Eric Baudelaire, Après

Accueil > lib > Eric Baudelaire, Après

6 - 18 septembre 2017

Un film

Une exposition

Des rencontres

 

1- EB_Also Known As Jihadi_2017_still 07ahomepage3

 

Le projet APRÈS réunit une exposition et une programmation quotidienne de rencontres. Le dernier film d’Éric Baudelaire, Also Known As Jihadi (2017), exposé pour la première fois en France, est au cœur de ce dispositif. Il suit le parcours d’Aziz, de Vitry-sur-Seine jusqu’au Tribunal correctionnel. Il mène une enquête tâtonnante sur une réalité qui dépasse l’événement. Une réalité saturée de lectures interprétatives et dont la complexité résiste à la compréhension. Dans l’espace de la galerie d’exposition laissé libre, se répondent les œuvres d’artistes du passé et du présent : Constantin Brancusi, Jean-Luc Godard, Rosemarie Trockel, Andrei Monastyrsky, Jo Ractliffe, Lawrence Abu Hamdan...

Chaque jour à dix-neuf heures, s’amorce un échange avec le public et des invités : architectes, militants associatifs, enseignants et élèves, artistes, magistrats, philosophes, historiens… À distance du tapage médiatique, on tente de déplier et de (re)formuler les questions d’actualité durablement installées. Un questionnement souterrain traverse ce vis-à-vis entre les œuvres et la parole : que peut l’art ?

Douze soirées de parole

 

Sous la forme d'un abécédaire intuitif

A pour Architecture
Mercredi 6 septembre, 19h
Échange entre Patrick Bouchain, architecte, Salika Amara, auteure et militante associative, et Eric Baudelaire, modéré par Xavier Wrona, architecte.

C pour Commémorer
Jeudi 7 septembre, 19h
La Bombe (The War Game), de Peter Watkins, 1965, 48 min.
Projection suivie d’une conversation avec Eric Baudelaire et Marcella Lista.

E pour École
Vendredi 8 septembre, 19h
Discussion ouverte avec Philippe Mangeot, Laurence de Cock et Anne Tristan, enseignants, et des élèves de la région parisienne.

F pour Fûkeiron, la théorie du paysage
Samedi 9 septembre, 19h
AKA Serial Killer, de Masao Adachi, 1969, 86 min (en japonais, sous-titré en anglais).
Projection suivie d’une discussion avec Claire Atherton, monteuse, Nicole Brenez, historienne et théoricienne du cinéma, et Eric Baudelaire.

H pour Hypnose
Dimanche 10 septembre, 19h
Discussion avec Zohra Harrach-Ndiaye, juriste et directrice de services, Sauvegarde de Seine-Saint-Denis, Camilo Ramirez, psychanalyste, et Catherine Perret, philosophe, modérée par Ariane Chottin, psychanalyste.

J pour Justice
Lundi 11 septembre, 19h
Plaidoirie à charge par un procureur et plaidoirie à décharge par Negar Haeri, avocate. Rapport d’enquête par Zineb Dryef, journaliste. Discussion sur les enjeux de justice animée par Antoine Garapon, magistrat.

L pour (artistes en) Lutte
Mercredi 13 septembre, 19h
Jon Hendricks, membre fondateur du GAAG (Guerrilla Art Action Group), en conversation avec Eric Baudelaire et Marcella Lista.

M pour Mouvement-image
Jeudi 14 septembre, 19h
Zone immigrée (1980, 36 min) et Ils ont tué Kader (1980, 21 min), du Collectif Mohamed. Projections suivies d’une discussion entre Mohamed Salah Azzouzi, cinéaste et militant, et Olivier Marboeuf, auteur, critique et commissaire.

O pour Ô mon pays !
Vendredi 15 septembre
14h : Chantal dans les étoiles.
19h : Sandrine.
Deux spectacles du Théâtre Pôle Nord (Lise Maussion et Damien Mongin).

P pour Présent/Passé
Samedi 16 septembre, 19h
Reprise, de Hervé Le Roux, 1997, 98 min.
Projection suivie d’une conversation avec Hervé Le Roux, Eric Baudelaire et Marcella Lista.

R pour Rendre des comptes
Dimanche 17 septembre, 19h
The Emperor’s naked army marches on, de Kazuo Hara, 1987, 122 min (en japonais, sous-titré en anglais).
Projection suivie d’une conversation avec Eric Baudelaire, Marcella Lista et Hyeseon Jeong.

T pour le Temps presse
Lundi 18 septembre, 19h
Discussion avec Pierre Zaoui, Hala Abdallah, Salam Kawakibi et Véronique Nahoum-Grappe, du Comité Syrie-Europe.

Also known as jihadi - extrait