L'évènement Cinéastes en correspondance. Naomi Kawase - Isaki Lacuesta - Centre Pompidou

L'évènement

Cinéastes en correspondance. Naomi Kawase - Isaki Lacuesta

Mots-clés :

concept.resource

Visuel d'un événement

Crédit photographique : © Naomi Kawase

À propos de l'événement

Cinéastes en correspondance. Naomi Kawase - Isaki Lacuesta

Exposition d'installations

Expositions

23 novembre 2018 - 6 janvier 2019

de 11h à 21h ou de 18h30 à 4h30
Forum -1 - Centre Pompidou, Paris

Entrée libre

Avec plus de 40 films, documentaires et fictions mêlés, Naomi Kawase a imposé sa singularité jusqu’à devenir la plus grande cinéaste japonaise. L’Espagnol catalan Isaki Lacuesta a fait du cinéma une aventure perpétuelle, ses multiples créations défiant tout formatage.

Naomi Kawase a commencé à filmer à la fin des années 1980 cherchant, au moyen d’un cinéma à la première personne, à reconstituer son histoire familiale béante et à restituer son rapport organique au monde. Isaki Lacuesta a débuté à l’aube des années 2000 avec des films qui font surgir la fiction et l’intime de l’archive, de ...

 lire la suite lire la suite

Organisateur : DDC / Les cinémas, S. Pras

En savoir plus

Installations Isaki Lacuesta

Isaki Lacuesta a réalisé douze installations depuis 2007. Parmi ses créations récentes : Aftermath, présentée au pavillon catalan de la Biennale d’architecture de Venise en 2016, ou Mur/Murs et Los muros invisibiles, présentées au Centre d’arts Santa Monica à Barcelone en 2015.
Pour le Centre Pompidou, il conçoit une nouvelle installation, Les images échos, introduite par une proposition intitulée Les films doubles. Le centre d’art contemporain Bòlit, à Girona, exposera à son tour cette nouvelle installation d’Isaki Lacuesta dans l’exposition qu’il lui consacre du 25 janvier au 28 avril 20...

 lire la suite

Installations Naomi Kawase

Pour la première fois, Naomi Kawase crée des installations.
Inspirées par sa région natale, Nara, également à l’origine de la plupart de ses films, Spring – Summer – Fall – Winter et Screens of Memories forment deux propositions complémentaires, qui se répondent pour parvenir à l’équilibre, Elles sont introduites par une œuvre calligraphique, réalisée par la cinéaste lors de l’ouverture de l’exposition.

Calligraphie
La cinéaste pratique aussi l’art de la calligraphie japonaise, le shodô, inextricablement lié à la culture zen de l’archipel. D’abord chinoise, la calligraphie s’est développé...

 lire la suite

Vidéo associée