L'œuvre Grand intérieur rouge - Centre Pompidou

L'œuvre

Grand intérieur rouge

concept.resource

Reproduction d'une œuvre

Crédit photographique : © Bertrand Prévost - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP
© Succession H. Matisse

À propos de l'œuvre

Henri Matisse (1869 - 1954)

Grand intérieur rouge

printemps 1948

Huile sur toile

146 x 97 cm

Inscriptions :S.D.B.G. : Matisse 48

Peint à Vence à la Villa Le Rêve

Achat de l'Etat, 1950

Attribution, 1950

Numéro d'inventaire : AM 2964 P

En savoir plus

Extrait du catalogue Œuvres de Matisse, catalogue établi par Isabelle Monod-Fontaine, Anne Baldassari et Claude Laugier, Paris, Éditions du Centre Pompidou, 1989

Intérieur jaune et bleu était le premier de la dernière série de tableaux de Matisse. Cette séquence se conclut au printemps 1948 avec six grandes compositions1. La plus synthétique, Grand Intérieur rouge est la dernière peinte.

Tout le travail de cette dernière saison de peinture 1946-19482 est exposé selon le désir de Matisse, à Paris, au Musée national d'art moderne, en 1949. S'y trouvent représentées exclusivement les trois directions de son travail à l'époque, c'est-à-dire trois façons de travailler sur la couleur lumière : la découpe à vif dans les feuilles gouachées préalableme...

 lire la suite

Isabelle Monod-Fontaine

Extrait du catalogue Collection art moderne - La collection du Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, sous la direction de Brigitte Leal, Paris, Centre Pompidou, 2007

En 1943, Matisse s’installe dans l’arrière-pays de Nice, sur la colline de Vence, dans la villa Le Rêve. Après la « floraison » en dessins des années 1941-1942, après les années difficiles de la guerre, principalement consacrées aux dessins et à Jazz (1947, AM 10894 GR et AM 1978-749), vient le temps d’une floraison en peinture. C’est à partir de 1946 et jusqu’en 1948 la saison des « Intérieurs » de Vence : « Je n’ai jamais été aussi clairement en avant dans l’expression des couleurs », écrit Matisse à son vieil ami André Rouveyre, le 15 mai 1947, à propos de cette suite éblouissante, qui sera...

 lire la suite

Isabelle Monod-Fontaine

Les collections