Skip to main content
Resumen

Joel Hubrecht présente tout d'abord le dispositif cinématographique employé lors du procès sur le Rwanda au Tribunal pénal international de La Haye. Il compare les choix d'organisation spatiale du procès, aux procès internationaux historiques, en particulier la place du témoin, sa sécurité physique et psychologique.

Claude Jorda apporte des précisions et son regard de juge sur les images qui ont été filmées lors de ces procès. Il insiste notamment sur l'importance des témoignages et la place symbolique et active des témoins, mais aussi sur le rôle central du juge. Pour lui, l'efficacité de la justice, son rôle de soutien aux victimes, de réconciliateur, l'emporte sur les considérations esthétiques de la "filmation" du procès. La diffusion d'un extrait du documentaire "La liste de Carla) relance le débat sur l'intérêt d'une captation neutre ou au contraire dramatisée de ces procès dans l'intérêt de la justice.

Le positionnement du réalisateur par rapport à la mise en scène judiciaire, la visibilité de la pédagogie du procès et ses sous-entendus sont au coeur de la discussion. Christian Delage l'élargit également au le procès Khmers rouges qui doit s'ouvrir à Phnom Penh et sur les enjeux et conséquences de ce procès sur la population et la politique internationale.

Información adicional

Table ronde, Cinéma 2, Centre Pompidou, 12/11/2007

Participantes Claude Jorda
Harold Epineuse : animateur(s) / modérateur(s)
Barbara Villez : animateur(s) / modérateur(s)
Joël Hubrecht
Christian Delage