lib

Accueil > lib

Anciens bilans d'activité du Centre Pompidou

Contact

Pôle Archives, Centre Pompidou 75191 Paris Cedex 04
du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 18h30

Vous pouvez contacter le pôle Archives par e-mail ou par téléphone : + 33 (0)1 44 78 41 59

Anniversaire de la disparition d'André Breton

Accueil > lib > Anniversaire de la disparition d'André Breton

Il y a cinquante ans, la voix d'André Breton, qui avait dominé la scène artistique de la fin de la Première Guerre mondiale aux années 1960, s'éteignait. L'après-guerre voyait naître de nouvelles générations d'artistes (surréalistes, révolutionnaires, lettristes, situationnistes) inspirés par cette figure de commandeur, mais qui - c'est le propre de la jeunesse - brocardait la figure du Père. Pour autant, l'héritage du surréalisme demeurait indélébile.

Cet hommage à André Breton s’inscrit dans la nouvelle séquence d’exposition-dossier proposée au musée, intitulée « Politiques de l’art ». De la protestation contre l’engagement de la France en 1925 dans la guerre du Rif à la Déclaration sur le droit à l’insoumission dans la guerre d’Algérie dite Manifeste des 121 en 1960, les surréalistes participèrent à tous les combats du 20e siècle pour la défense des libertés. André Breton a été l’un des premiers à dénoncer les procès de Moscou (1936-1938), tout en luttant contre la montée du fascisme. Dans son discours pour le Congrès international des écrivains en 1935, sa célèbre formule résume bien le projet surréaliste : « ‹ Transformer le monde ›, a dit Marx ; ‹ changer la vie ›, a dit Rimbaud : ces deux mots d’ordre pour nous n’en font qu’un. » 

André Breton et le Centre Pompidou, en quelques dates

1983 - Don d'Elisa Breton et Aube Breton Elleouët d'une œuvre d'André Breton.

1991 - Exposition « André Breton, la beauté convulsive ». Commissaires : Isabelle Monod-Fontaine et Agnès de la Beaumelle.

2002 - Installation du « Mur Breton » évoquant la collection d'André Breton, rue Fontaine, à l'occasion de l'exposition « La Révolution surréaliste ». Commissaire : Werner Spies.

2003 - Don d'Aube Breton Elleouët de deux peintures (Joan Miró et Victor Brauner) et d'un dessin (Roberto Matta) ; Don d'Aube Breton Elleouët et Oona Elleouët de deux peintures (Jean Arp et Man Ray).
Entrée par dation du « Mur Breton », ensemble de 255 objets et œuvres d'art réunis par André Breton dans le bureau de son atelier.

2014 - Transformation du « Mur Breton » en « Atelier Breton » avec l'ajout du bureau du fondateur du surréalisme et de ses objets (dépôt de la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris).

2016 - Salle focus consacrée à « André Breton, surréalisme et politique. Du temps que les surréalistes avaient raison ». Commissaires : Jean-Michel Bouhours, Jean-Michel Goutier et Camille Morando.

Reconstitution du mur de l'atelier d'André Breton, rue Fontaine, 1922-1966 - Présentation par Didier Ottinger

Repères biographiques, 1896 - 1966

1896
Naissance d'André Breton à Tinchebray dans l'Orne.

1913 
Débute des études de médecine. Ses intérêts le portent naturellement vers la littérature, la poésie (Rimbaud, Mallarmé, Valéry), et vers les visites dans des musées, galeries et salons : « la découverte du musée Gustave Moreau, quand j'avais seize ans, a conditionné pour toujours ma façon d'aimer ».

1915-1918 
Mobilisé dans l'artillerie puis versé dans le service de santé à Nantes. Rencontre Jacques Vaché et Guillaume Apollinaire qui lui fait connaître les peintres cubistes, les arts primitifs et Derain. Au centre psychiatrique de la IIe armée, il approfondit les données de la psychanalyse. En 1917, il se lie avec Soupault et Aragon qui lui fait découvrir Les chants de Madoror de Lautréamont.

1919 
Avec Aragon et Soupault, il fonde la revue Littérature, rejoint le mouvement Dada créé en Suisse par Tristan Tzara. Rédige Les champs magnétiques, en écriture automatique, avec Soupault. Parution du Mont de piété, son premier recueil de poèmes, illustré de deux dessins de Derain.

1920-1921
Breton participe aux manifestations Dada et organise la première exposition de Max Ernst à Paris. Après son mariage avec Simone Kahn, il retrouve Tzara et Ernst au Tyrol puis, avec Eluard, se rend à Vienne où il rencontre Freud.

1922-1923 
Rupture avec Tzara. La révélation de la peinture « métaphysique » de Chirico est déterminante. Devient bibliothécaire et conseiller artistique du couturier Jacques Doucet auquel il fera acheter notamment La charmeuse de serpents du Douanier Rousseau et Les demoiselles d'Avignon de Picasso. A Barcelone où il se rend avec Picabia, il donne une conférence « Caractères de l'évolution moderne et ce qui en participe » dans laquelle il désigne comme révélatrices les œuvres de Chirico, Duchamp, Ernst, Picasso, Picabia et Man Ray. Parution de Clair de terre avec illustration de Picasso.

1924-1925
Parution des Pas perdus. Fait la connaissance de Joan Mirô et de André Masson. Publication du Manifeste du Surréalisme dans lequel André Breton définit le Surréalisme par la pratique de l'automatisme et les données du rêve. Début de parution de la revue La Révolution surréaliste dont il prendra la direction à partir du n°4 et où paraitront ses articles « Le Surréalisme et la peinture, réunis en volume en 1928. Simultanément, pour l'exposition intitulée « La Peinture surréaliste » organisée par la galerie Pierre, André Breton présente les peintures de Arp, Chirico, Ernst, Klee, Masson, Mirô, Man Ray.

1928
Parution de Nadja.

1929-1930
Crise et scission au sein du groupe surréaliste auquel se joignent Dali et Magritte. A La Révolution surréaliste succède Le Surréalisme au service de la Révolution où paraît le Second Manifeste du Surréalisme. Rédaction, en collaboration avec Eluard, de L'Immaculée Conception.

1932-1935 
Parution de Vases communicants. Epouse Jacqueline Lamba. Se rend à Prague avec Eluard puis à Ténériffe avec Benjamin Péret.

1936-1937
Naissance de sa fille Aube. Exposition surréaliste d'objets à la galerie Charles Ratton présentée par A. Breton. Ouvre une galerie rue de Seine, « Gravida », dont la porte est dessinée par Marcel Duchamp.

1938
Parution de L'Amour fou. Exposition internationale du surréalisme à la galerie des Beaux-Arts à Paris. Au Mexique, « lieu surréaliste par excellence », Breton rencontre Trotsky et Diego Rivera avec lesquels il écrit Pour un art révolutionnaire indépendant.

1939-1940
Mobilisé comme médecin à Poitiers. A Marseille, il est l'hôte du Comité de secours américain aux intellectuels à la villa Air-Bel, où il retrouve Dominguez, Victor-Brauner, Lam, Hérold, Masson, etc.

1941-1946
Séjourne cinq ans à New York où il retrouve Matta, Duchamp, Onslow-Ford, Tanguy, Ernst, Masson, etc. et se liera avec Donati, Gorky, David Hare, Selingmann, etc. En 1942, il fonde avec David Hare et Ernst la revue VVV où paraissent ses « Prolégomènes à un 3ème Manifeste du Surréalisme ou non ». La même année, il organise avec Duchamp l'exposition « First papers of Surrealism » et donne à la Yale University une conférence intitulée « Situation du Surréalisme entre deux guerres ». Avec Elise Claro, son épouse, il voyage en 1945 en Arizona et au Canada, il visite des réserves d'indiens Hopi et Zuni et rédige Arcane 17. Retour à Paris au printemps 1946.

1947
Organise avec l'aide de Marcel Duchamp et de Frédéric Kiesler l' « Exposition Internationale du Surréalisme » à la galerie Maeght.

1948
Une nouvelle revue, Néon, rassemble autour de Breton, Victor-Brauner, Péret, Toyen, Hérold, Heisler, Lam, Matta, etc.

1950
Achète une maison à St-Cirq-La-Popie (Lot) .

1952
La revue Médium et la galerie « A L'Etoile » scellée révèlent les œuvres de Hantaï, Degottex, Svanberg, Molinier.

1956
Fondation de la revue Le Surréalisme même.

1957
Parution de L'Art magique avec Gérard Legrand.

1959
Publication de ses poèmes accompagnant les Constellations de Miró. « Exposition Internationale du Surréalisme », sur le thème de l'Eros, à la galerie Daniel Cordier.

1961
Nouvelle revue surréaliste La Brèche dirigée par André Breton.

1965
Dernière exposition internationale du Surréalisme à la galerie de l'Oeil, « L'Ecart absolu », présentée par Breton.

1966
Mort d'André Breton à Paris.

Biographie du président du Centre Pompidou

Accueil > lib > Biographie du président du Centre Pompidou

Serge Lasvignes est né en 1954. Il est agrégé de lettres et ancien élève de l'Ecole nationale d'administration (promotion Liberté-Egalité-Fraternité, 1987-89). Après un début de carrière au Conseil d’Etat,  il fut Directeur des affaires générales, internationales et de la coopération au ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Insertion professionnelle (1995-96), puis Directeur des affaires juridiques au ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (1996-97).

Il est ensuite nommé Directeur au Secrétariat général du gouvernement (1997-2006) avant de devenir Secrétaire général du gouvernement (2006-15).

Serge Lasvignes est depuis avril 2015, Président du Centre national d'art et de culture Georges Pompidou et Président des Conseils d'administration de la Bibliothèque publique d'information (Bpi), de l'Institut de recherche et de coordination acoustique/musique (Ircam) et du Centre Pompidou-Metz.

Cinéma et vidéo

 

Tout au long de l’année, le cinéma est chaque jour présent au Centre Pompidou, en salles, dans le musée et les expositions, de la simple séance en passant par la rétrospective, l’exposition-installation et jusqu’au festival.
Des rendez-vous réguliers sont consacrés au cinéma expérimental, à la création vidéo et aux nouveaux médias, aux films de danse, au cinéma documentaire et aux films d’artistes.
Le visiteur est invité à voir et revoir en salles une programmation de films d’artistes conservés dans la collection du Centre Pompidou et à découvrir régulièrement son patrimoine vidéo.

Retrouvez l'agenda des séances et manifestations du moment ici !

Cinéma

Hors Pistes 2019 : La lune - FESTIVAL, 18 janvier - 3 février 2019

« Moon Goose Colony », 2017 © Agnès Meyer-Brandis, VG-Bild Kunst, 2018

Cycles et expositions   

     

Alain Cavalier / Ross McElwee : Auto-portraits

Du 9 janvier au 9 mars 2019

Hors Pistes 14e édition : La lune

Du 18 janvier au 3 février 2019

   

Prochainement

Fabriquer le cinéma : Autour du « Making of »

Du 25 mars au 1er avril 2019

Cinéma du réel - 41e édition

Du 15 au 27 mars 2019

Želimir Žilnik, de A à Z

Du 12 avril au 19 mai 2019

La cinémathèque du documentaire

 

Les yeux doc à midi

Tous les vendredis, à 12h - Entrée libre dans la limite des places disponibles
Projection sur grand écran d'un film issu du catalogue en ligne Les yeux doc.

Trésors du doc

Un dimanche par mois, à 17h
Chaque trimestre, une Cinémathèque ou un Fonds patrimonial est invité à sortir de ses réserves, les trésors du documentaire.

La fabrique des films

Un lundi par mois, à partir de 18h
Une soirée en deux temps en présence d'un(e) réalisateur(rice) : présentation d'un projet en cours ; projection d'un film précédent. 

Du court, toujours

Une fois par mois, à 20h
Une séance thématique de courts métrages, au gré des envies, des actualités, des saisons !

Nouvelles écritures documentaires

Une séance tous les deux mois, à 20h
Un rendez-vous pour découvrir les nouvelles réalisations documentaires sur le web.

Les rencontres d'Images documentaires

Un jeudi par mois, à 20h
Rencontre autour d’un film choisi par le comité de rédaction de la revue Images documentaires.

Les rendez-vous réguliers

Texte Les rendez-vous réguliers

© Hervé Véronèse

 

FILM

Un mercredi par mois à 19h, et un mercredi par semaine en mai et juin, à 19h
« Film » propose un nouvel aperçu sur les collections cinématographiques du Musée.

Hors Pistes Productions

Une fois par mois à 20h
Ce nouveau rendez-vous mensuel propose de suivre, à travers leur nouvelle réalisation, les artistes qui ont pris part aux éditions précédentes du festival Hors Pistes.

VIDÉO ET APRÈS

Un lundi par mois à 19h
« Vidéo et après » est un cycle de rencontres avec des artistes et des historiens de l’art proposant projections, conférences, performances et discussions.

PROSPECTIF CINÉMA

Les derniers jeudis du mois à 20h
« Prospectif cinéma » explore la production cinématographique d’artistes contemporains français et internationaux.

 

Retrouvez toutes les séances dans l'agenda

David Goldblatt (1930 - 2018)

Texte

David Goldblatt, Vendeuse, Orlando West, Soweto, Johannesbourg, 1972 © David Goldblatt / Affiche de la rétrospective au Centre Pompidou

Le 25 juin 2018, disparaissait David Goldblatt, photographe sud-africain. Le Centre Pompidou venait de lui consacrer une rétrospective de grande ampleur. Cette exposition présentait plus de deux cents photographies et une centaine de documents, offrant ainsi au public une traversée de l’ensemble de la production du photographe.

Depuis les années 1960, David Goldblatt parcourait son pays natal, l’Afrique du Sud. À travers ses photographies, il a raconté son histoire, sa géographie, et ses habitants. Il répétait souvent que, pour lui, la photographie n’était pas une arme et qu’il ne voulait la rapprocher d’aucune propagande, même dans un but louable. Le langage photographique qu’il a privilégié est, dans la lignée de cet esprit, à la fois simple et intense.

