L'œuvre Composition A.XX - Centre Pompidou

L'œuvre

Composition A.XX

concept.resource

Reproduction d'une œuvre

Crédit photographique : Domaine public

À propos de l'œuvre

Laszlo Moholy-Nagy (1895 - 1946)

Composition A.XX

1924

Huile et graphite sur toile

135,5 x 115 cm

Inscriptions :T.D.CA. au revers : A. XX 1924

Don Société des Amis du Musée national d'art moderne, 1962

Numéro d'inventaire : AM 4025 P

En savoir plus

Cartel développé du Musée national d’art moderne, rédigé dans le cadre du nouvel accrochage des collections modernes, 2015-2016

Dès 1923, László Moholy-Nagy est en charge de l’atelier du métal au Bauhaus. Il encourage l’école à s’orienter vers l’industrie en intégrant l’usage de la machine à la pratique artistique. Composition A.XX témoigne des préoccupations majeures de l’artiste : la lumière, l’espace et le mouvement. Les jeux de transparence, d’opacité et de reflets obtenus grâce aux nuances de blancs, combinés à une maîtrise mathématique de l’agencement des lignes et des formes simples, génèrent une illusion de profondeur. Ils ancrent cette œuvre dans la série des « Tableaux de lumière ».

Service de l’information des publics et de la médiation

Extrait du catalogue Collection art moderne - La collection du Centre Pompidou, Musée national d’art moderne , sous la direction de Brigitte Leal, Paris, Centre Pompidou, 2007

László Moholy-Nagy est certainement l’un des personnages clef de l’histoire de l’art du xx e siècle. Son itinéraire personnel le place en effet au cœur du déroulement historique, du moins si l’on fait de l’avènement de la modernité le centre de cette histoire. Après un court passage par l’expressionnisme, dont témoignent une lithographie ( Autoportrait , 1917-1920, achat en 1963, AM 10898 GR) et deux dessins ( Portrait d’Élisabeth Landau , 1919, achat en 1963, AM 3422 D et id. , 1920, AM 3423 D) appartenant au Musée, il participe aux activités de l’avant-garde hongroise autour de Lajos Kassák...

 lire la suite

Alain Sayag

Autre ressource

Les collections