Skip to main content
Summary

Dans un univers où l'individu est confronté quotidiennement aux nouvelles technologies, et ressent un besoin constant d'évolution de ses compétences personnelles et professionnelles, la bibliothèque est aujourd'hui le nouveau lieu d'expression d'une forte demande en autoformation. Cette demande, dépendante pour partie de l'offre que la bibliothèque parvient à réunir et du niveau de formation de l'usager, remet également en question le rôle de médiation des bibliothécaires, modifiant sensiblement leur approche du métier. Quelles limites la bibliothèque doit-elle poser à ce nouveau rôle ? Quels partenariats sont alors possibles ?Reprenant les actes du colloque organisé à la Bibliothèque publique d'information en décembre 2005, ainsi que le rapport de l'enquête réalisée par le service Études et recherche de la Bpi sur l'Espace autoformation de la Bpi, cet ouvrage se veut un outil de réflexion pour les professionnels des bibliothèques. Reformulant les questions auxquelles les bibliothécaires sont confrontés dans leur pratique quotidienne, s'appuyant sur leurs expériences et sur l'analyse théorique de chercheurs en sciences de l'éducation, il tente d'ouvrir de nouvelles pistes de travail pour établir à l'avenir, ce qui pourrait peut-être devenir une « charte de l'autoformation en bibliothèque ».

Additional information

Colloque, Petite salle, Centre Pompidou, 05/12/2005

Speakers Sylviane Brunel
Reza Ebrahimi
Elisabeth Lasabatie : conseiller(s) scientifique(s)
Florence Couvreur-Neu
Brian Gambles
Bernard Blandin
Cherif Lounici
Agnès Camus-Vigué
Philippe Carré
Martine Blanc-Montmayeur
François Michaud : conseiller(s) scientifique(s)
Pascaline Blandin
Maxime Greze
Joëlle Muller
Michel Fauchié
Pierre Verbeke
Anne Jay-Ghislain
Marion Lhuillier