 

"Quelque chose de la réalité s’empare de moi. Quelque chose qui stimule, irrite, séduit.

Je veux m’en approcher, l’explorer, le voir avec toute l’intensité et la clarté dont je suis capable.

Pas pour acheter, posséder, coloniser ou m’approprier ce morceau de réalité,

mais pour faire l’expérience de son existence et en livrer un condensé par la photographie."

                                                                                                                 David Goldblatt, 2018

 
 

Les films de l'exposition

À l’occasion de la rétrospective consacrée au photographe (21 février-13 mai 2018), sept films ont été produits par le Centre Pompidou et diffusés au fil des sections du parcours de l’exposition. David Goldblatt y commente ses photographies et invite les visiteurs à plonger dans son œuvre fascinante, qui apprend à regarder avec un œil conscient et analytique.

  

La rencontre avec David Goldblatt et Broomberg & Chanarin

Le Centre Pompidou a présenté conjointement à la rétrospective du photographe David Goldblatt, une pièce monumentale des artistes Adam Broomberg et Oliver Chanarin, "Divine Violence", récemment entrée dans la collection. La violence et son questionnement sont au centre de la démarche artistique de ce duo, qui fête en 2018, vingt ans de coopération.
Au cours d'une rencontre le 21 février 2018, les trois artistes, originaires d'Afrique du Sud, ont échangé sur leurs visions documentaires qui se répondent, tout en se contrastant.

 

Le catalogue de l'exposition : David Goldblatt. Structures de domination et de démocratie

En incluant les clichés de jeunesse du photographe, ce catalogue explique les fondements de la passion critique de Goldblatt pour la photographie, sa sensibilité sociale ainsi que sa conscience politique. Ses photographies plus récentes, montrant l'Afrique du Sud en pleins changements, sont également présentées. "Structures de domination et de démocratie" assemble plusieurs des séries de Goldblatt, notamment "On the Mines", "Some Afrikaners" et "Structures".
Avec de nombreux textes écrits par l'artiste, ainsi que des essais rédigés par Ivor Powell et Karolina Ziebinska-Lewandowska, ce catalogue explore le travail de Goldblatt dans le contexte politique d'Afrique du Sud, son pays d'origine, ainsi que dans l'histoire plus générale de la photographie.

Coédition éditions du Centre Pompidou / Steidl
344 pages, 404 illustrations
Sous la direction de Karolina Ziebinska-Lewandowska

Découvrez le projet « Studio 13/16 au collège » !

Studio 13/16… au collège ?

Texte Studio 13/16… au collège ?

© Marie-Julie Bourgeois

 

Depuis 2010, le Studio 13/16 offre, au sein du Centre Pompidou, un espace entièrement dédié aux adolescents. Lieu d’expérimentation et de pratique artistique, il propose une programmation en présence d’artistes issus de tous les champs de la création (plasticiens, DJs, chorégraphes, vidéastes…) permettant ainsi aux adolescents de s’essayer à l’art sous toutes ses facettes.

Placé sous le signe de la rencontre avec les artistes et de la création collective, le projet « Studio 13/16 au collège », exporte depuis 2014 le concept du Studio 13/16 dans des établissements d’Île-de-France. Déjà plus de dix collèges ont pu prendre part à cette initiative permettant aux adolescents de participer, au sein de leurs établissements, à des ateliers de création. 

Le projet

Texte Le projet

© Fakepapers

 

En 2018, le projet évolue à travers un nouveau format : durant une semaine en mai et en juin, trois établissements de Paris, Vitry et Pantin passeront à l’heure du Studio 13/16 et accueilleront chacun un artiste en résidence.

Tout au long de la semaine, l’artiste en résidence animera des ateliers pendant la pause déjeuner, dans la cour de récréation du collège, qui se transformera en espace de création. Pendant ces ateliers, les adolescents élaboreront un projet artistique dont la nature dépendra de l’artiste invité : installation, performance collective… Cette production, fruit de la réflexion et du travail des élèves pendant la semaine, restera de façon permanente dans l’établissement.

Enfin, chaque après-midi, une conférencière du Centre Pompidou proposera aux collégiens une conversation autour de l’art moderne et contemporain, de la collection du Centre Pompidou ou de ses expositions. Cette spécialiste s’appuiera sur la parole et l’expérience des participants pour approfondir la réflexion autour d’un sujet, d’une œuvre, ou d’un artiste qui aura retenu l’attention des élèves.

En parallèle de ces interventions au sein du collège, plusieurs classes seront invitées au Centre Pompidou pour participer aux ateliers du Studio 13/16 et découvrir les collections, guidées par une conférencière.

Élaboré dans un format participatif, le projet « Studio 13/16 au collège » se donne pour mission de stimuler la créativité des adolescents en offrant une véritable initiation à l’art et à la pratique artistique, le tout dans une ambiance festive et ludique !

Les artistes participant au projet :

DJ Graal

Texte DJ Graal

Fondateur du Label Le Cabanon, les sets de DJ Graal font le lien entre MHD et des chants traditionnels pygmées, la trap du sud des USA et le free jazz, en passant par des plages electro-expérimentales.

Pour les élèves de Paris, Pantin et Vitry, la première journée de « Studio 13/16 au collège » sera marquée par un voyage musical à travers un DJ set hybride et expérimental.

Baptiste Alchourroun et Vincent Croguennec

Texte Baptiste Alchourroun et Vincent Croguennec

Ces deux artistes plasticiens font partie du collectif « La Briche » de Saint-Denis et travaillent en tant qu’illustrateurs indépendants pour des journaux, des magazines et des artistes.

Les élèves découvriront un sport imaginaire, à la fois drôle et loufoque et réaliseront avec les artistes une performance collective prenant la forme d’un tournoi. Les élèves confectionneront le terrain, les tenues et les trophées avant de se lancer, par équipes, sur le terrain.

La Fabrique de la danse

Texte La Fabrique de la danse

Imaginée pour répondre aux problématiques du milieu chorégraphique, la Fabrique de la Danse développe des services et des outils pour les danseurs, professionnels ou amateurs.

Plongés dans un processus créatif, les élèves pourront développer leur imagination, créer leurs chorégraphies et documenter leurs progrès et performances grâce à l’outil DanceNote, une plateforme créée par la Fabrique de la Danse et permettant aux danseurs d’enregistrer leurs chorégraphies.

Merci pour votre soutien !

Texte Merci pour votre soutien !

© Hervé Véronèse 2018

 

Grâce à vos centaines de dons, l’édition 2018 de « Projet 13/16 au collège » a été un véritable succès !

Au Collège Jean Jaurès et au Collège Jean Perrin, le sport était à l’honneur avec Basket Zbeul, un sport collectif plein d’humour et d’inventivité imaginé par deux graphistes, Baptiste Alchourroun et Vincent Croguennec. Pour en savoir plus, retrouvez le reportage des élèves du collège Jean Jaurès de Pantin ici.

Au Collège Jean-Baptiste Clément, c’est une chorégraphie collaborative qui a été élaborée et réalisée par les élèves et avec l’aide de La Fabrique de la Danse. Après le basket et la danse, la cour de récréation a été transformée en dancefloor le temps d’un set de DJ Graal. 22 matches, 3 DJ sets et des centaines de pas de danse plus tard, les élèves des trois collèges participants ont terminé l’année scolaire en beauté grâce à des ateliers menés par une conférencière du Centre Pompidou qui a fait découvrir aux collégiens les œuvres d’artistes modernes et contemporains.

De la part du Centre Pompidou, des 3 collèges et de leurs 1200 élèves, un grand merci aux donateurs qui ont participé à ce projet !

« Laissez vos parents aux expos ! »

Texte « Laissez vos parents aux expos ! »

© Hervé Véronèse 2017

 

Dans la continuité du projet « Studio 13/16 au collège », à la rentrée 2018, le Centre Pompidou invitera chacune des familles des collégiens à venir visiter le Centre Pompidou. Les adolescents pourront alors profiter des ateliers du Studio 13/16 pendant que leurs parents accèderont gratuitement au musée.

Utilisable à tout moment de l’année, l’invitation « Laissez vos parents aux expos ! » permettra de prolonger l’expérience, cette fois en famille.

En direct

 

Le Centre Pompidou comme si vous y étiez !

Suivez en « live » une sélection de rencontres, entretiens, débats et conférences du Centre Pompidou depuis votre écran.

Retrouvez bientôt une nouvelle programmation

Texte Retrouvez bientôt une nouvelle programmation

À (re)voir :

Masterclasse de Romeo Castellucci

Diffusion le 15 décembre 2018 à 17h

À l’occasion des 350 ans de l’Opéra de Paris, l’École du Centre Pompidou convie le dramaturge italien Romeo Castellucci pour une masterclasse unique. Il revient sur sa relation à l’opéra et à la scénographie.

À (re)voir ici

Quelle transition écologique pour la culture ?

Diffusion le 28 novembre 2018 à 18h30

Alors que crise climatique et question écologique sont devenues un thème majeur de nombreuses créations artistiques, la culture est-elle pour autant en route vers sa transition écologique ? Entre interrogations et pistes de travail, ce débat à suivre en direct entend participer à une prise de conscience collective des milieux culturels face au réchauffement climatique.

À (re)voir ici

Masterclasse de Naomi Kawase

Diffusion le 24 novembre 2018 à 17h

Auteure de plus de quarante films depuis la fin des années 1980, Naomi Kawase s'est imposée comme la plus grande cinéaste japonaise. À l’occasion de la rétrospective que le Centre Pompidou lui consacre, le public est convié à une rencontre exceptionnelle avec la cinéaste.

À (re)voir ici

Brésil : raisons et déraisons d'un vote

Diffusion le 14 novembre 2018 à 19h

Le 28 octobre dernier, le Brésil a élu président un candidat d’extrême droite, Jair Bolsonaro. Suivez en direct le débat autour de ce vote dans le forum du Centre Pompidou.

À (re)voir ici

Masterclasse d'Amir Naderi

Diffusion le 14 avril 2018 à 17h

Le Centre Pompidou rend hommage à Amir Naderi, figure majeure du cinéma moderne iranien, pour la première fois en France, et donne à voir à travers plus de 20 films rares dont certains longtemps interdits, une vision de cette modernité.

À (re)voir ici

Rencontre avec Bunpei Yorifuji

Diffusion le 12 avril 2018 à 19h

Illustrateur et directeur artistique, Bunpei Yorifuji a réalisé de nombreux projets notamment dans les domaines de la publicité et du design éditorial. Ses campagnes pour le métro de Tokyo sont certainement les plus connues, tout comme celles pour Japan Tabacco, Muji ou encore Milk Japan.

À (re)voir ici

Rencontre avec Edgar Arceneaux

Diffusion le 8 mars 2018 à 19h

L'artiste américain fait une présentation commentée de son film Until, Until, Until... où il est question de blackface, du premier acteur noir de vaudeville américain et de censure.

À (re)voir ici

Rencontre avec David Goldblatt et Broomberg & Chanarin

Diffusion le 21 février 2018 à 18h30

Rencontre avec David Goldblatt, Adam Broomberg et Oliver Chanarin en écho à leurs expositions au Centre Pompidou. Ces trois artistes originaires d’Afrique du Sud échangeront sur leurs visions documentaires qui se répondent, tout en se contrastant.

À (re)voir ici

Rencontre avec Sheila Hicks

Diffusion le 11 février 2018 à 17h

Rencontrez Sheila Hicks dans l’espace même de l’exposition « Lignes de vie » que lui consacre le Centre Pompidou, réunissant une centaine d’œuvres.

À (re)voir ici

Mon Internet avec Pacôme Thiellement

Diffusion le 9 février 2018 à 19h00

« Pop-philosophe », implacable érudit, Pacôme Thiellement nous renseigne sur son usage et ses pratiques du web. Une séance participative et délirante !

À (re)voir ici

Expositions

   

Des expositions monographiques, historiques, thématiques, pour offrir au visiteur un panorama sans cesse renouvelé de l’art et de la création moderne et contemporaine, ouvert au monde.

Retrouvez toutes les expositions dans l'agenda

Le cubisme

Le cubisme - EXPOSITION, 17 octobre 2018 - 25 février 2019

Juan Gris, « Le petit déjeuner », 1915 © Philippe Migeat - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP © Domaine public

Du 17 octobre 2018 au 25 février 2019

Galerie 1

 

Une traversée inédite de l’un des mouvements fondateurs de l’histoire de l’art moderne : le cubisme (1907-1917). Selon un parcours chronologique, quelques 300 pièces de Pablo Picasso, Georges Braque, André Derain, Henri Laurens, Robert Delaunay, Fernand Léger, Francis Picabia, Marcel Duchamp... mettent en lumière la richesse, l’inventivité et le foisonnement de ce mouvement qui ne se limite pas uniquement à la géométrisation des formes et au rejet de la représentation classique, mais dont les recherches radicales et l’énergie créatrice de ses membres sont aux sources de l’art moderne.

Avec le soutien exceptionnel du Musée national Picasso-Paris

Voir la bande-annonce

Histoire(s) d'une collection

Du 25 mai 2018 au 15 avril 2019

Musée - niveau 5

 

Plus de cent vingt œuvres, accompagnées d’un appareil documentaire inédit, permettent d’interroger, des années 1920 à l’ouverture du Centre Pompidou, l’identité du Musée national d’art moderne et de ses devanciers, le Musée des artistes vivants (ou musée de Luxembourg) et le musée du Jeu de Paume. Jalonnant le parcours de visite principal, cette nouvelle séquence d'expositions-dossiers met en relief la concordance ou les écarts entre les choix d’acquisition accomplis par le Musée, et le cours de l’histoire des arts.

En savoir plus

Photographie, arme de classe

La photographie sociale et documentaire en France, 1928-1936

Du 7 novembre 2018 au 4 février 2019

Galerie de photographies

 

A travers une trentaine de documents inédits et une centaine d’œuvres où se côtoient les grands noms de la photographie moderne (Jacques-André Boiffard, Henri Cartier-Bresson, Chim, André Kertész, Germaine Krull, Eli Lotar, Willy Ronis, René Zuber), l’exposition interroge le passage d’une iconographie pittoresque de la pauvreté vers une conscience sociale et l'expérimentation d'un langage à la croisée du discours critique, du geste militant et de l’esthétique du documentaire.

