L'œuvre Brou de noix sur papier 65 x 50 cm, 1948-1 - Centre Pompidou

L'œuvre

Brou de noix sur papier 65 x 50 cm, 1948-1

concept.resource

Reproduction d'une œuvre

Crédit photographique : © Adagp, Paris

À propos de l'œuvre

Pierre Soulages (1919 - )

Brou de noix sur papier 65 x 50 cm, 1948-1

(Peinture sur papier 1948-1, 65 x 50)

1948

Brou de noix sur papier marouflé sur toile

64 x 49,5 cm

Inscriptions :S.D.B.G. : Soulages 48

Don de l'artiste par l'intermédiaire de la Société des Amis du Musée national d'art moderne, 1967

Numéro d'inventaire : AM 4415 P

En savoir plus

Extrait du catalogue Collection art graphique - La collection du Centre Pompidou, Musée national d'art moderne , sous la direction de Agnès de la Beaumelle, Paris, Centre Pompidou, 2008

Les peintures sur papier de Pierre Soulages forment un cheminement parallèle et complémentaire à l’œuvre sur toile, comportant parfois des anticipations fulgurantes sur celle-ci.

Des médiums utilisés sur papier – encre, brou de noix, gouache et acrylique –, le brou est considéré comme un marqueur de son œuvre. Entre 1947 et 1949, Soulages en réalise une cinquantaine, dont 65 x 50 cm, 1948. Il choisit ce médium pour sa couleur, allant du brun au noir, son pouvoir teintant et sa texture très fluide. Les outils peu conventionnels qu’il utilise – des brosses de peintre en bâtiment – créent de l...

 lire la suite

Yann Hendgen

Extrait du catalogue Collection art moderne - La collection du Centre Pompidou, Musée national d’art moderne , sous la direction de Brigitte Leal, Paris, Centre Pompidou, 2007

À l’issue de l’année 1946, marquée par les premières expériences picturales abstraites, les années 1947-1949 apparaissent décisives dans l’œuvre de Soulages qui utilise le travail sur papier, et notamment le travail avec le brou de noix, pour simplifier radicalement sa peinture. « J’étais tourmenté par la peinture traditionnelle avec ses techniques […] et ses petits pinceaux luxueux réservés aux artistes peintres », se souvient Soulages. « Chez un marchand de couleurs, j’y ai acheté des brosses de peintre en bâtiment, en soie ordinaire, très larges, conçues tout autrement […]. Comme un pei...

 lire la suite

Jean-Paul Ameline

Johan Popelard

Les collections