Skip to main content
Resumen

A partir de l'évocation des plus grands succès du tango finlandais avec des extraits visuels et sonores, une table ronde est proposée autour de la comparaison de ces tangos et de quelques tangos significatifs d'autres traditions.

Si la Finlande est devenue l'autre pays du tango, ce n'est pas tant en raison de l'ancienneté de la présence des musiques et danses argentines (on entend leurs rythmes en Finlande dès 1913) mais plutôt en raison d'un phénomène unique d'identification, d'appropriation qui a donné des oeuvres de qualité et qui ne s'est jamais affaibli. Dans les années 1920 et 1930, le tango est, comme partout en Europe, une musique à la mode dans les dancings huppés de la capitale. Il devient autrement populaire dans l'expérience de la guerre. Les musiciens qui auparavant cherchaient à devenir des jazzmen investissent dans le tango tous leurs sentiments. Dans les années soixante, le tango finlandais rivalise dans le hit-parade d'Helsinki avec les Beatles. Il est temps de découvrir cette musique qui apporte une grande partie de la couleur des films de Kaurismaki, il est grand temps de partager cette délectation de la tristesse. S'il y a bien au nord d'Helsinki une capitale nationale du tango avec le festival de Seinäjoki, le tango finlandais est devenu aussi un phénomène diffus, en grande partie rural, qui prend tout son sens sur les pistes de danse en plein air. C'est dire qu'il est devenu un phénomène social, un des meilleurs exemples de la réussite d'un transfert culturel.

Información adicional

Rencontre musicale, Petite salle, Centre Pompidou, 07/06/2008

Participantes Thierry Grognet
Didier Francfort : animateur(s) / modérateur(s)
Iris Schwanck
Markus Allan
Esteban Buch
Maarit Niiniluoto