Skip to main content

Evento fuera del sitio

Festival Agora 2009 / Segui

L'art de l'accompagnement

17 jun 2009

El evento ha terminado

Daniel Ciampolini vibraphone, percussion -- Hae-Sun Kang violon -- Odile Auboin alto -- Réalisation informatique musicale Ircam/Serge Lemouton*, Sébastien Roux**, Manuel Poletti***, Arshia Cont****

 

Vassos Nicolaou Otemo* commande Ircam-CentrePompidou, création

Georges AperghisThe only line**, création française

Daï Fujikura Prism spectra***, commande Ircam-Centre Pompidou, création

Marco Stroppa Hist whist****, création française, commande Printemps des Arts de Monte-Carlo

Luciano Berio Naturale

Projection du film Images d'une oeuvre n° 7 sur la création de Marco Stroppa

Collaboration Ircam-Centre Pompidou, musée d'Orsay. Coproduction Ircam-Centre Pompidou. Concert enregistré par France Musique.

 

Comment accompagner un soliste, c'est-à-dire anticiper et suivre tout à la fois son geste, lorsque l'accompagnateur est l'ordinateur ? Ce défi détermine l'idée même de musique de chambre avec l'électronique. Il transite par un « suivi de partition » polyphonique (Vassos Nicolaou), ou devient une poétique de l'interaction entre le monde autonome de l'électronique et le caractère diabolique du violon (Marco Stroppa). Dans l'écriture foisonnante de Dai Fujikura, un orchestre à cordes virtuel naît de l'unique alto réel. Cette tentation de devenir multiple anime la ligne solitaire de l'oeuvre de Georges Aperghis qui trace un «chemin de fuite parmi les tensions des champs magnétiques, les pressions harmoniques.» Dans Naturale achevant le concert et le cycle Berio, « accompagner » n'est pas une question technologique mais bien l'articulation esthétique complexe entre deux mondes. Des chansons populaires de Sicile, enregistrées par Luciano Berio sont fixées sur une bande intermittente. «Mon rêve, dont je sais qu'il est tout à fait utopique, serait d'unifier la musique folklorique et notre musique - d'établir un vrai passage, perceptible et compréhensible, entre ces vieilles musiques populaires, si proches du labeur quotidien des gens et notre musique.»

Quando


17 jun 2009
Desde 20h

Dónde

Musée d'Orsay, Paris

Enlaces externos