L'œuvre Oedipus - Centre Pompidou

L'œuvre

Oedipus

concept.resource

Reproduction d'une œuvre

Crédit photographique : © Georges Meguerditchian - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP
© Jan Mancuska

À propos de l'œuvre

Jan Mancuska (1972 - 2011)

Oedipus

2006

Lettres en aluminium coupé au laser, câble en acier

traduction des textes :

Dan était dans un bar avec deux amis. Il n'arrêtait pas de parler de la petite amie de son ami. Ensuite, ils sortirent. Dan insista pour qu'ils l'appellent ensemble. Les amis entrèrent dans la cabine téléphonique.

"Compose le numéro. Je n'y vois rien " dit Dan. " Bonjour, c'est Dan. Est-ce que je peux parler à Marta?". Puis, il raccrocha le téléphone.

"Je ne comprends pas" dit-il à l'extérieur." J'ai parlé à ma propre mère.". Il s'en alla en hurlant qu'il devait rentrer chez lui en courant.

Il appréciait beaucoup Dan. Il était au courant de la relation platonique de Dan avec sa petite amie mais ne voulait pas l'affronter. Une fois, ils étaient dans un bar. Dan insista pour qu'ils l'appellent. Ils entrèrent dans la cabine téléphonique.

Ivre, Dan ne pouvait composer le numéro. Son ami savait que Dan habitait avec ses parents. Au lieu de celui de Marta, il composa le numéro de Dan.

Dan n'avait aucune idée de ce qui c'était passé. Il avait appelé Marta et avait pourtant parlé à sa propre mère.

Il les observa toute la nuit. Deux amis avec une femme entre eux. Dan ne pouvait s'en empêcher. Ils décidèrent de l'appeler. Dans la cabine téléphonique, un corps cacha l'aute. La sitution paraissait absurde. Deux silhouettes dans une cabine téléphonique à deux heures du matin, l'une composant le numéro, l'autre téléphonant. Ensuite, le silence se fit pendant un instant.

A l'extérieur, Dan ne parvint pas à saisir que puisqu'il avait parlé à sa mère, elle n'irait pas le voir dans son lit.

Trois textes composés de lettres en aluminium fixées par des câbles en acier tendus à hauteur des yeux entre les murs d'une salle. Les textes en anglais portent sur trois variations d'un épisode décrivant le rapport entre un personnage et sa mère

Don de la Société des Amis du Musée national d'art moderne, 2008. Projet pour l'art contemporain 2007

Numéro d'inventaire : AM 2008-50

Description for the presentation 2011 in the National Museum of Modern Art

Jan Mančuška, who was born in 1972 in Bratislava and died prematurely on the 30th of June 2011 in Prague, where he was living, was one of the most widely known contemporary artists in the Czech Republic. Through his works of art, he explored the workings of memory and the different ways in which the present or the past can be perceived and expressed through language and texts. Oedipus is part of a series of works made up of capital letters crossing an exhibition space. The viewer is invited to follow the narration of three texts, each of which is aligned on a wire and deals with the relatio...

 read more

Public Services Department

Autres reproductions de l'œuvre

Les collections