L'œuvre Strikes at Time (Ruptures du temps) - Centre Pompidou

L'œuvre

Strikes at Time (Ruptures du temps)

concept.resource

Reproduction d'une œuvre

À propos de l'œuvre

Raqs Media Collective

Strikes at Time

(Ruptures du temps)

(Ruptures du temps)

2011

L'oeuvre est composée : 1 plan 1 descriptif technique remis par l’artiste 1 set de 2 béta numériques, Pal, 16/9ème, 18’32, couleur, son stéréo, sous titré en anglais et français 1 disque dur WD série n° WXH1A20K2987 contenant : 1 fichier HD, 115 GO, 16/9ème, version française et anglaise, couleur, son stéréo grand écran 1 fichier HD, 16/9ème, version anglaise française et anglaise, couleur, son stéréo petit écran 1 écran de projection sur le mur 250 x 141 cm 1 écran de projection suspendu de type Meyer sound UPM 1P de 120 x 67.80 2 vidéoprojecteurs HD Panasonic de 2400 lumens 2 lecteurs multimédias synchronisables par réseau de type Bright Sign 1 équaliseur 2 haut-parleurs de type Meyer sound UPM 1P Les vidéos sont synchronisées

(

Jeebesh Bagchi, né en 1965 Shuddhabrata Sengupta, né en 1968 Monica Narula, née en 1968

sont nés et vivent et travaillent à New Delhi (Inde)

)

"Stikes at Time" is a lucid dream, readings from an occasional "journal", and a long walk at the edge of the city of the night. In that no man's land annexed by the awakening mind from the fatigue of the labouring day, the work weaves together a disquisition on time in the form of a discreet annotation on the philosopher Jacques Rancière's"The Nights of Labour", together with renditions of the found text of a worker's diary by the CyberMohalla Ensemble, a group of unorthodox proletarian urbanists that Raqs has been in dialogue with over a decade.

The shadowy presence of a Yaksha and Yakshi - guardians of wealth in Indic mythologies -stands watching over the work, marking time with questions.

notice provenant de l'artiste Monica Narula

Achat, 2011

Numéro d'inventaire : AM 2011-429

Les collections