En savoir plus

Riad Sattouf

Du 14 novembre 2018 au 11 mars 2019

Bibliothèque publique d'information

 

Hommage au travail du dessinateur et réalisateur Riad Sattouf, à son regard acéré et tendre sur l'adolescence, la richesse de ses références, son art du récit et la dimension souvent autobiographique de ses travaux.

En savoir plus

Une saison roumaine au Centre Pompidou

Une saison roumaine au Centre Pompidou - EXPOSITIONS AU MUSEE, à partir du 28 novembre 2018

Atelier Brancusi © Manuel Braun 2014

À partir du 28 novembre 2018

Atelier Brancusi ; Musée - Niveaux 4 et 5

 

La saison France-Roumanie 2018 est l’occasion de revenir sur un moment essentiel dans l’histoire des dynamiques culturelles internationales du 20e siècle, pour lesquelles Paris est longtemps restée la plaque tournante d’éclosion et d’affirmation, et où les acteurs des scènes artistiques de l’Europe Centrale et de l’Est jouèrent un rôle de premier plan. Le Centre Pompidou a choisi d'éclairer cette histoire à partir de ses collections et quelques figures fondatrices de la modernité artistique et des avant-gardes.

Matisse - Pallady et La Blouse roumaine : Deux artistes sous la censure

Musée - niveau 5, salle 7

Mihai Olos

28 novembre 2018 - 25 février 2019
Galerie de l'Atelier Brancusi

André Cadere : Pas à pas

Musée

Gherasim Luca : Héros-limite

28 novembre 2018 - 7 janvier 2019
Musée - niveau 5, salle Focus

Ciprian Muresan et Serban Savu :

• L'Entretien infini

28 novembre 2018 - 28 janvier 2019
Musée - niveau 4, galerie 0

• L'Atelier sans fin

3 avril - 1er juillet 2019
Atelier Brancusi

Adrian Ghenie : The Darwin Room, 2013-2014

Musée - niveau 4, galerie 0

Ponctuations : Parcours dans les collections

Musée - niveaux 4 et 5

Isidore Isou

6 mars - 20 mai 2019
Musée - niveau 4, Galerie du Musée

En savoir plus

Vasarely - Le partage des formes

Vasarely, Le partage des formes - EXPOSITION, 6 février - 6 mai 2019

Victor Vasarely, « Arny (Ombre) » (détail), 1967-68 © Centre Pompidou, Mnam-Cci/Service de la documentation photographique du Mnam/Dist. RMN-GP. © Adagp, Paris 2019

Prochainement

Du 6 février au 6 mai 2019

Galerie 2

 

Première rétrospective française consacrée à Victor Vasarely, père fondateur de l’Art optique (Op Art) qui s'est épanoui au milieu des années 50. Quelques 300 œuvres, objets et documents réunis pour présenter tous les aspects de sa production : peintures, sculptures, multiples, intégrations architecturales, tout comme les publicités et études des débuts.

En savoir plus

La fabrique du vivant

La fabrique du vivant, Festival Mutations/Créations 3 - EXPOSITION, 20 février - 15 avril 2019

Eric Klarenbeek, « Mycelium », 2012-13 © Eric Klarenbeek

Dans le cadre de Mutations / Créations 3

Prochainement

Du 20 février au 15 avril 2019

Galerie 4

 

Mutations / Créations est une manifestation résolument prospective, qui interroge les liens entre arts, science, ingénierie et innovation.
Cette 3e édition vient interroger la notion de « vivant » alors que nous sommes contemporains d’une mutation profonde du concept même de nature, indissociable de l'artifice, de la production technique et technologique.

En savoir plus

Erika Verzutti

Erika Verzutti, Festival Mutations/Créations 3 - EXPOSITION, 20 février - 15 avril 2019

Erika Verzutti, « Cisne com Palco / Swan with Stage », 2014. Courtesy the artist and Fortes D’Aloia & Gabriel © Eduardo Ortega

Dans le cadre de Mutations / Créations 3

Prochainement

du 20 février au 15 avril 2019Galerie 3

Principalement composé de sculptures, le travail de l'artiste brésilienne Erika Verzutti autour du vivant, est caractérisé par la sensualité de ses formes, la tactilité des matériaux et l'inclusion de détails inattendus. Réalité et fiction, naturel et artificiel sont autant de relations de dualité qui sous-tendent ses recherches.

Une scénographie inédite a été imaginée en étroite collaboration avec l’artiste pour présenter, pour la 1ère fois en France, 18 années d'une création foisonnante.

En savoir plus

Ellsworth Kelly - Fenêtres

Ellsworth Kelly - Fenêtres - EXPOSITION, 27 février - 27 mai 2019

Ellsworth Kelly dans son atelier à l’Hôtel de Bourgogne, 1949 © Ellsworth Kelly Foundation, Spencertown

Prochainement

Du 27 février au 27 mai 2019

Galerie 0, Musée - niveau 4

 

Hommage à Ellsworth Kelly, figure majeure de l'art abstrait des 20e et 21e siècles, à travers une série de six Fenêtres réalisées en France entre 1949 et 1950, accompagnées d'un ensemble de peintures, dessins, esquisses et photographies qui leur font directement écho.

En collaboration avec la Fondation Ellsworth Kelly (Spencertown, New York).

En savoir plus

Stéphane Mandelbaum

Stéphane Mandelbaum - EXPOSITION AU MUSÉE, 6 mars - 20 mai 2019

Stéphane Mandelbaum, « Francis Bacon », 1980, Collection particulière © D.R.

Prochainement

Du 6 mars au 20 mai 2019

Galerie d'art graphique, Musée - niveau 4

 

Les circonstances troubles qui entourent la mort de Stéphane Mandelbaum, assassiné en 1986 à l’âge de vingt-cinq ans, comme son aptitude à endosser des personnalités multiples font de l’artiste belge un personnage de roman. À la manière d’un récit, l’exposition retrace, au travers d’une centaine de dessins, les vies réelles et fictives de Stéphane Mandelbaum.

En savoir plus

Isidore Isou

Isidore Isou - EXPOSITION AU MUSÉE, 6 mars - 20 mai 2019

Isidore Isou, « Traité de bave et d’éternité » (détail), 1951 © Centre Pompidou / Dist. RMN-GP

Prochainement

Du 6 mars au 20 mai 2019

Galerie du Musée, Musée - niveau 4

 

Construite autour des archives récemment acquises par le Centre Pompidou, l’exposition rend compte de la richesse de l'œuvre et de la pensée du fondateur du lettrisme, Isidore Isou, pour qui la lettre, et plus largement le signe, constituent le possible d'un renouvellement total des arts.

En savoir plus

Shunk-Kender - L'art sous l'objectif (1957-1983)

Shunk-Kender - L'art sous l'objectif (1957-1983) - EXPOSITION, 27 mars - 8 juillet 2019

Harry Shunk et János Kender, « Autoportrait, Italie », vers 1966

Prochainement

Du 27 mars au 8 juillet 2019

Galerie de photographies

 

1ère rétrospective des photographes Harry Shunk (1924-2006) et János Kender (1937-2009).

Travaillant sur commande pour les artistes et leurs galeristes, Shunk et Kender immortalisent les vernissages, les biennales, les performances, les artistes au travail dans leur atelier ou en extérieur. Une documentation cruciale sur l'art d'avant-garde de la 2nde moitié du XXe siècle, tout autant qu'une œuvre photographique à part entière.

Préhistoire

Préhistoire - EXPOSITION, 8 mai - 16 septembre 2019

Louise Bourgeois, « Harmless Woman », 1969 © The Easton Foundation/Adagp, Paris, 2019

Prochainement

Du 8 mai au 16 septembre 2019

Galerie 1

 

À travers cette exposition inédite, le Centre Pompidou propose de revisiter la relation féconde qui unit la préhistoire à l’art moderne et contemporain.
Dans ce grand moment de crise qu’incarne la modernité, des artistes incontournables comme Picasso, Miró mais aussi Cézanne, Klee, Giacometti, Ernst, Beuys, Klein, Dubuffet, Smithson, Penone… ont été hantés par la question de la préhistoire et ses origines fantasmées.

En savoir plus

Bernard Frize

Bernard Frize - EXPOSITION, 29 mai - 26 août 2019

Bernard Frize, « Oma », 2007 © Philippe Migeat - Centre Pompidou, Mnam-Cci/Dist. RMN-GP © Adagp, Paris

Prochainement

Du 29 mai au 26 août 2019

Galerie 3

 

À l’invitation du Centre Pompidou, le peintre français Bernard Frize conçoit et présente une rétrospective de son œuvre.
Plus de soixante-dix œuvres, des débuts en 1976 jusqu’aux créations les plus récentes, illustrent notamment la manière dont l'artiste efface son geste artistique derrière la pratique mécanique et le hasard.

En savoir plus

Dora Maar

Dora Maar - EXPOSITION, 5 juin - 29 juillet 2019

Dora Maar, « Sans titre », 1935 © Georges Meguerditchian - Centre Pompidou, MNAM-CCI/Dist. RMN-GP © Adagp, Paris

Prochainement

Du 5 juin au 29 juillet 2019

Galerie 2

 

Photographe-artiste, muse de Picasso et actrice du surréalisme, Dora Maar a laissé sur les avant-gardes des années 1930 une empreinte indélébile. L’exposition, consacrée à son œuvre et à son temps, traverse la vie de l’artiste pour en montrer les multiples visages, et notamment les plus méconnus.

En savoir plus

Francis Bacon

Francis Bacon - EXPOSITION, 11 septembre 2019 - 20 janvier 2020

Francis Bacon, « Study for Portrait (Michel Leiris) », 1978 © Bertrand Prévost - Centre Pompidou, Mnam-Cci/Dist. RMN-GP © The Estate of Francis Bacon / All rights reserved / Adagp, Paris and DACS, Londres

Prochainement

Du 11 septembre 2019 au 20 janvier 2020

Galerie 2

 

L'exposition est consacrée aux œuvres tardives du célèbre peintre britannique, réalisées entre 1971 et 1992, année de sa disparition.
Dans la seconde partie de sa carrière, Bacon fait entrer les livres dans ses œuvres. George Bataille, Michel Leiris, Nietzsche... viennent nourrir sa vision du monde polarisée entre civilisation et barbarie, beauté et laideur, vie et mort, ainsi que son travail permanent de déconstruction du monde « poétique », qui rejette toute forme d'idéalisme. 

En savoir plus

Cosmopolis #2

Cosmopolis #2 - EXPOSITION, 23 octobre - 23 décembre 2019

Vue du Centre Pompidou, 2015 © Manuel Braun

Prochainement

Du 23 octobre au 23 décembre 2019

Galerie 3

 

Cosmopolis est une plate-forme inédite d’exploration des pratiques artistiques enracinées dans la recherche et le partage des savoirs, autour des enjeux sociaux, urbains et politiques de notre temps.
Cette 2e édition prend pour thème la relation entre espaces urbains et espaces ruraux, et ses implications culturelles, sociales et écologiques.

En savoir plus

Boltanski

Boltanski - EXPOSITION, 13 novembre 2019 - 16 mars 2020

Christian Boltanski, « La Chambre ovale », 1967 © Adam Rzepka - Centre Pompidou, Mnam-Cci/Dist. RMN-GP © Adagp, Paris

Prochainement

Du 13 novembre 2019 au 16 mars 2020

Galerie 1

 

Suivant un parcours labyrinthique, cette grande exposition rétrospective revient sur la vie et l’œuvre d’un des principaux artistes contemporains français, célèbre notamment pour avoir brouillé les frontières entre sa vie et son œuvre, exploré les lisières entre l'absent et le présent. 

En savoir plus

Face aux œuvres

 

Déclinés en quatre séances, les cycles « Face aux œuvres » proposent une lecture thématique et approfondie de la collection. Programmées en soirée, ces visites-conférences explorent la création moderne et contemporaine devant les œuvres.

Retrouvez ici le programme détaillé des cycles 2017-2018.

Texte

© Manuel Braun

Art total, art vivant

Au cours du 20e siècle, la théâtralité s’invite et s’invente dans l’art : actions, performances, happenings, installations placent le corps au cœur de la relation entre l’artiste et le spectateur. Un nouveau rapport à l’œuvre, à l’espace et à l’art s’établit alors.

Conférencière : Catherine Lascault

Téléchargez le programme détaillé

 

L'art, la femme. Histoire de genre

La collection moderne et contemporaine interrogée sous l’angle du féminin dans l’art.

Conférencière : Gabriela Kraviez

Téléchargez le programme détaillé de la 1ère session
Téléchargez le programme détaillé de la 2e et de la 3e sessions

 

Exil et création

Le Mythe de l’exil
L’exil est la privation d’un lieu propre pour un individu ou un peuple. Il renvoie à la perte de l’origine, à une coupure, une séparation. Condamné à l’errance, l’exilé, dans son cheminement, tente de retrouver des bribes de cette origine perdue.
Toute création présuppose une rupture, un éloignement bousculant des acquis, des habitudes. Le créateur ne se suffit pas du réel et des choses telles qu’elles sont. Il a besoin d’explorer d’autres possibles et pour cela de s’exiler de l’ordre régnant pour une démarche singulière. Comme le dit Abdellatif Laâbi : « Quand la chrysalide de la création, se libère en nous, nous sommes déjà au seuil de l’exil. L’exil est en nous avant que de nous être imposé. Il se révèle dès que notre migration commence et que notre quête se déploie. »
Les mythes nous aideront à interroger un certain exil intérieur inhérent à la condition humaine, inhérent sans doute aussi à toute création. 

Conférencière : Sophie Forestier

Téléchargez le programme détaillé

 

Le geste dans l'art

Entre appropriation, détournement, automatisme et transgression, certains artistes ont choisi le geste comme moyen d’expression et comme écriture stylistique.

