Deleuze l'a montré, il n'est pas d'œuvres, si arides soient-elles, qui ne se révèlent peuplées de « personnages conceptuels ». En plus d'une philosophie du cinéma, un cinéma de la philosophie est dès lors envisageable, qui traiterait des idées comme autant de figurants, organisant les concepts dans l'espace comme on structure un plan. Des films de Rossellini sur Pascal ou Socrate à des œuvres plus singulières comme le Wittgenstein de Derek Jarman ou le Dieu Saturne de Jean-Ch lire la suite
Bien que la philosophie condamne volontiers l'image, au titre d'illusion, elle ne rechigne pas à l'occasion à quelque mise en scène. Dialogue socratique, poêle cartésien, odyssée hégélienne, bestiaire nietzschéen Gilles Deleuze l'a montré, il n'est pas d'œuvres, si arides soient-elles, qui ne se révèlent peuplées de « personnages conceptuels ». En lire la suite

CYCLE

Paroles

Le cinéma des philosophes

Philippe Lacoue-Labarthe

11 janvier 2006, à 18h00

Petite salle - Centre Pompidou, Paris
Entrée libre
PARTAGER SUR