L'œuvre Aménagement de l'antichambre des appartements privés du Palais de l'Elysée pour le président Georges Pompidou - Centre Pompidou

L'œuvre

Aménagement de l'antichambre des appartements privés du Palais de l'Elysée pour le président Georges Pompidou

concept.resource

Reproduction d'une œuvre

Crédit photographique : © Jacqueline Hyde - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP
© Adagp, Paris

À propos de l'œuvre

Agam (1928 - )

Aménagement de l'antichambre des appartements privés du Palais de l'Elysée pour le président Georges Pompidou

(Salon Agam)

1972 - 1974

Laine, bois, transacryl, aluminium, peinture, dispositifs lumineux, métal, plexiglas

470 x 548 x 622 cm

Inscriptions :[tapis] : Agam

L'installation comprend : une sculpture en acier poli intitulée "Triangle volant", un lustre plafond, un tapis, 6 portes en transacryl coloré, 53 verres peints bicolores, 32 verres diffusants, 54 réflecteurs en tôle laquée blanc, 54 réglettes fluo, 54 tubes fluo, 6 portes en altuglas coloré, 14 profilés "zig-zag" en alu peint, 18 profilés "zig-zag" en alu peint, 6 grandes poutrelles métalliques, 1 très grande poutrelle métallique, 12 petits panneaux en plexi blanc opaque, 1 lot de profilés métalliques à section carrée avec tiges filetées, 1 lot de profilés alu, 1 lot de panneaux agglo avec cornières métalliques, 25 panneaux de bois peint blanc

Achat par commande de l'Etat en 1971, attribution en 2000

Numéro d'inventaire : AM 2000-3

En savoir plus

Extrait du catalogue Collection art contemporain - La collection du Centre Pompidou, Musée national d'art moderne , sous la direction de Sophie Duplaix, Paris, Centre Pompidou, 2007

L’aménagement réalisé par Agam pour l’Élysée répond à une commande faite à l’artiste par le chef de l’État en 1971. Excellent exemple d’espace pictural « cinétique » réalisé à l’échelle d’une pièce d’habitation et associant murs, plafonds, sol et portes d’entrée, le Salon porte à l’échelle de l’architecture intérieure les principes du « tableau polymorphique » réalisé à l’aide d’éléments colorés en biseau et offre au spectateur des compositions abstraites qui changent selon l’angle de vue que ce dernier adopte. En 1970, Agam achève sur ce principe les six murs d’une grande salle du centre cul...

 lire la suite

Jean-Paul Ameline

Autre ressource

Les collections