Skip to main content
Resumen

Barbara Villez s'intéresse dans son intervention à la représentation de la justice et de ses professionnels dans les séries télévisées américaines. Contrairement à la France, les séries américaines représentent la justice depuis longtemps et régulièrement car la télévision était un moyen d'éduquer les Américains sur leurs institutions, les cours d'éducation civique n'existant pas aux Etats-Unis. Dès les années 50, une première série "Perry Mason" s'est attaché à la figure de l'avocat comme "sauveur". A partir des années 80 la figure du juge, qui n'était jusque là qu'un élément de décor car aux Etats-Unis le procès n'est pas mené par le juge mais par les parties, devient plus importante. De même, on relève une plus grande complexité de la représentation : tous les genres sont représentés, ethnies, religions, minorités, handicaps, etc. et les figures professionnelles acquièrent plus de profondeur avec l'introduction du doute, de personnages plus torturés. Le personnel secondaire (greffiers, secrétaires, gardiens, etc.) est plus présent et permet de questionner autrement le système judiciaire.

Enfin, depuis 2006, une série "Shark" met en scène une nouvelle image de l'avocat : plus brillant, technique, combatif.

Información adicional

Table ronde, Petite salle, Centre Pompidou, 08/10/2007

Participantes Barbara Villez
Harold Epineuse : animateur(s) / modérateur(s)