Skip to main content
Resumen

" L'information par l'image est-elle compatible avec un espace public en partage, ouvert à la possibilité du débat ? Les images de l'information peuvent-elles offrir les garanties d'une vérité factuelle ? Les images de l'information qui nous parviennent émanent pour la plupart des journalistes d'images qui sont autant de témoins, confrontés à une double obligation, à un double «contrat de confiance». De quoi témoignent-ils ? Pourquoi, pour qui, à quelles fins témoignent-ils ? Les questions abordées dans ce colloque convergent autour d'une même interrogation ancienne et actuelle. Il existe deux grandes figures du témoin. La première est celle du témoin juridique, du témoin oculaire, celui qui témoigne de ce qu'il a vu. Ce témoin là est le témoin de quelque chose. C'est un «témoin de». La seconde figure est celle du témoin qui ne témoigne pas de quelque chose, mais au nom de quelque chose : au nom d'une croyance, ou au nom d'un groupe, envers lequel le journaliste pratique une éthique de l'engagement. Il s'agit pour lui de «témoigner pour». Ces deux visages du témoin sont souvent présents dans les mêmes images, mais peuvent mener à des images non seulement différentes mais antagonistes. Entre de telles images, il faut parfois choisir. Tout journaliste d'images est un preneur d'images, mais chaque média de l'image est un montreur d'images. «Images justes» ou «juste des images» ?

En mettant en regard la question posée par Jean-Luc Godard avec les images de l'information, ce colloque se propose d'explorer ce que pourrait être une éthique de la monstration publique." Daniel Dayan

Información adicional

Colloque, Petite salle, Centre Pompidou, 14/02/2009

Participantes Daniel Dayan
Marie-José Mondzain
Olivier Voirol
Jacques Walter : animateur(s) / modérateur(s)
Annette Wieviorka
Barbara Zelizer
Sylvie Lindeperg
John Paul Lepers
François Jost
Cédric Terzi
Serge Tisseron
Dominique Mehl