L'œuvre Nature morte au magnolia - Centre Pompidou

L'œuvre

Nature morte au magnolia

Mots-clés :

concept.resource

Reproduction d'une œuvre

Crédit photographique : © Philippe Migeat - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP
© Succession H. Matisse

À propos de l'œuvre

Henri Matisse (1869 - 1954)

Nature morte au magnolia

(Nature morte à la cafetière ; Nature morte au coquillage ; Coquillage avec chaudron et fond rouge ; Nature morte rouge au magnolia ; Nature morte rouge au chaudron)

octobre 1941

Huile sur toile

74 x 101 cm

Inscriptions :S.D.B.DR. : Henri Matisse / 12/41

Peint à Nice du 25 août au 21 octobre 1941

Achat, 1945

Numéro d'inventaire : AM 2588 P

En savoir plus

Extrait du catalogue Collection art moderne - La collection du Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, sous la direction de Brigitte Leal, Paris, Centre Pompidou, 2007

L’exécution proprement dite de Nature morte au magnolia (du 25 août au 21 octobre 1941) est précédée et accompagnée par un nombre particulièrement important d’études dessinées : 68 dessins préparatoires, prêtés par l’artiste, figuraient dans l’exposition de la Tate Gallery en 1953, en plus de la série G de Thèmes et Variations (publiée en 1943), et d’autres compositions isolées comme Nature morte, fruits et potiche (1941), dessin acheté par l’État en 1942 pour le Musée (AM 1514 D).

Matisse s’est attardé dans ces feuilles sur chacun des éléments de sa nature morte pour les analyser, s’en appropr...

 lire la suite

Isabelle Monod-Fontaine

Extrait du catalogue Œuvres de Matisse, catalogue établi par Isabelle Monod-Fontaine, Anne Baldassari et Claude Laugier, Paris, Éditions du Centre Pompidou, 1989

Comme pour d'autres œuvres exécutées en 1940-1941, des dessins, documents et témoignages viennent éclairer la (longue) genèse (septembre-décembre 1941) de cette importante nature morte. En premier lieu, de très nombreuses études dessinées en rapport avec les différents éléments du thème (études pour la fleur seule, ou pour le coquillage) ou bien les combinant : soixante- huit études pour Nature morte au magnolia étaient exposées à Londres en 1953 (prêtées par l'artiste, sous le n° 57 du catalogue). Pour rester dans le domaine du dessin, Nature morte, fruits et potiche, ainsi que la série G de ...

 lire la suite

Isabelle Monod-Fontaine

Les collections