L'œuvre Apocalypse - Centre Pompidou

L'œuvre

Apocalypse

concept.resource

Reproduction d'une œuvre

Crédit photographique : © Philippe Migeat - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP
Domaine public

À propos de l'œuvre

Séraphin Soudbinine (1867 - 1944)

Apocalypse

(La Femme adultère,
La Pécheresse de Babylone)

1921

Bois, laque, or

90 x 50 x 24,8 cm

Inscriptions :S.D. côté B.DR. à la peinture or : Soudbinine / Paris 1921

Peinture or sur laque de chine noire

Don de l'artiste en souvenir de sa femme, 1936

Numéro d'inventaire : JP 116 S

En savoir plus

Cartel développé du Musée national d'art moderne, rédigé dans le cadre de l'accrochage Modernités plurielles 2013-2014

Lors d’un voyage à Paris, Soudbinine rencontre Rodin et décide, en 1904, de quitter la Russie pour s’installer en France. Aussitôt réalisée, Apocalypse est exposée au Salon d’Automne de 1921. Il représente la prostituée de Babylone selon une iconographie fidèle au texte biblique, assise sur un animal monstrueux à sept têtes et dix cornes, tenant d’une main la coupe remplie de ses péchés, soulevant de l’autre sa robe.

Service de l’information des publics et de la médiation

Autres reproductions de l'œuvre