Skip to main content

Debate / Encuentro

Claudia Triozzi

Paroles de danse

19 abr 2008

El evento ha terminado

« Claudia Triozzi apprend ce que veut dire danser chez Odile Duboc, découvre qu'elle a une voix chez Georges Appaix, comprend que le mouvement ne lui suffit pas et qu'elle peut travailler seule chez François Verret. Depuis la fin des années 1990, la chorégraphe signe une série de pièces fantasques aux scénographies baroques trouées par sa voix travaillée du côté de Meredith Monk et de Carmelo Bene. Elle est aujourd'hui une figure fantomatique, diffusée dans un jeu d'illusions d'optique, de troubles visuels, à regarder peut-être comme une Giselle contemporaine hallucinée qui composerait ses pièces comme autant d'actes psychédéliques. Chaque création développe un piège pour le regard du spectateur à la recherche de ce corps que Triozzi dérobe comme une image dans le tapis. Et chacun de se demander : que vient-on regarder dans cette danse postchorégraphique ? » Laurent Goumarre

 

Rencontre animée par Irène Filiberti avec la participation de Michela Marzano et accompagnée de projections.

Quando


19 abr 2008
Desde 17h

Dónde

Grande salle