Skip to main content
Resumen

Arnaud Beaufort explique l'impact des réseaux du savoir sur la façon dont les métiers historiques de la bibliothèque sont exercés : la conservation à travers la copie numérique qui pose de nouveaux problèmes comme l'obsolescence technologique ; la transmission à travers les bibliothèques numériques (Gallica, Europeana) ; de nouveaux services apparaissent comme le regroupement de données, les annotations collaboratives, des nouveaux outils d'analyse de documents.

Catherine Dhérent présente le nouveau métier de "record management", c'est-à-dire la gestion des documents vivants selon leur utilité pour l'organisme. Ce métier, très répandu dans les pays anglo-saxons, ne l'est encore que très peu dans les pays latins. Archiviste de formation, elle assume donc cette fonction supplémentaire depuis peu à la BnF et explique ici les contraintes et les critères particuliers qui s'appliquent à l'archivage de documents vivants.

Frédérice Kaplan présente le prototype de lecteur numérique que l'Ecole polytechnique de Lausanne a réalisé. Un système de caméra projette le document numérisé sur une surface plane et tout un ensemble d'outils digitaux (car la caméra peut reconnaître les actions de la main) est offert au lecteur : feuilletage, annotations, etc. Cet outil permet ainsi de travailler directement sur les documents sans les endommager et de les visionner et compléter à loisir de manière très souple et très mobile favorisant à la fois la recherche et l'échange.

Pierre Baudouin, présente l'organisation de Wikipédia. Le numérique permet à de nouveaux acteurs de la diffusion du savoir d'émerger à moindre coûts. Contrairement à d'autres acteurs, la Fondation Wikimédia n'a pas de volonté hégémonique mais se place avec ses propres caractéristiques en complémentarité des autres acteurs : contenu réutilisable grâce aux licences libres ; simplicité de l'accès sans installations complémentaires ; volonté de conserver le multilinguisme. D'autres projets co-existent avec Wikipédia qui tournent tous autour de la culture et du savoir. Pierre Baudoin présente plus particulièrement Wikisource, un projet proche de Gallica, proposant des textes numérisés en mode texte.

Une discussion entre les intervenants clôt cette table ronde.

Información adicional

Table ronde, Grande salle, Centre Pompidou, 14/05/2007

Participantes Arnaud Beaufort
Vincent Byrd Le Sage
Florence Nibart-Devouard
Patrick Bazin
Catherine Dhérent
Frédéric Kaplan
Stéphane Deligeorges : animateur(s) / modérateur(s)