Skip to main content

Debate / Encuentro

Acquérir, Préserver, Montrer

30 oct 2003 - 25 oct 2007

El evento ha terminado

D'où vient que la réflexion sur les trois piliers canoniques de la muséographie se placent naturellement au coeur des interrogations sur la culture d'aujourd'hui ? C'est qu'il y va de notre rapport à la mémoire et à l'histoire, à l'individuel et au collectif, à l'esthétique et au goût.

 

L'histoire de l'art n'échappe à aucune des requêtes qui affectent toutes les disciplines historiques dès lors que sans un espoir de retour à une improbable tradition, elle perd l'apaisante certitude d'aller vers une issue, une finalité, un but qui donnent sens à tous les épisodes intermédiaires, qui permettent de classer sans risques d'erreurs les précurseurs et les attardés, les "progressistes" et les "réactionnaires", les éclairés et les philistins.

 

Dès lors les actes fondamentaux de la muséographie sont affectés d'un principe d'incertitude aggravé.

Acquérir, dans le doute, sans critères parfaitement assurés.

Préserver, certes mais non sans courir le risque de détruire ce que l'on veut sauver.

Montrer, évidemment ce qui est quand même le but, mais en ajoutant aux difficultés précédentes quelques problèmes nouveaux.

 

Naturellement, le changement part des oeuvres elles-mêmes. Aux peintures et aux sculptures s'ajoutent par exemple des "installations" ou des oeuvres de type cinématographique. Cette transformation est amplifiée par le choix des commissaires d'établir entre les œuvres de nouveaux dialogues et par l'émergence de nouveaux types d'expositions. Celles-ci visent à satisfaire à la fois les exigences des spécialistes et les aspirations du plus grand nombre. Dans un environnement économique profondément transformé.

Quando


30 oct 2003 - 25 oct 2007
todos los días excepto martes

Dónde

Petite salle