T.J. Clark - Gerhard Richter : gris sur gris - Centre Pompidou

RETOUR

Paroles

T.J. Clark

Gerhard Richter : gris sur gris

entrée libre
Il s’agira de réexaminer l’usage du gris et l’idée de perte de substance qui, dès le début de la carrière de Richter, furent déterminants dans sa peinture et dans sa conception de l’art. Quelle était la pertinence première de ces fondements ? Il semble que l’absence de couleur et le flou aient correspondu à ce que Richter, dès les années 1960 mais aussi par la suite, considéra comme les véritables caractéristiques de cette curieuse condition nommée « abstraction », tout autant que de l’expérience historique particulière qui la sous-tendait. Si tel est le cas, comment expliquer que ses tableaux abstraits aient finalement renoué avec la couleur ? T. J. Clark, l’un des plus importants historien lire la suite
Il s’agira de réexaminer l’usage du gris et l’idée de perte de substance qui, dès le début de la carrière de Richter, furent déterminants dans sa peinture et dans sa conception de l’art. Quelle était la pertinence première de ces fondements ? Il semble que l’absence de couleur et le flou aient correspondu à ce que Richter, dès les années 1960 mais lire la suite

Programmation associée

Tout voir
Paroles

T.J. Clark

Gerhard Richter : gris sur gris

20 septembre 2012, à 19h00

Petite salle - Centre Pompidou, Paris
entrée libre
PARTAGER SUR