L'œuvre Erinnerungen an die Spiegelsäle von Brüssel - Centre Pompidou

L'œuvre

Erinnerungen an die Spiegelsäle von Brüssel

concept.resource

Reproduction d'une œuvre

Crédit photographique : © Adagp, Paris

À propos de l'œuvre

Otto Dix (1891 - 1969)

Erinnerungen an die Spiegelsäle von Brüssel

(Souvenirs de la galerie des glaces à Bruxelles)

1920

Huile et glacis sur fonds d'argent sur toile

124 x 80,4 cm

Inscriptions :

S.D. en bas à gauche : DIX / 1920

Au revers, sur la toile : DIX 1920 / Erinnerung an die / Spiegelsáále von / Brüssel

Achat en souvenir de Siegfried Poppe, 1999

Numéro d'inventaire : AM 1999-178

En savoir plus

Cartel développé du Musée national d'art moderne, rédigé dans le cadre de l'accrochage Modernités plurielles 2013-2014

Dans les années 1920, Otto Dix travaille dans un style caricatural. Il déploie dans ses tableaux une critique acerbe de la société de la République de Weimar. L’Allemagne connaît alors une période paradoxale, à la fois festive et marquée par un désastre économique. Dix pastiche ici le principe cubiste de multiplication des points de vue en le transposant dans un espace trivial, le Cristal Palace à Bruxelles, un café aménagé en bordel, connu pour ses pièces entièrement recouvertes de miroirs.

Service de l’information des publics et de la médiation

Cartel développé du Musée national d’art moderne, rédigé dans le cadre du nouvel accrochage des collections modernes, 2015-2016

En 1920, Otto Dix se rapproche des dadaïstes berlinois, notamment de Grosz et Heartfield, et expose à la Foire internationale Dada. Travaillant dans une veine caricaturale, Dix dépeint ici un « souvenir » de guerre : les virées des hauts gradés allemands au bordel. Le tableau représente un général rougeaud buvant du champagne français en compagnie d’une prostituée blonde dans un café de Bruxelles aménagé en maison de passe, le Cristal Palace, célèbre pour ses pièces entièrement recouvertes de miroirs. La configuration du lieu permet à Dix de se livrer à une parodie du cubisme, des fragments du...

 lire la suite

Service de l’information des publics et de la médiation

Extrait du catalogue Collection art moderne - La collection du Centre Pompidou, Musée national d’art moderne , sous la direction de Brigitte Leal, Paris, Centre Pompidou, 2007

L’année 1920, au cours de laquelle Dix est invité par Grosz et Heartfield à participer à la i re Foire internationale Dada de Berlin, correspond à une période prolifique pour l’artiste de Dresde. Inspiré par les dadaïstes, Dix dépeint de manière caricaturale et mordante l’absurdité de la guerre, où des estropiés, mi-hommes, mi-pantins (Les Joueurs de skat, La Rue de Prague) côtoient des bouchers enragés (Boucherie) et la soldatesque allemande en proie à sa libido. Les gradés se rendaient alors dans des cafés aménagés en bordel. L’un des plus célèbres à Bruxelles, baptisé Cristal Palace, était...

 lire la suite

Angela Lampe

Les collections