Conférencière : Christina Tschech

Téléchargez le programme détaillé

 

Manifestes

L’art est-il politique ? Qu’il prenne la forme d’un texte, d’un geste, le manifeste est toujours un acte fort posé pour fixer les principes artistiques d’une idéologie visant à changer le monde. Politique ? Utopique ? Il est avant tout l’expression d’une rupture, d’un cri, d’un engagement, d’une révolte.

Conférencière : Catherine Lascault

Téléchargez le programme détaillé

 

L'Œil écoute

Conçu en lien avec l'accrochage des salles dossiers sur le thème « L'Œil écoute ».
Séance 1 : Les nouvelles sonorités
Séance 2 : Le silence
Séance 3 : Le temps
Séance 4 : L'espace

Conférencière : Patricia Maincent

Téléchargez le programme détaillé

 

Le photographique dans l'art

Parce que le photographique a infiltré les arts plastiques (et réciproquement), est proposée ici une lecture d’œuvres de la collection à partir des spécificités propres au médium « Photographie » : fragmentation, cadrage, instantanéité, reproductibilité…

Conférencière : Anton Zatzepine

Téléchargez le programme détaillé

 

Le processus de création

Archivage, répétition, accumulation, hasard… l’image comme trace. Autant de processus qui transforment l’œuvre en expérience. « Processus de création » : une expression de plus en plus utilisée depuis les années 60 qui déplace l’œuvre d’art du statut de « produit fini » au statut d’œuvre « en construction », et un concept contemporain qui sera exploré selon quatre axes : création, perception, relation, hasard. 

Conférencière : Véronique Missud

Téléchargez le programme détaillé

 

Le public : Regardeur, acteur, spectateur ou voyeur ?

De l’œuvre qui se laisse admirer à celle qui se laisse traverser, de l’œuvre qui se met en mouvement à celle qui se réactive… Regardeurs et spectateurs entretiennent de nouvelles relations à l’œuvre. 

Conférencière : Elisa Fedeli-Hervelin

Téléchargez le programme détaillé

 

Le temps à l'œuvre

Rapide ou lent, éphémère ou intemporel, le temps est un élément constitutif de l’œuvre. Ce cycle propose d’explorer les différentes facettes du temps à l’œuvre, de sa conception à sa réception, de sa production à son exposition.

Conférencière : André Avril

Téléchargez le programme détaillé

 

Retrouvez toutes les dates dans l'agenda !

Fiche contact Champ social

Formulaire "Champ social"
Publics avec lesquels vous travaillez
Pratiques culturelles avec vos publics
Votre projet au Centre Pompidou

Heureuse année 2019 !

 

 

 

 

Hommage à Yves Klein

 

À l’occasion des 90 ans de la naissance d’Yves Klein, le 28 avril 1928, le Centre Pompidou rend hommage à l’artiste.

Rendez-vous du 25 au 29 avril pour découvrir ou re-découvrir quelques-unes de ses œuvres phares dans le musée !

Nos réseaux sociaux voient aussi la vie en bleu. Suivez-nous sur Facebook et Twitter !

Écoutez la photographe et réalisatrice Agnès Varda évoquer l'œuvre Anthropométrie de l’époque bleue (ANT 82) : 

 

 

Extrait du DVD Suivez l'artiste © Cinétévé – Centre Pompidou, 2004 / Distribution : Editions Montparnasse

Biographie

Texte Biographie

"Yves Klein, coiffé d'un bicorne, devant une toile", ADAGP, Paris 2015, André Morain, SAIF, Paris, 2015

Yves Klein naît le 28 avril 1928 à Nice, de parents tous deux artistes. Son père, Fred Klein, est un peintre figuratif qui expose dès le début des années trente, et sa mère, Marie Raymond, peintre abstrait géométrique, est largement reconnue à partir de 1945. Cet environnement le familiarise très tôt avec le milieu artistique, mais Yves Klein s’oriente tout d’abord vers une autre carrière.

S’il peint spontanément depuis son adolescence, c’est en subordonnant la peinture à d’autres activités. Tout d’abord au judo auquel il s’initie en 1947, alors que cette pratique n’est pas encore réduite à un sport mais se veut une méthode d’éducation intellectuelle et morale visant à la maîtrise de soi. A l’occasion d’un de ses premiers cours, il rencontre Armand Fernandez, le futur Arman. En 1952, il part se perfectionner au Japon où il devient ceinture noire, quatrième dan, grade qu’aucun Français n’a atteint à cette époque. De retour en France, la Fédération Française de Judo lui refusant d’enseigner, il ouvre, en 1955, sa propre école qu’il décore de monochromes, mais qu’il est contraint, pour des raisons financières, de fermer l’année suivante.

Parallèlement au judo, Yves Klein découvre en 1947 la mystique des Rose-Croix. Les monochromes qu’il peint deviennent, pour lui, des objets de culte. Il lit régulièrement la Cosmogonie, texte fondateur de l’ordre de Max Heindel. Cet ouvrage enseigne la connaissance par l’imagination, considérée comme la plus puissante des facultés humaines. Aussi, lorsqu’en 1958, Klein lit L’Air et les Songes, du philosophe Gaston Bachelard, il y décèle un écho à sa propre pensée.

C’est à partir de 1955 que Klein présente ses travaux dans un cadre artistique : il expose au Club des solitaires de Paris des monochromes de différentes couleurs, sous le titre Yves, peintures. Il y rencontre le critique d’art Pierre Restany avec lequel il collaborera toute sa vie : sa carrière de peintre est lancée.

En 1957, il entame son "époque bleue", choix de couleur confirmé par son voyage à Assise où il découvre les ciels de Giotto. Il reconnaît en lui le véritable précurseur de la monochromie bleue qu’il pratique : uniforme et spirituelle. Klein met radicalement en œuvre cette monochromie bleue qu’il perçoit chez Giotto, notamment grâce à la texture si particulière de sa peinture qui fait l’objet d’une formule originale, validée en 1960 par l’Institut National de la Propriété industrielle : cette peinture est ce qu’il appelle l’IKB (International Klein Blue). Dès lors artiste de renommée mondiale, il participe à la fondation du Nouveau Réalisme avec notamment Restany et Arman, tout en poursuivant ses recherches personnelles.

Mais les monochromes bleus ne sont qu’un aspect de son travail qui se déploie à travers différentes techniques. A partir de 1960, Klein utilise l’or, le feu, et met en place des œuvres rassemblant une trilogie de couleurs bleue, or et rose. En 1961, il réalise un ex-voto en forme de triptyque qu’il dédie à Sainte Rita ; il organise la même année une exposition en Allemagne, à Krefeld, où il répartit les trois couleurs dans l’espace ; il les utilise pour les faire-part de son mariage avec Rotraut Uecker en janvier 1962 qu’il métamorphose ainsi en œuvre d’art.

Il meurt d’une crise cardiaque en juin 1962.

Pour aller plus loin

 

À VOIR :

Toutes les œuvres d'Yves Klein dans les collections du Centre Pompidou

À LIRE :

Dossier pédagogique consacré à Yves Klein

À ÉCOUTER :

Visite guidée dans les collections, autour de la couleur bleue (dans le cadre du cycle visites-conférences "Face aux œuvres : Déclinaison d'une palette", 2013)

Jeune public

 

Expositions et installations, visites et ateliers créatifs, événements gratuits... le Centre Pompidou propose une multitude d'activités dédiées au jeune public. 

À expérimenter en solo, en famille ou entre amis, de 0 à 16 ans...

Galerie des enfants

Expositions - ateliers

À partir de 4 ans

 

Davide Balula : 37,5 C°

Du 20 octobre 2018 au 11 mars 2019

Une installation immersive à l’intérieur de laquelle enfants et parents appréhendent l’espace selon plusieurs approches sensibles : le déplacement du corps, la sensation tactile, auditive et visuelle. Davide Balula invite à une expérience sensorielle pour ressentir ce qui se passe à l’intérieur du corps ou ce que perçoit le corps de son environnement.

Atelier des enfants

Texte Atelier des enfants

© Manuel Braun

Visites et ateliers

De 2 à 10 ans, en solo ou en famille

   

Mercredis en liberté :

Atelier 1,2,3, Pompidou !
2-5 ans, en famille
Tous les mercredis, de 14h30 à 17h30

Parcours au musée :

La cosy visite pour les bébés
0-2 ans, en famille
Séances ponctuelles, les vendredis et samedis

En rimes et en couleurs
2-5 ans, en famille
Les samedis et dimanches, octobre 2018

Méditer, c'est tout un art
2-5 ans, en famille
Les mercredis, samedis et dimanches, novembre 2018

Tout et son contraire
2-5 ans, en famille
Les samedis et dimanches, décembre 2018

Carnet de croquis
6-10 ans, en famille
Séances ponctuelles, les mercredis, samedis et dimanches, d'octobre à décembre 2018

 

Ateliers autour de l'exposition « Le cubisme » :

Multifacettes
2-5 ans, en famille
Les samedis et dimanches, du 12 janvier au 17 février 2019

Explosion de points de vue
6-10 ans, en famille
Les samedis et dimanches, du 12 janvier au 17 février 2019

 

Retrouvez toutes les dates dans l'agenda

Bouton - Acheter un billet en ligne / Jeune Public

La Fabrique

Atelier fab-lab

De 8 à 12 ans

 

Dérives textiles

Du 19 décembre 2018 au 17 février 2019

L’artiste plasticienne Aurélie Mathigot, propose aux enfants de s’immerger dans le monde du textile en portant un regard particulier sur les objets qui nous entourent.

 

Prochainement

Matière et bio-fabrication - en lien avec la manifestation "Mutations/Créations 3"

Du 20 février au 14 avril 2019

 

Les samedis et dimanches, de 14h à 16h
Pendant les vacances scolaires : tous les après-midis (sauf mardi), de 14h à 16h

Plus d'infos dans l'agenda

Studio 13/16

Installations et workshops

Adolescents de 13 à 16 ans

 

Inouï - Claire Glorieux

Carte blanche à Claire Glorieux qui propose de jouer avec les mots et l'espace. Découvrez la musique de votre prénom, dessinez grâce aux vibrations de votre voix, faîtes des claquettes et découvrez le morse...

Du 12 janvier au 17 février 2019

 

Prochainement

TDT#6 : Spécial DJing

Du 23 février au 10 mars 2019

Skater's Score (partition pour skater) - Alison O'Daniel

Du 16 mars au 14 avril 2019

 

Les mercredis, samedis et dimanches, de 14h à 18h
Vacances scolaires : Tous les jours (sauf mardis), de 14h à 18h

Plus d'infos dans l'agenda

Événements à vivre en famille

Texte Événements à vivre en famille

© Paris Mômes

   

Yog'Art, le yoga au Centre Pompidou

Dimanche 20 janvier 2019, de 10h à 12h
Dimanche 7 avril 2019, de 10h à 12h

Sur réservation
Une séance de yoga parents - enfants à partir de 5 ans, suivie d'une visite du Musée.

 

Impromptus

Les 1ers dimanches du mois, de 15h à 18h

Gratuit sans réservation
Le premier dimanche du mois, la visite du Musée et de la Galerie des enfants est gratuite !

 

La fête du code créatif

Samedi 2 et dimanche 3 mars 2019, de 14h à 18h

Gratuit sans réservation

Et en ligne, tous les mercredis...

« Mon Œil », la web-série du Centre Pompidou

à partir de 5 ans

 

Retrouvez chaque mercredi un nouvel épisode de la web-série « Mon œil » : de courtes animations et vidéos, pour s'initier à la création artistique et découvrir de manière ludique, les œuvres de la collection du Centre Pompidou.

À consulter ici

Kanal - Centre Pompidou

Une année de préfiguration : 5 mai 2018 > 10 juin 2019

 

Deuxième salve de rendez-vous pour KANAL Centre Pompidou, dès le mois de septembre !

 

Maquette Extérieur

© NOA – EM2N – SBA

Depuis le 5 mai dernier, KANAL – Centre Pompidou permet au public de découvrir un patrimoine architectural exceptionnel, chargé d’histoire et conservé à l’état brut. Bénéficiant de la richesse des collections du Centre Pompidou, l’ancien garage Citroën se transforme en un site accueillant plusieurs expositions mêlant arts visuels, design et architecture, grandes installations, créations d’artistes installés à Bruxelles et programmation de spectacles vivants coproduits pour cette occasion avec de nombreux opérateurs culturels de la ville.

Placée sous le commissariat général de Bernard Blistène, directeur du Musée national d'art moderne - Centre Pompidou, une programmation pluridisciplinaire se déploie dans les vastes espaces récemment libérés de leurs fonctions et laissés en état. De multiples propositions s'attachent à faire écho à l'identité du lieu, mais également à son histoire humaine et sociale, palpable au fil des ateliers, des bureaux et des différents équipements de ce vaste complexe.

Après le succès rencontré lors de l'inauguration, une 2e salve de rendez-vous vous attend à partir du 12 septembre 2018 !

