Skip to main content
Resumen

“Le livre, comme livre, appartient à l'auteur, mais comme pensée, il appartient au genre humain (...) Si l'un des deux droits, le droit de l'écrivain et le droit de l'esprit humain, devait être sacrifié, ce serait, certes, le droit de l'écrivain, car l'intérêt public est notre préoccupation unique.”

 

Internet est-il en train de donner raison à Victor Hugo?

 

En effet, les dispositions juridiques du droit d'auteur, telles qu'elles ont été construites ce dernier siècle sous le lobbying des producteurs et éditeurs, vont dans le sens d'une protection toujours plus grande des ayants droit. Mais cette position n'est plus tenable à l'heure d'internet, alors que les échanges intellectuels passent de moins en moins par le support matériel et ne sont donc plus contrôlables par les éditeurs et les auteurs eux-mêmes.

Información adicional

Petite salle, Centre Pompidou, 18/01/2016

Participantes Ziad Maalouf : animateur(s) / modérateur(s)
Jean-Claude Bologne
Thierry Crouzet
En el marco de la serie #Controverses, 27-04-2015
Dans l'histoire, toute nouvelle technologie (imprimerie, radio, télé, etc.) a suscité autant d'espérances que de craintes. Bouleversant tous les pans de notre société, Internet et les nouvelles technologies véhiculent à leur tour de nombreuses idées reçues. "Interne sauve le monde", "Les jeux vidéos rendent violents", "Lire sur écran n'est pas lire", etc. Lors des événements du cycle #Controverses, deux orateurs s'affrontent autour d'une idée communément admise sur le numérique. Est-ce vraiment une idée reçue ? À vous de trancher cette controverse! À l'issue de chaque rencontre, vous pourrez voter pour le plaidoyer qui vous aura davantage convaincu.
27/04/2015