L'œuvre Rythme - Centre Pompidou

L'œuvre

Rythme

concept.resource

Reproduction d'une œuvre

Crédit photographique : © Bertrand Prévost - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP
© Pracusa S.A.

À propos de l'œuvre

Sonia Delaunay (1885 - 1979)

Rythme

1938

Huile sur toile

182 x 149 cm

Inscriptions :S.D.B.DR. : Sonia Delaunay 38

Donation Sonia Delaunay et Charles Delaunay, 1964

Numéro d'inventaire : AM 4093 P

En savoir plus

Cartel développé du Musée national d’art moderne, rédigé dans le cadre du nouvel accrochage des collections modernes, 2015-2016

« La vraie peinture commencera quand on comprendra que la couleur a une vie propre », écrit Sonia Delaunay. Pour l’artiste, l’expression de l’élan vital de la couleur passe par l’exaltation de sa luminosité et de sa mobilité. Sonia Delaunay s’appuie sur le principe de « contraste simultané » qui, jouant avec les propriétés optiques des couleurs, stimule l’œil du spectateur afin qu’il parcourt l’ensemble de l’œuvre à un rythme cadencé. La répétition du motif du disque accentue l’élan sinusoïdal de l’œuvre qui semble s’épandre ainsi au-delà de la toile.

Service de l’information des publics et de la médiation

Extrait du catalogue Collection art moderne - La collection du Centre Pompidou, Musée national d’art moderne , sous la direction de Brigitte Leal, Paris, Centre Pompidou, 2007

La peinture a été réalisée pour l’exposition organisée par Albert Gleizes, « Aspect actuel du cubisme chez quelques aînés et quelques jeunes », au Salon d’automne de 1938 (palais de Chaillot, 11 novembre-18 décembre, n° 1802), qui voulait montrer l’évolution du cubisme vers l’abstraction. Elle regroupait autour des Delaunay, des artistes qui avaient participé aux travaux de décoration des pavillons de l’Exposition internationale de 1937, comme Herbin, Lhote, Survage et Villon. La composition reprend le vocabulaire formel utilisé pour les immenses décors du Palais des Chemins de fer, Voyages l...

 lire la suite

Brigitte Leal

Les collections