Au programme

Maquette intérieur

© NOA – EM2N – SBA

 

Nouvelles expositions :

Between Art and Design, The Belgian Scene : Design September & Flanders DC
- jusqu'au 4 novembre 2018

En rouge et blanc
Une sélection d'objets de design font revivre toute une histoire industrielle, des années 1960 à aujourd’hui, au prisme des couleurs de l'ancien garage Citroën : rouge et blanc.
- jusqu'au 7 janvier 2019

Identités / Altérités
Un ensemble de photographies et de vidéos pour questionner l’identité et ses constructions façonnées par la société, les médias et les technologies de l’image.
- jusqu'au 7 janvier 2019

Viswanadhan : Les cinq éléments
Cycle de cinq consacrés aux cinq éléments de la cosmologie indienne : sable, eau, feu, air, éther.
- jusqu'au 7 janvier 2019

Et toujours :

Objet : Administration
- jusqu'au 7 janvier 2019

Commandes
As Found
Espace public
Station to station
Tôles
L’Usine de films amateurs conçue par Michel Gondry
- jusqu'au 10 juin 2019

   

Arts vivants :

Gaëtan Rusquet : Meanwhile
- 15-16 septembre 2018

Katerine Andreou : BSTRD
- 22-23 septembre 2018

Daniel Linehan/Hiatus : Medium Medium
- 6 octobre 2018

Kate McIntosh : Worktable
- 24-28 octobre 2018

Oona Doherty : Hope Hunt and the Ascension into Lazarus
- 10-11 novembre 2018

Annie Dorsen : The Great Outdoors
- 22, 24 et 25 novembre 2018

Roméo Castellucci : La Vita nuova
- 28 novembre - 3 décembre 2018

 

Toutes les infos sur la programmation à retrouver ici

En pratique

 

Accès : Quai des Péniches, 1000 Bruxelles

Horaires : 
Lundis, mercredis, jeudis de 12h à 22h
Vendredis, samedis de 12h à 00h
Dimanches de 12h à 20h
fermé les mardis

Tarifs  : 
Plein tarif : 14€
Tarif réduit : de 3 à 9€
Abonnement 13 mois : 35€

 

Consultez le site de la fondation Kanal - Centre Pompidou

Suivez l'événement sur Facebook et sur Instagram

L'action territoriale du Centre Pompidou

Fidèle à sa mission originelle d'ouverture des musées à de nouveaux publics et fort de l'expérience menée à l'occasion de son 40e anniversaire (65 manifestations, partout en France, co-organisées avec 75 acteurs locaux), le Centre Pompidou renforce sa démarche d'action territoriale, visant à :

- toucher des publics qui ne disposent pas d'un accès immédiat à la culture ;

- tisser des relations durables avec les acteurs culturels implantés sur le territoire français. 

Deux premiers projets illustrent sa volonté :

- « 1 jour, 1 œuvre »

- « Saule et les Hooppies »

1 jour, 1 œuvre

Texte 1 jour, 1 œuvre

Rencontre avec une œuvre en Ile-de-France

 

Pendant une journée, une œuvre majeure des collections du Centre Pompidou est présentée au public, gratuitement, en dehors du contexte muséal : maison associative, salle des fêtes, centre social, centre commercial...

L'œuvre est présentée par l'artiste s'il est contemporain, et un conservateur du Musée national d'art moderne.

Un atelier de pratique artistique est organisé pour les enfants à partir de 5 ans et leurs parents, ou un public scolaire.

 

Programmation :

Mercredi 16 janvier 2019, au Tribunal de Grande instance de Bobigny

Autour de l'œuvre de Vasarely, « Bi-Tupa » (1974-76)

  • 12h : Présentation de l'œuvre par Michel Gauthier, conservateur
  • 11h - 17h30 : Atelier

Mercredi 5 décembre 2018, à Ermont-Eaubonne

Autour de l'œuvre de Jean Hélion, « Au cycliste » (1939)

  • 12h-19h : Accès libre à l'œuvre
  • 14h et 15h : Présentation de l'œuvre par Ariane Coulondre, conservatrice au Musée national d’art moderne

Mercredi 14 novembre 2018, à l'Espace Brasses de Mantes-la-Jolie

Autour de l'œuvre d'Arman, « Fagot de clarinettes » (1976)

  • 12h-18h : Accès libre à l'œuvre
  • 14h30-15h30 : Présentation de l'œuvre par Frédéric Paul, conservateur au musée national d'art moderne
  • 15h30-16h15 : Trio de clarinettistes du Conservatoire de Mantes-La-Jolie
  • 14h - 18h : Atelier autour de l'œuvre d'Arman. À partir de 6 ans, tout public

Samedi 27 octobre 2018, au Musée municipal des Capucins à Coulommiers

Autour de l'œuvre de Pablo Picasso, « La Chatte et le coq » (1953)

  • 11h-17h : Accès libre à l’œuvre
  • 15h-16h : Présentation de l’œuvre par Christian Briend, conservateur au musée national d’art moderne (60’)
  • 13h-17h : Parcours carnet de croquis. À partir de 6 ans

Mercredi 18 juillet 2018, au Centre d'Hébergement d'Urgence Migrants Paris-Ivry

Autour de l'œuvre d'Henri Gaudier-Brzeska, « Oiseau avalant un poisson » (1914/64)

  • 13-14h : Accès libre et continu à l'œuvre dans la yourte d’exposition
  • 14h : Présentation de l'œuvre par Ariane Coulondre. Traduction de l’échange en arabe (30')
  • 15h : 2e présentation de l'œuvre par Ariane Coulondre. Traduction de l’échange en dari et en pachto (45')
  • 16h : 3e présentation de l'œuvre par Ariane Coulondre. Traduction de l’échange en anglais (30')
  • 14h30-16h : Atelier de pratique artistique en plein air, proposé aux enfants à partir de 5 ans et à leurs parents

Mercredi 20 juin 2018, à l'Hôpital Robert Debré, Paris 19e

Autour de l'œuvre de Victor Vasarely, « Re.Na 11 A » (1968)

Samedi 9 juin 2018, au Centre commercial Qwartz de Villeneuve-la-Garenne

Autour de l'œuvre de Gérard Fromanger, « En Chine, à Hu-Xian » (1974)

  • 11h-17h : Atelier en famille, accessible gratuitement et en continu
  • 16h-17h : Présentation de l'œuvre, en présence de l'artiste Gérard Fromanger et Michel Gauthier, conservateur
  • 11h-17h : Projection du film « En suivant la piste Fromanger » (52')

Saule et les Hooppies

Texte Saule et les Hooppies

« Saule et les Hooppies » © matali crasset

Un tour musical itinérant pour le jeune public, conçu par matali crasset

Musique : Dominique Dalcan

 

Commandé par le Centre Pompidou à la designer matali crasset, Saule et les Hooppies fera escale de ville en ville à travers la France, pour faire vivre aux enfants de 5 à 10 ans une expérience artistique participative et immersive.

Parents et enfants sont invités à faire tourner les carrousels, animer les éléments de la plateforme, activer les pédaliers... et prendre part ensemble à la création d'une comédie musicale*. La plateforme à l'image d'un arbre fait prendre conscience à chacun de son rôle dans la sauvegarde de la planète.

* Chansons écrites et orchestrées par Dominique Dalcan

L'œuvre investira les places des villes, les cours d'école ou les lieux de loisirs.
Elle sera accessible gratuitement aux enfants et leurs parents, ainsi qu'aux publics scolaires.
En parallèle seront menées des actions de médiation et d'éveil à l'art, co-organisées avec les structures locales.

 

Rendez-vous pour les deux 1ères étapes :

Du vendredi 13 juillet au dimanche 5 août 2018 :

présentation en avant-première sur l'Ile-de-loisirs de Cergy-Pontoise

En septembre 2018 :

inauguration au Centre Pompidou, à Paris

Texte

 

L'adhésion version pop'

Découvrez les nombreux avantages et temps forts de la saison qui vous sont proposés tout au long de l’année en devenant adhérent POP.

Adhérez en quelques clics en ligne

Vous êtes créateur !

Texte Vous êtes créateur !

Avec POP’, le Centre Pompidou vous invite à devenir de véritables acteurs lors d’évènements collaboratifs.

Vous seront proposés tout au long de l’année :
- des créations collectives
- des performances
- des ateliers
- des débats
- des rencontres

Et bien d’autres manifestations exceptionnelles !

L’accès illimité aux expositions et au musée toute l'année

Texte  L’accès illimité aux expositions et au musée toute l'année

Juan Gris, « Le petit déjeuner », 1915 © P. Migeat-Centre Pompidou, MNAM-CCI/Dist. RMN-GP © Domaine public

Découvrez les principales expositions de la saison 2018-2019 :

- Le cubisme - du 17 octobre 2018 au 25 février 2019
- Une avant-garde polonaise : Katarzyna Kobro et Wladyslaw Strzeminski - du 24 octobre 2018 au 14 janvier 2019
- Vasarely : Le partage des formes - du 6 février au 6 mai 2019
- La fabrique du vivant - dans le cadre de « Mutations/Créations 3 » - du 20 février au 15 avril 2019
- Préhistoire - du 8 mai au 16 septembre 2019

Ainsi que les accrochages des collections modernes et contemporaines du musée national d'art moderne :

- Présentation des collections modernes (1905-1965)
Ce parcours dévoile une nouvelle présentation des collections modernes et renoue avec une progression chronologique marquée par de grands jalons historiques.
- Musée en œuvre(s)
Un nouveau parcours dans les collections contemporaines, entre mouvements et expérimentations récentes.

Le spectacle vivant à prix réduit

Texte Le spectacle vivant à prix réduit

Kate McIntosh, « Dark Matter » © Dominika Odrowaz

Bénéficiez du tarif réduit de 14€ au lieu de 18€, sur tous les spectacles du Centre Pompidou et de l’Ircam.

Des expériences scéniques nouvelles et audacieuses

À travers une nouvelle programmation de spectacles vivants, le Centre Pompidou a choisi une fois de plus de témoigner des relations étroites qu’entretiennent les arts de la scène et la création plastique moderne et contemporaine.

 

En janvier :

- Kate McIntosh : Dark Matter
Théâtre
Les 18 et 19 janvier 2019, à 20h30
- Hubert Colas : Kolik
Théâtre
Du 24 au 26 janvier 2019, à 20h30

En février :

- Fabrice Lambert : Aujourd’hui, sauvage
Danse
Du 6 au 9 février 2019, à 20h30
- Alexandra Bachetzsis : Escape Act
Danse / Performance
Du 14 au 16 février 2019, à 20h30
- Mauro Lanza / Andrea Valle, Systema naturae
dans le cadre de « Mutations/Créations 3 »
Musique
Le 20 février 2019, à 20h30

En mars : 

- Oona Doherty / Katerina Andreou : Hope Hunt and the Ascension into Lazarus / BSTRD
Performance / Danse
Les 15 et 16 mars 2019, à 19h30
- Boris Charmatz / Dimitri Chamblas : À bras-le-corps
dans le cadre des 350 ans de l’Opéra national de Paris
Danse
Le 22 mars 2019, à 20h30
Le 23 mars 2019, à 15h et à 19h
- OpenEndedGroup & Natasha Barrett / Raphaël Imbert & Benjamin Lévy / Scanner
Ircam Live, dans le cadre de « Mutations/Créations 3 »
Musique
Le 28 mars 2019, à 20h30

En avril :

- Nadia Lauro / Zeena Parkins : Stitchomythia
Concert / Performance
Les 5 et 6 avril 2019, à 20h30
- Myriam Gourfink : Glissement d’infini
Danse
Le 12 avril 2019, à 19h
Les 13 et 14 avril 2019, à 15h30
- Alice Ripoll : aCORdo
Danse / Performance dans le musée
Les 19 et 20 avril 2019, à 19h
Les 20 et 21 avril 2019, à 16h
- James Batchelor and Collaborators : Deepspace
Performance dans le musée
Le 20 avril 2019, à 15h
- Pichet Klunchun / Wu-Kang Chen : Behalf
Danse
Les 24 et 25 avril 2019, à 20h30

En mai :

- Mette Ingvartsen : 7 Pleasures
Danse
Les 3 et 4 mai 2019, à 20h30
- Félicie d’Estienne d’Orves / Eliane Radigue : Continuum
Musique
Le 18 mai 2019, à 20h30

Le cinéma en toute liberté

Texte Le cinéma en toute liberté

© Hervé Véronèse

Accédez gratuitement à toutes les séances de cinéma* du Centre Pompidou et de la cinémathèque du documentaire de la Bpi. Recevez également des invitations à des avant-premières organisées en partenariat avec Les Inrocks.

- Alain Cavalier / Ross McElwee : Auto-portraits - du 9 janvier au 9 mars 2019
- Hors Pistes, 14e édition : La lune - du 18 janvier au 3 février 2019
- Fabriquer le cinéma : Autour du Making off - du 25 mars au 1er avril 2019
- Cinéma du réel, 41e édition - du 15 au 27 mars 2019
- Želimir Žilnik, de A à Z - Du 12 avril au 19 mai 2019

 

Retrouvez toutes les séances de cinéma dans l’agenda

* Dans les cinémas du Centre Pompidou et de la Bpi, dans la limite des places réservées aux adhérents, hors Cinéma du Réel. Le billet exonéré est à retirer aux caisses 1 heure avant le début de la séance, sauf festivals et soirées événementielles.

Un programme riche de visites

Texte Un programme riche de visites

© Manuel Braun

 

Cycles « Face aux œuvres »

Bénéficiez du tarif réduit de 24€ au lieu de 32€ pour les 4 séances des cycles « Face aux œuvres »

Déclinés en quatre séances, les cycles « Face aux œuvres » proposent une lecture thématique de la collection. Programmées en soirée, ces visites-conférences explorent la création moderne et contemporaine devant les œuvres.

- « Le geste : tout un art »
Certains artistes ont choisi le geste comme moyen d’expression ou encore d’écriture stylistique. Utilisé hors de son usage conventionnel, à la croisée des arts et du spectacle, le geste se désacralise, s’autonomise et devient parfois transgressif et provocateur.

- « Manifeste. L’art est-il politique ? »
L’art est-il politique ? Qu’il prenne la forme d’un texte, d’un geste, le manifeste est toujours un acte fort posé pour fixer les principes artistiques d’une idéologie visant à changer le monde. Politique ? Utopique ? Il est avant tout l’expression d’une rupture, d’un cri, d’un engagement, d’une révolte.

- « Métissages »
Un grand nombre d’artistes modernes ont fait entrer leurs pratiques des processus de création, des récits, des univers, des modes culturels venus d’ailleurs. Le parcours de ces quatre conférences permettra de trouver la trace de ces mélanges, de ces métissages qui ont marqué l’art des 20e et 21e siècles.

- « L’art, la femme, question de genre »
La collection moderne et contemporaine interrogée sous l’angle du féminin dans l’art.

- « Le public : regardeur, acteur, spectateur ou voyeur ? »
De l'œuvre qui se laisse admirer à l'œuvre qui se laisse traverser, de l'œuvre qui s'active à l'œuvre qui se ré-active… Autant de nouveaux rapports qui proposent aux regardeurs, aux spectateurs de nouveaux modes de relation artistiques.

