Centre Pompidou Virtuel

choisissez votre langue

imprimer

L'œuvre

L'âne pourri

concept.resource

Reproduction d'une œuvre

© Jean-Claude Planchet - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP
© Salvador Dalí, Fundació Gala-Salvador Dali / Adagp, Paris

À propos de l'œuvre

Salvador Dali (1904 - 1989)

L'âne pourri

1928

Huile, sable, gravier sur bois

61 x 50 cm

Inscriptions : S.D. vers M.B. : S. Dali / 28

Dation, 1999

Numéro d'inventaire : AM 1999-22

Point de vue

Extrait du catalogue Collection art moderne - La collection du Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, sous la direction de Brigitte Leal, Paris, Centre Pompidou, 2007


La putréfaction devient, à la fin des années 1920, une notion centrale de la peinture, de la pensée de Salvador Dalí. Elle est d’abord le mot de passe de la petite confrérie qu’il forme, à La Residencia (la résidence des étudiants) de Madrid, avec Federico García Lorca, Pepin Bello et Luis Buñuel. Le nom de putrefactos [putrides] regroupe ces adeptes d’une esthétique de la transcendance et du sublime. La putréfaction devient à ce point fondamentale que Dalí et García Lorca envisagent de lui consacrer un ouvrage. Le peintre l’investit graduellement d’un sens positif. Il en loue l’efficacité cr...

 lire la suite

Didier Ottinger