 

Ateliers dédiés aux enfants et aux familles

Tarif réduit de 8€ au lieu de 10€ pour les ateliers dédiés aux enfants et aux familles
Gratuité à la Galerie des enfants pour les adhérents et les moins de 26 ans

De la Galerie des enfants au musée, de l’Atelier des enfants aux grandes expositions temporaires, le Centre Pompidou imagine des activités pour tous les âges et pour tous les goûts !

Découvrez « la cosy visite », le nouveau parcours pour partager en famille la première expérience au musée des tout-petits (0-2 ans). 

Si de nombreuses activités sont proposées en famille, au Centre Pompidou, l’adulte n’est pas un accompagnateur ou un spectateur, il participe à l’activité en cours, il est un relai, un acteur. La dimension participative des projets encourage le plaisir de faire et de s’amuser ensemble pour partager en famille un moment de créativité.

 

Consultez l'agenda en ligne

Des réductions dans les boutiques et les librairies

Texte Des réductions dans les boutiques et les librairies

© Hervé Véronèse

Le programme POP’ vous réserve aussi des avantages en boutique :

- 5 % de réduction à la boutique et dans les librairies du Centre Pompidou
- 5% de réduction sur la boutique en ligne avec les frais de port offerts en France métropolitaine

Des offres exclusives chez nos partenaires

Texte Des offres exclusives chez nos partenaires

© Manuel Braun

Recevez des offres chaque mois (invitations et tarifs réduits sur les expositions, concerts et spectacles) et des avantages permanents (tarifs réduits sur les cartes d’abonné) chez nos nombreux partenaires culturels de la saison 2018-2019 (Musée national Picasso-Paris, Palais de Tokyo, Opéra de Paris...)

Les directions et les départements du Centre Pompidou

Accueil > lib > Les directions et les départements du Centre Pompidou

Le Centre national d’art et de culture Georges Pompidou (Cnac-GP) est composé de deux départements, huit directions et de l’Agence comptable. Les directeurs de département sont, à l’instar du directeur général, nommés par arrêté du ministre chargé de la Culture sur proposition du Président du Centre ; les autres directeurs sont, comme tous les agents de l’établissement, nommés par le Président du Centre.

Consultez l'organigramme du Centre Pompidou !

Le Musée national d’art moderne / Centre de création industrielle

MISSIONS

Le département du Musée national d'art moderne / Centre de création industrielle a pour mission :

 • d'inventorier, de conserver, de restaurer, d'enrichir, de présenter au public et de mettre en valeur les collections d'œuvres d'art dont le Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou a la garde, dans les domaines des arts plastiques, des arts graphiques, de la photographie, du cinéma expérimental, de la vidéo, des nouveaux médias, de la création industrielle, du design et de l'architecture depuis le début du 20e siècle ; ces collections comprennent également les fonds documentaires et les archives qui les concernent ;
 • de présenter au public, en tous lieux, toute manifestation visant à diffuser et à approfondir la connaissance de l'art depuis le début du 20e siècle ;
 • de favoriser la création contemporaine sous toutes ses formes.

 

ORGANISATION

Le département du Musée national d’art moderne / Centre de création industrielle comprend :

 • la conservation des collections arts plastiques, qui s’organise en 8 services : collections modernes, collections contemporaines, création contemporaine et prospective, arts graphiques, photographie, cinéma expérimental, nouveaux médias et restauration des œuvres ;
 • la création industrielle, qui comprend les services architecture, design et prospective industrielle ;
 • le service de la Bibliothèque Kandinsky - centre de documentation et de recherche du musée national d’art moderne - centre de création industrielle, qui comporte une salle de lecture ouverte également aux chercheurs en histoire de l’art du 20e siècle ;
 • le service des collections, placé sous l’autorité conjointe de la direction de la production.

A noter qu’une partie du personnel du service restauration des œuvres et du service des collections, exerce ses missions au sein des réserves, localisées en dehors du bâtiment principal Centre Pompidou.

Le département du musée assure le secrétariat de la commission d’acquisition et le secrétariat de la commission des prêts et dépôts, et le commissariat de l’accrochage des œuvres de la collection et de la plupart des expositions temporaires.

Le département du développement culturel (Ddc)

MISSIONS

Le département du développement culturel a pour mission :

  • de participer, par tous moyens, à l'enrichissement et à la diffusion de la création contemporaine sous toutes ses formes comme à la réflexion sur les questions touchant à la société et à la culture contemporaines ;
  • de présenter au public, en tous lieux, toute manifestation relevant de sa mission, notamment dans les domaines du spectacle vivant, du cinéma et de l'audiovisuel, de la promotion des formes artistiques émergentes, de la réflexion sur les grandes mutations de l’art et de la culture d'aujourd’hui.

ORGANISATION

Le Ddc se compose de 4 services :
  • service de la parole
  • service des cinémas
  • service des spectacles vivants
  • service des manifestations, arts et société

La direction des publics (Dpu)

MISSIONS

La direction des publics forme les publics de demain par des actions éducatives et une programmation spécifique à destination des enfants, des adolescents et des jeunes adultes en vue de :
  • fidéliser les visiteurs et rechercher de nouveaux publics, par des actions de développement, une politique tarifaire adaptée, et de favoriser l’accès des publics handicapés et du champ social
  • proposer à tous les publics des dispositifs écrits, oraux et multimédia permettant une meilleure compréhension de la programmation du Centre et de sa collection
  • accueillir, orienter et informer les publics du Centre, et surveiller les œuvres dans les galeries d’exposition et dans les espaces du Musée
  • participer à une meilleure connaissance des publics du Centre par des enquêtes régulières

ORGANISATION

La direction se compose de 4 services :
  • service de la médiation culturelle
  • service du développement des publics
  • service de l’accueil des publics
  • service administratif

La direction du bâtiment et de la sécurité (Dbs)

MISSIONS

La direction du bâtiment et de la sécurité est responsable de la sécurité des personnes et des biens, notamment des œuvres, de jour comme de nuit. La direction assure le bon fonctionnement du bâtiment et des locaux annexes ainsi que des installations techniques. Elle est à ce titre chargée des travaux, de la maintenance, de l’entretien, du mobilier et de la signalétique.

ORGANISATION

La direction du bâtiment et de la sécurité se compose de 3 services :
  • service du bâtiment
  • service de la sécurité 
  • service des moyens généraux

La direction de la communication et des partenariats (Dcp)

MISSIONS

La direction de la communication et des partenariats propose et met en œuvre la stratégie de communication et la politique d’image de l’établissement.
A ce titre, elle est garante de l’identité visuelle de l’établissement, organise la promotion des manifestations et activités du Centre Pompidou, réalise ou fait réaliser les supports de communication à destination des médias. Par le biais de la recherche de mécènes et partenaires médias et internationaux, elle contribue financièrement à la réalisation des projets stratégiques, des expositions et des événements du Centre.
Elle gère également l’accueil des personnalités et la privatisation des espaces.
Elle est en charge de la communication interne.

ORGANISATION

La direction de la communication et des partenariats se compose de 7 pôles et 2 services :
  • pôle mécénat et partenariats
  • pôle presse
  • pôle privatisations
  • pôle image
  • pôle éditorial
  • pôle communication interne
  • pôle gestion
  • service des relations publiques
  • service multimédia

La direction des éditions (Dired)

MISSIONS

La direction des éditions est responsable de l’édition d’ouvrages dans les domaines d’intervention du Centre Pompidou ainsi que de la réalisation de produits dérivés. Elle définit la politique de diffusion de ces productions et  assure la responsabilité éditoriale du site internet de l’établissement.

ORGANISATION

La direction des éditions se compose de 4 services et de 2 pôles :
 • service éditorial
 • service iconographie et gestion des droits
 • service commercial
 • pôle de gestion administrative et financière
 • pôle fabrication

La direction juridique et financière (Djf)

MISSIONS

La direction juridique et financière établit le budget et contrôle son exécution. Elle est compétente pour l’ensemble des questions financières qui relèvent de l’ordonnateur. Elle conduit la politique d’achat public et joue à ce titre un rôle d’analyse et de conseil auprès des services lors de la passation des marchés. Elle anime le réseau des correspondants budgétaires, et des correspondants marchés dans les services. Elle assure également le secrétariat d’appel d’offre, le traitement des questions juridiques et une mission de conseil et d’analyse, notamment des contentieux. Elle est responsable de la politique d’archivage au sein de l’établissement.

ORGANISATION

La direction juridique et financière se compose de 3 services :
 • service de l’achat public
 • service des finances et du contrôle de gestion
 • service juridique et des archives

La direction de la production (Dirprod)

MISSIONS

La direction de la production est responsable de la production des activités artistiques et culturelles du Centre, conçues et programmées par les départements, la direction des publics ou les organismes associés. Elle est chargée de la conception et de la réalisation techniques de ces manifestations, dans les espaces d’exposition et les espaces communs. Elle procède à l’accueil et à la mise en place logistique et technique des manifestations qui se déroulent dans les salles de spectacle et de cinéma, ainsi que sur la Piazza. Elle établit et gère les budgets et contrats correspondants. Elle assure la gestion des frais de missions de l’établissement.

ORGANISATION

La direction de la production se compose de 8 services :
 • service architecture et réalisations muséographiques
 • service de la régie des œuvres
 • service de la production audiovisuelle
 • service des ateliers et moyens techniques
 • service des expositions
 • service administratif et financier
 • service de la régie des salles
 • service des collections (sous tutelle conjointe du Mnam/Cci)

La direction des ressources humaines (Drh)

MISSIONS

Elle est chargée de la définition et de la mise en œuvre de la politique des ressources humaines du Centre Pompidou. Elle assure à ce titre les processus liés au recrutement, au développement des carrières et à la formation continue. Elle prend en charge l’administration du personnel et notamment les opérations de paye. Elle est responsable de la médecine de prévention, de l’application des règles d’hygiène et de sécurité et de la politique d’action sociale en faveur du personnel. Enfin, elle coordonne les relations sociales et assure le secrétariat des instances représentatives du personnel. 

ORGANISATION

La direction des ressources humaines se compose de 3 services et 1 pôle :
 •  service gestion du personnel
 •  service emploi-compétences
 •  service de médecine santé et qualité de vie au travail
 •  pôle gestion

La direction des systèmes d’information et télécommunications (Dsit)

MISSIONS

La direction des systèmes d’information et télécommunications est responsable du développement et de la cohérence des systèmes d’information du Centre. A ce titre, elle assiste les utilisateurs dans la définition de leurs besoins fonctionnels, propose et met en place les solutions informatiques, installe et gère les équipements informatiques et les réseaux.

ORGANISATION

La direction des systèmes d’information et télécommunications se compose de 3 pôles et 3 services :
  • pôle qualité, méthodes et outils
  • pôle budget et achats
  • pôle téléphonie et câblage VDI
  • service des études et projets
  • service du support aux utilisateurs et ingénierie du poste de travail
  • service des infrastructures informatiques

L’agence comptable (AC)

MISSIONS

L’agence comptable est chargée de l’ensemble des opérations d’encaissement des ressources, de paiement des dépenses, de la tenue des comptes de l’établissement, notamment la production du compte financier, de ses annexes, des opérations bancaires afférentes, de la gestion de ses liquidités ainsi que de la présentation du bilan. Elle assure un rôle de conseil auprès de l’ordonnateur dans les domaines de sa compétence.

ORGANISATION

L’agence comptable se compose de 3 services :
  • service de la comptabilité, des recettes et de la qualité comptable
  • service dépenses et veille juridique
  • service de la caisse centrale

Les pouvoirs de l'émotion

Événement Accélérations

du 14 au 16 septembre 2018

Texte

"Heart", 2009, Generative noise study © Pascal Haudressy

Du 14 au 16 septembre, les émotions envahissent le Centre Pompidou à l'occasion de l'Événement Accélérations.

Une programmation ouverte à tous, gratuite, participative et innovante, pour expérimenter, ressentir et découvrir les nombreuses facettes des pouvoirs de l'émotion :
- une révolution scientifique, avec les découvertes récentes des neurosciences ;
- une révolution économique et sociale, à travers notamment la finance comportementaliste ;
- une révolution technologique, qui déploie nos cinq sens.

Au programme : performances, débats, ateliers créatifs en famille, visites thématiques des collections permanentes, en présence d'artistes, scientifiques, entrepreneurs.

Un événement volontairement transdisciplinaire, qui interpelle les entreprises, les acteurs de la création et les scientifiques, à l'échelle internationale.

 

Téléchargez le programme détaillé

 

En entrée libre, dans la limite des places disponibles

Ou à suivre en direct sur notre site Internet

 

Suivez l'événement sur Twitter #PouvoirsDeLemotion 

Vendredi 14 septembre 2018

 

8h30-9h30
Accueil

9h30
SAVEZ-VOUS DIRE BONJOUR ?
Jean-Julien Aucouturier, chercheur au Centre national de la recherche scientifique (Cnrs) et à l’Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique (Ircam)

9h35
RÉVOLUTIONS
Serge Lasvignes, président du Centre Pompidou / Matthias Leridon, président du fonds Centre Pompidou Accélérations et président de Tilder / Frédérique Bedos, journaliste, fondatrice de l’ONG d’information Le Projet Imagine

10h
LES ÉMOTIONS, QUELLES RÉVOLUTIONS ?
Cynthia Fleury, psychanalyste, philosophe et fil rouge de l'événement

Les émotions, une révolution scientifique

10h15
NEUROSCIENCES ET ENTREPRISES
Antonio Damasio, neuroscientifique / Gulu Monteiro, metteur en scène brésilien

12h
POURQUOI S’INTÉRESSER AUX ENTREPRISES QUAND ON PARLE D’ÉMOTIONS ?
Cynthia Fleury, psychanalyste, philosophe / Antonio Damasio, neuroscientifique / Sylvie Gleises, Directrice générale Europe de Axa Art

12h40
« FROM AFRICA WITH QUESTIONS »
Lhola Amira, artiste sud-africaine

Les émotions, une révolution économique et sociétale

14h
QUATRE MAINS ET QUATRE YEUX SUR UN PIANO
Duo Jatekok (Naïri Badal et Adélaïde Panaget)

14h30
RATIONNEL, EN DEUX TEMPS : 
14h30
LE NUDGE DES MACHINES
Laurence Devillers, chercheur en intelligence artificielle au CNRS
15h00
LES ROBOTS SONT-ILS CONDAMNÉS À ÊTRE NOS AMIS ?
Jérôme Monceaux, entrepreneur, explorateur et concepteur de robots empathiques / Emmanuel Grenier, président directeur général de Cdiscount / Laurence Devillers / le robot Spoon

16h30
LA RATIONALITÉ DES ÉMOTIONS
Astrid Hopfensitz, économiste comportementaliste et chercheur à la Toulouse School of Economics, médaillée du CNRS / Laurent Garret, président du directoire de la Banque Neuflize-OBC

17h
UBI(S)
Emo de Medeiros, plasticienne

17h30
L'ÉMOTION DES PARTICULES
Nathalie Besson, physicienne / Dominique Mockly, président et directeur général de Terega / Estelle Aubriot, actrice et metteur en scène

18h30
Vos émotions de la journée décryptées par Datakalab

18h35
Qu'a ressenti Cynthia Fleury tout au lon,g de cette journée ?

Samedi 15 septembre 2018

 

9h-10h
Accueil

Les émotions, une révolution technologique

10h00
LES ENTREPRISES ET LES INSTITUTIONS SONT-ELLES PRÊTENT À UN CHOC ÉMOTIONNEL ?
Bernard Blistène, directeur du musée national d’art moderne-Centre Pompidou / Alain Picard, directeur général de SNCF Logistics

10h20
ART DE SYNTHÈSE

10h25
TRIO : HUMAINS VS. INTELLIGENCES ARTIFICIELLES
Benoit Carré, musicien en résidence au CTRL (creator technology research lab) / Pierre Roy, chercheur chez Spotify au CTRL / Éric Minh Cuong Castaing, chorégraphe

10h55
EXERCICES DE STYLE
Abd Al Malik, écrivain, réalisateur et poète

11h45
UN LENDEMAIN SANS
Rand Hindi, entrepreneur et fondateur de Snips

12h
QUATUOR : SENS ET ARTIFICES
Dominique Ropion, maître parfumeur / Marie-Bénédicte Gauthier, journaliste / Willem Boshoff, artiste plasticien / Karol Beffa, compositeur et universitaire 

12h45
LES POUVOIRS DE L'ÉMOTION
Cynthia Fleury, psychanalyste et philosophe

12h55
ÉMOTIONS D'ENFANTS
Serge Lasvignes, président du Centre Pompidou / Matthias Leridon, président du fonds Centre Pompidou Accélérations et président de Tilder

13h05
PERFORMANCE MUSICALE AVEC LA SALLE
Camille, chanteuse et compositrice

En continu pendant tout le week-end

Texte En continu pendant tout le week-end

"Lesson of Moon", Compagnie Shonen © Shootant

 

Parcours sensoriel

Le parcours présente des œuvres, performances et expériences qui portent sur la perception et les cinq sens, à travers différents matériaux et technologies.
Forum, niveau 0 et niveau -1

 

Visites guidées dans le musée

Visites guidées au sein des collections permanentes sur la thématique de l'émotion.
Musée, niveau 4 et niveau 5
Vendredi 14, samedi 15 et dimanche 16, toutes les demi-heures de 14h à 17h30 (durée : 20 min)
Gratuit, dans la limite des places disponibles

 

Atelier « Vibrez l'impression »

Le designer Alexandre Echasseriau et le collectif Appropriate Audiences vous invitent à vous emparer d’imprimantes 3D au moyen de votre seule et unique voix : encouragements, cris de colère, déclarations d'amour viennent perturber et modifier l'impression d’un objet. À la manière des céramiques de la Grèce antique qui auraient sauvegardé en elles la vibration du chant des potiers, l’objet prend ici la mesure de l’intensité émotionnelle d’un instant pour en livrer un rendu plastique.
Forum, niveau 0
Vendredi 14, samedi 15 et dimanche 16, de 14h à 18h
Gratuit, dans la limite des places disponibles

L'atelier « Vibrez l'impression » bénéficie du partenariat de 

Musée

   

En transformation encore et toujours, le Musée a rouvert grand ses portes à l'automne 2017 : réaménagé, il propose une nouvelle librairie, une nouvelle circulation chronologique de l’art moderne vers l’art contemporain, du niveau 5 au niveau 4 par l’intermédiaire d’un escalier flambant neuf, et de la Galerie 0 – espace prospectif. Plus lisible, plus fluide, plus ample, ce parcours dans la collection retrouve toute sa cohérence historique. Il invite le visiteur à cheminer, des maîtres et mouvements fondateurs de l’art moderne aux œuvres et thèmes phares, jusqu’aux figures de l’art contemporain, des plus reconnues jusqu’à celles dont l’œuvre commence à se distinguer.

Retrouvez l'actualité du musée dans l'agenda

Présentation des collections modernes (1905-1965)

Du 27 mai 2015 au 31 décembre 2019

Musée - Niveau 5

 

À partir du 27 mai 2015, le Centre Pompidou dévoile une nouvelle présentation de ses collections modernes, de 1905 à 1965. Ce parcours profondément renouvelé renoue avec une progression chronologique marquée par de grands jalons historiques. Il offre au visiteur de suivre le fil des figures, des œuvres et des mouvements qui ont écrit l’art moderne, en compagnie d’autres passeurs qui ont contribué à faire l’histoire de la modernité.

En savoir plus

Au cœur du parcours dans les collections modernes :

 

Histoire(s) d'une collection

Du 25 mai 2018 au 15 avril 2019

Musée - niveau 5

 

Plus de cent vingt œuvres, accompagnées d’un appareil documentaire inédit, permettent d’interroger, des années 1920 à l’ouverture du Centre Pompidou, l’identité du Musée national d’art moderne et de ses devanciers, le Musée des artistes vivants (ou musée de Luxembourg) et le musée du Jeu de Paume. Jalonnant le parcours de visite principal, cette nouvelle séquence d'expositions-dossiers met en relief la concordance ou les écarts entre les choix d’acquisition accomplis par le Musée, et le cours de l’histoire des arts.

En savoir plus

Jos Houweling

Amsterdam Seventies

Prochainement

Du 6 février au 29 avril 2019
Espace Focus, Musée - niveau 5

 

Exposition inédite de la série des photocollages d'Amsterdam réalisés dans les années 70 par l'artiste néerlandais Jos Houweling (né en 1943), et compilés dans l'ouvrage 700 Centenboek Amsterdam. 233 planches, entrées dans les collections du Centre Pompidou en 2016, qui détaillent la Venise du Nord d'un regard malicieux et interrogent sur ce qu'est une ville.

En savoir plus

Présentation des collections contemporaines (à partir des années 60)

Musée en œuvre(s)

Du 20 septembre 2017 au 31 décembre 2019

Musée - Niveau 4

 

L’étage consacré aux collections contemporaines présente un nouvel accrochage. Des salles monographiques et thématiques invitent à appréhender et comprendre les moments de la création des quarante dernières années. Tandis que l’accent est mis sur des œuvres phares, des séquences placent en regard des artistes aux préoccupations communes. Plus stable, cette nouvelle présentation propose une lecture de la collection par séquences historiques.

En savoir plus

Au cœur du parcours des collections contemporaines :

 

Maya Dunietz : Thicket

Du 26 septembre 2018 au 4 février 2019

Musée - Niveau 4

 

À l’occasion de la saison France-Israël, le Centre Pompidou présente Thicket de l’artiste Maya Dunietz, une installation composée de 10 000 écouteurs composant un immense « nuage acoustique » à la croisée du son et de l’image. Une série de performances et d'improvisations musicales seront également organisées pendant la durée de l'exposition.

En savoir plus sur l'exposition

Consulter les dates des performances

L’atelier Brancusi

Atelier Brancusi, Piazza du Centre Pompidou

Entrée libre, de 14h à 18h tous les jours (sauf les mardis et le 1er mai)

Né en 1876 en Roumanie, Constantin Brancusi a vécu et travaillé à Paris de 1904 à sa mort en 1957. Dans son testament, il a légué à l'État français la totalité de son atelier.
Reconstruit à l’identique en 1997, sur la Piazza du Centre Pompidou, l’Atelier Brancusi est riche de 137 sculptures et 87 socles originaux, 41 dessins, deux peintures. Il conserve en outre plus de 1600 plaques photographiques de verre et tirages originaux.

En savoir plus

Une saison roumaine au Centre Pompidou

Une saison roumaine au Centre Pompidou - EXPOSITIONS AU MUSEE, à partir du 28 novembre 2018

Atelier Brancusi © Manuel Braun 2014

À partir du 28 novembre 2018

Atelier Brancusi ; Musée - Niveaux 4 et 5

 

La saison France-Roumanie 2018 est l’occasion de revenir sur un moment essentiel dans l’histoire des dynamiques culturelles internationales du 20e siècle, pour lesquelles Paris est longtemps restée la plaque tournante d’éclosion et d’affirmation, et où les acteurs des scènes artistiques de l’Europe Centrale et de l’Est jouèrent un rôle de premier plan. Le Centre Pompidou a choisi d'éclairer cette histoire à partir de ses collections et quelques figures fondatrices de la modernité artistique et des avant-gardes.

Matisse - Pallady et La Blouse roumaine : Deux artistes sous la censure

Musée - niveau 5, salle 7

Mihai Olos

28 novembre 2018 - 25 février 2019
Galerie de l'Atelier Brancusi

André Cadere : Pas à pas

Musée

Gherasim Luca : Héros-limite

28 novembre 2018 - 7 janvier 2019
Musée - niveau 5, salle Focus

Ciprian Muresan et Serban Savu :

• L'Entretien infini

28 novembre 2018 - 28 janvier 2019
Musée - niveau 4, galerie 0

• L'Atelier sans fin

3 avril - 1er juillet 2019
Atelier Brancusi

Adrian Ghenie : The Darwin Room, 2013-2014

Musée - niveau 4, galerie 0

Ponctuations : Parcours dans les collections

Musée - niveaux 4 et 5

Isidore Isou

6 mars - 20 mai 2019
Musée - niveau 4, Galerie du Musée

En savoir plus

Paroles

 

Parole artistique et scientifique, débattue et performée, parole aux designers, écrivains, cinéastes, penseurs : chaque année le Centre Pompidou propose près de quatre-vingts rencontres, débats, conversations et conférences.

Cette programmation fait écho aux thèmes des manifestations du Centre Pompidou, et développe d'autres propositions, d'autres rendez-vous. Parmi eux notamment, L’encyclopédie des guerres, œuvre littéraire performée de Jean-Yves Jouannais, et en cette rentrée la création  d'un festival consacré à la littérature hors du Livre, Extra !, marqué par le lancement du prix Bernard Heidsieck-Centre Pompidou.

La  Parole sort souvent des salles de conférences. Elle s'essaie aussi à de nouveaux formats, pour engager une conversation plus vivante avec le public sur des questions de société, pour croiser davantage les disciplines, pour offrir un meilleur écho aux nouveaux modes et réseaux de diffusion des idées. 

Retrouvez l'agenda des événements de la parole ici !

L'Observatoire des Passions

Philippe Mangeot

 

Conservatoire des passions, terrain de jeux passionnels, mais aussi lieu de commerce lucratif, Internet nous oblige à repenser et reconfigurer le « traité des passions » hérité de l’âge classique. C’est à cette exploration que Philippe Mangeot nous conviera tout au long de l’année, à travers un rendez-vous mensuel public.

Ex-président d’Act-Up Paris, co-fondateur de la revue Vacarme, enseignant, co-scénariste du film 120 battements par minutes, Philippe Mangeot a été au cœur des luttes et des batailles intellectuelles qui ont secoué la France ces vingt dernières années.

Retrouvez les dates des prochaines séances dans l'agenda

L'encyclopédie des guerres

Jean-Yves Jouannais

 

« L'Encyclopédie des guerres est un chantier littéraire qui ne prendra jamais la forme d'un livre. Celle-ci s'élabore au fil de conférences-performances, lors de rendez-vous mensuels au Centre Pompidou, depuis septembre 2008. »

L'Encyclopédie des guerres est un livre en train de s'écrire en public, sur scène. Un cabinet de curiosités qui prend la forme d'une encyclopédie, de L'Iliade à la Seconde Guerre mondiale…

Retrouvez les dates des prochaines séances dans l'agenda

Les rendez-vous réguliers

 

Artistes et Curators

Un nouveau cycle de rencontres, inédites et prospectives, entre artistes et commissaires n’ayant jamais travaillé ensemble.

Chroniques russes

Un mercredi par mois
Un cycle qui retrace l’histoire des arts en Russie et en URSS, du début du 20e siècle à aujourd’hui.

Design marabout

Des conférences ponctuelles pour explorer le champ prospectif du design dans un esprit d'ouverture et de curiosité.

In vivo

Un cycle consacré à la performance, à travers l’intervention d’un artiste présent dans les collections contemporaines du Centre Pompidou, invité à s’exprimer sur son travail et/ou à montrer une performance.

Littérature en scène

Un lundi par mois à 19h
Un cycle pour entrer au cœur de la littérature par l’écoute du texte lu.

Paroles aux expositions

Des rendez-vous ponctuels en lien avec la programmation ou l'actualité artistique et culturelle.

 

Retrouvez toutes les séances dans l'agenda

Saule et les Hooppies

En avant-première sur l'Ile-de-loisirs de Cergy-Pontoise, du 13 juillet au 5 août 2018 !

    

Texte

« Saule et les Hooppies » © matali crasset

Un tour musical itinérant pour le jeune public, conçu par matali crasset

Musique : Dominique Dalcan

 

Saule et les hooppies est une œuvre unique permettant aux enfants, avec leurs parents, de vivre une expérience artistique originale en participant, ensemble, à un tour musical. La designer matali crasset a pensé ce dispositif pour permettre à chacun de tenir un rôle essentiel dans le spectacle en faisant tourner les carrousels qui le composent, en animant ses éléments et en créant ensemble un tour musical. Saule et les hooppies, plateforme d’expression à l’image d’un arbre remarquable, prône un retour au faire ensemble. Il s’anime par un système de pédalier activé par l’énergie des participants. Le plateau principal prend ainsi vie par l’effet d’une comédie musicale chantée par tous.

Saule et les Hooppies a été pensé pour circuler à travers la France. Ce tour musical fera escale de ville en ville pour faire vivre aux enfants, accompagnés de leurs parents ou dans le cadre scolaire, une expérience artistique participative et immersive. L’objectif est que ce projet permette des points d’ancrage entre les équipes du Centre Pompidou et les territoires qui l’accueilleront. La présence de Saule et les hooppies sera l'occasion de mener avec les structures locales (culturelles, sociales, sportives...) diverses actions de médiation et d’éveil à l’art (ateliers jeune public, événements festifs, présentation d’œuvres...).

INFORMATIONS PRATIQUES

Accessible gratuitement pour les enfants de 5 à 12 ans.

Horaires d’ouverture :

Du lundi au vendredi : de 10h à 18h
Week-end : de 11h à 19h

  • Pour les groupes :
    du lundi au vendredi, de 10h à 14h, sur inscription à l’adresse suivante : sauleetleshooppies@centrepompidou.fr
  • Pour les familles :
    du lundi au vendredi, de 14h à 18h, en accès libre 
    le week-end, de 11h à 19h, en accès libre

Le tour musical comprend une répétition avant le show.
Accès au plateau du tour musical pour tous les publics, sur inscription, entre 2 shows.
L’accès au tour musical ne peut se faire qu’accompagné d’un médiateur.

Accès :

Ile-de-loisirs de Cergy Pontoise
Par la route : de Paris, prendre l'autoroute A15, sortie n°9 direction Cergy, puis suivre le fléchage "les Étangs de Cergy-Neuville".
Par le RER : RER A, descendre à Cergy-Préfecture, puis prendre le bus n° 48 jusqu'à l'arrêt "Base de loisirs". OU descendre à Neuville Université et prendre la navette n°29 jusqu'à l'arrêt "Ile de loisirs" (l'été uniquement).
Par le train : de Paris Saint-Lazare, descendre à Cergy-Préfecture, puis bus n° 48
De Paris gare du Nord, descendre à Pontoise, puis bus n°45 et 48.
Adresse GPS : intersection du Bd de l’Hautil et de la rue des Moulines, 95000 Cergy.
Ligne 29 depuis les gares de Cergy-Prefecture, Pontoise Canrobert et Neuville Université.
Coordonnée GPS :
Latitude : 49.0217870018582 ;
Longitude : 2.052319049835205
Le parking est payant de 9h à 19h du 30 mars au 30 septembre 2018.
Plus d’informations sur http://cergy-pontoise.iledeloisirs.fr/autres/acces-lile-de-loisirs

Autour de « Saule et les Hooppies »…

Texte Autour de « Saule et les Hooppies »…

Des ateliers gratuits dans les médiathèques de la Ville de Cergy

Comme un préambule à la découverte du tour musical, les enfants à partir de 5 ans pourront se familiariser avec le monde de Saule et les hooppies en écoutant, dans un premier temps, son histoire. Ils pourront ensuite fabriquer un objet qui les transformera en hooppies et participer à la carte des 5 familles en réalisant de nouvelles espèces végétales ou animales pour enrichir et faire évoluer l’histoire.

En pratique :

Mercredi 27 juin à 15h30
Médiathèque de l’Astrolabe
Parvis de la Préfecture à Cergy
01 34 33 77 74

Mercredi 4 juillet à 15h30
Médiathèque de l’Horloge
49, rue de l’Abondance à Cergy
01 34 33 46 90

Mercredi 4 juillet à 15h30
Médiathèque Visages du monde
Place du Nautilus à Cergy
01 34 33 47 50

Texte

Une soirée sur les toits de Paris

 

VISITE & SOIRÉE AU RESTAURANT GEORGES

 

Après une immersion au sein de nos collections ou de nos expositions, prolongez la soirée autour d’un cocktail ou d’un dîner au restaurant Georges.

VIVEZ L’EXCEPTION, LE TEMPS D’UNE SOIRÉE

Au cœur du Marais, découvrez le temps d’une soirée un bâtiment à l’architecture emblématique.

Dès votre arrivée sur le parvis, vous emprunterez sans attendre l’ascenseur du restaurant Georges, où vous déposerez votre vestiaire. Guidés par l’œil expert d’un conférencier du Centre Pompidou ou avec votre propre guide, vous parcourrez l’exposition du moment ou le Musée, qui abrite la plus grande collection d’art moderne et contemporain d’Europe.

À l’issue de votre visite, vous pourrez regagner directement le restaurant où vous attendra votre table.

Lieu idéal pour se retrouver, débattre, échanger après la visite, le restaurant Georges vous accueillera dans un cadre au design industriel chic. Le temps d’un cocktail ou pour dîner, vous y dégusterez une cuisine contemporaine tout en contemplant la vue panoramique sur les toits de Paris.

 

UNE EXPÉRIENCE HAUT DE GAMME

- une entrée sans attente
- un vestiaire dédié au restaurant
- un confort de visite optimal, aux horaires les plus calmes

INFORMATIONS PRATIQUES

Espaces de visite et thématiques :
Les expositions temporaires des Galeries 1 et 2
ou
Les collections du Musée
Visite des chefs d’œuvres : Chagall, Kandinsky, Picasso, Matisse, Miró, et bien d‘autres !
Paris, capitale des arts : Découvrez Paris au temps des avant-gardes. 
Collections contemporaines

Durée de la visite : 1h30

Langues proposées : français, anglais, allemand, espagnol, italien

Menus :
Élaborés par les équipes du restaurant Georges à partir de produits issus d’une sélection rigoureuse (consulter des exemples de menus).

Taille des groupes :
de 7 à 25 personnes (maximum 2 groupes par structure, soit 50 personnes)

Tarifs :
- Visites : forfait groupe à partir de 150 € (voir les tarifs)
- Cocktail : à partir de 45 € par personne selon le menu choisi
- Dîner : à partir de 100 € par personne selon le menu choisi

Réservez

Votre visite au +33 (0)1 44 78 12 57, du lundi au vendredi de 9h30 à 17h, ou en ligne

Votre soirée au restaurant au +33 (0)1 44 54 37 04 ou par email 

Visite et savoir

 

Partez à la découverte de toute la richesse des collections et des expositions, guidé par un conférencier du Centre Pompidou !

Retrouvez l'agenda des visites du moment ici !

Bouton - Acheter un billet en ligne / Tarifs

Dans le musée

Texte Dans le musée

Bruce Nauman, Dream passage with four corridors, 1984, panneaux, tubes fluorescents, 2 tables et 4 chaises en acier, 283x1241x1241cm © Centre Pompidou / DIST. RMN-GP

Découvrez et explorez l’une des deux premières collections d’art moderne et contemporain au monde, avec un conférencier du Centre Pompidou. Une rencontre avec la création sous toutes ses formes : arts plastiques, architecture, design, nouveaux-médias sont racontés à travers le prisme des grands mouvements et figures majeures de l’art des 20e et 21e siècles.

 

Premiers dimanches :

Le premier dimanche de chaque mois, un conférencier vous propose une promenade libre et surprenante dans les collections du Musée.
Tous les premiers dimanches du mois, à 16h.

 

Les icônes du Musée :

Un conférencier vous guide dans le musée et décode pour vous les œuvres les plus emblématiques de l'art des 20e et 21e siècles.
Les samedis à 16h ; les dimanches à 14h et 16h.

 

« Archi-Pompidou » :

Entrez dans l'esprit futuriste des architectes du Centre Pompidou, Renzo Piano et Richard Rogers.
Les derniers samedis du mois à 12h

 

Cycle de visite « Face aux œuvres » :

Déclinés en quatre séances, les cycles « Face aux œuvres » proposent une lecture thématique et approfondie de la collection. Programmées en soirée, ces visites-conférences explorent la création moderne et contemporaine devant les œuvres.

« Le geste : tout un art »
Certains artistes ont choisi le geste comme moyen d’expression ou encore d’écriture stylistique. Utilisé hors de son usage conventionnel, à la croisée des arts et du spectacle, le geste se désacralise, s’autonomise et devient parfois transgressif et provocateur.

« Manifeste. L’art est-il politique ? »
L’art est-il politique ? Qu’il prenne la forme d’un texte, d’un geste, le manifeste est toujours un acte fort posé pour fixer les principes artistiques d’une idéologie visant à changer le monde. Politique ? Utopique ? Il est avant tout l’expression d’une rupture, d’un cri, d’un engagement, d’une révolte.

« Métissages »
Un grand nombre d’artistes modernes ont fait entrer leurs pratiques des processus de création, des récits, des univers, des modes culturels venus d’ailleurs. Le parcours de ces quatre conférences permettra de trouver la trace de ces mélanges, de ces métissages qui ont marqué l’art des 20e et 21e siècles.

« L’art, la femme, question de genre »
La collection moderne et contemporaine interrogée sous l’angle du féminin dans l’art.

« Le public : regardeur, acteur, spectateur ou voyeur ? »
De l'œuvre qui se laisse admirer à l'œuvre qui se laisse traverser, de l'œuvre qui s'active à l'œuvre qui se ré-active… Autant de nouveaux rapports qui proposent aux regardeurs, aux spectateurs de nouveaux modes de relation artistiques.

Retrouvez les dates dans l'agenda

Dans les expositions

Pour laisser parler ses émotions, poser un regard curieux et critique sur la création, découvrir avec un conférencier les enjeux et moments forts d'une exposition.

 

Le cubisme :

- Du 10 novembre au 16 décembre : tous les samedis à 15h ; tous les dimanches à 15h et 17h

- Du 22 décembre 2018 au 6 janvier 2019 : tous les samedis à 12h et 15h ; tous les dimanches à 12h, 15h et 17h

- En anglais : Tous les samedis à 17h

Visites adaptées

Des programmes conçus pour répondre à plusieurs situations de handicap. Des visites spécifiques sont organisées, tous les mois (hors vacances d'été), dans les collections du Centre Pompidou, les expositions ou à la découverte du bâtiment, en compagnie d'un conférencier formé aux médiations orales adaptées.

 

Personnes déficientes visuelles : Visites écouter voir

À travers ses commentaires et ses descriptions détaillées, le conférencier donne à voir des œuvres et éclaire le parcours de l'artiste.

Personnes malentendantes : Visites en lecture labiale

Spécialisé dans les techniques de diction, le conférencier propose une découverte de l'exposition ou des collections.
Des audiophones équipés de boucles magnétiques et de casques sont mis à disposition.

Personnes sourdes : Visites en langue des signes

Le conférencier, sourd, s'exprime en langue des signes française, permettant une découverte visio-gestuelle de l'histoire de l'art, des mouvements, des artistes.

Vivez l'art sur scène !

DANSE, THÉÂTRE, MUSIQUE, PERFORMANCE

 

Programmation 2019

Découvrez la nouvelle saison des spectacles vivants au Centre Pompidou !

Acheter un billet

En janvier

Texte En janvier

Kate McIntosh, « Dark Matter » © Dominika Odrowaz

 

Kate McIntosh : Dark Matter

Théâtre
Les 18 et 19 janvier 2019, à 20h30

 Acheter un billet

 

Hubert Colas : Kolik

Théâtre
Du 24 au 26 janvier 2019, à 20h30

 Acheter un billet

En février

Texte En février

Fabrice Lambert, « Aujourd'hui, sauvage » © Jean-Louis Fernandez

 

Fabrice Lambert : Aujourd'hui, sauvage

Danse
Du 6 au 9 février 2019, à 20h30

 Acheter un billet

 

Alexandra Bachzetsis : Escape Act

Danse / Performance
Du 14 au 16 février 2019, à 20h30

 Acheter un billet

 

Mauro Lanza / Andrea Valle, Systema naturae

dans le cadre de « Mutations/Créations 3 »
Musique
Le 20 février 2019, à 20h30

 Acheter un billet

 

Canine

Musique
Le 28 février 2019, à 20h30

 Acheter un billet

En mars

Texte En mars

Boris Charmatz/Dimitri Chamblas, « À bras-le-corps » © Benoite Fanton-OnP

 

Oona Doherty : Hope Hunt and the Ascension into Lazarus / Katerina Andreou : BSTRD

Performance / Danse
Les 15 et 16 mars 2019, à 19h30

 Acheter un billet

 

Boris Charmatz / Dimitri Chamblas : À bras-le-corps

dans le cadre des 350 ans de l’Opéra national de Paris
Danse
Le 22 mars 2019, à 20h30
Le 23 mars 2019, à 15h et à 19h

 Acheter un billet

 

OpenEndedGroup & Natasha Barrett / Raphaël Imbert & Benjamin Lévy / Scanner 

Ircam Live, dans le cadre de « Mutations/Créations 3 »
Musique
Le 28 mars 2019, à 20h30

 Acheter un billet

En avril

Texte En avril

Myriam Gourfink, « Glissement d'infini » © Laurent Paillier

 

Nadia Lauro / Zeena Parkins : Stitchomythia

Concert / Performance
Les 5 et 6 avril 2019, à 20h30

 Acheter un billet

 

Myriam Gourfink : Glissement d’infini

Danse
Le 12 avril 2019, à 19h
Les 13 et 14 avril 2019, à 15h30

 Acheter un billet

 

Performances dans le Musée :

Alice Ripoll : aCORdo

Danse / Performance
Les 19 et 20 avril 2019, à 19h
Les 20 et 21 avril 2019, à 16h

 Acheter un billet

James Batchelor and Collaborators : Deepspace

Performance
Les 20 et 21 avril 2019, à 15h

 

Wu-Kang Chen / Pichet Klunchun : Behalf

Danse
Les 24 et 25 avril 2019, à 20h30

 Acheter un billet

En mai

Texte En mai

Pichet Klunchun/Wu-Kang Chen, « Behalf » © Etang Chen