Skip to main content
Resumen

Cette table ronde, ouverte a un large public, propose de raconter l'histoire des Cultural Studies au travers de l'influence qu'elles ont pu avoir sur la production de la culture visuelle, en particulier dans les secteurs de la télévision, de la mode et des arts.

Table ronde animée par Maxime Cervulle, Université Paris 8, CEMTI :

- Etude des chaînes de télévision britanniques des années 80 (en particulier Channel Four), moment de créativité partagée entre le Center for Contemporary Cultural Studies et les nombreuses sociétés de production. Avec Dorothy Hobson, spécialiste de la culture télévisuelle (soap opera).

- Rencontre entre Stuart Hall et les “british black artists” à partir du colloque de 1982 :“First national black arts convention”. Influence et limites du CCCS face à la culture noire et aux artistes femmes. Avec Sophie Orlando, spécialiste des arts britannique de la période contemporaine.

- Les liens entre la mode et les Cultural studies, les “fashion studies” : mode et sous-cultures contestataires, mode et célébrités, “Brexit” et marché de la mode… avec Nick Rees-Roberts de l'Université de Bristol.

Información adicional

Colloque, Petite salle, Centre Pompidou, 01/07/2016

Participantes Maxime Boidy : conseiller(s) scientifique(s)
Dorothy Hobson
Sophie Orlando
Nick Rees-Roberts
Marc Kaiser : conseiller(s) scientifique(s)
Maxime Cervulle : animateur(s) / modérateur(s), conseiller(s) scientifique(s)
Christophe Magis : conseiller(s) scientifique(s)
En el marco de la serie Cultural Studies et critique marxiste : dialogues, tensions, confrontations (Journée 2), 01-07-2016
Ce colloque international souhaite rendre compte des points de rencontre et de friction qui, des années 1960 à aujourd'hui, ont jalonné la relation entre le marxisme et les Cultural Studies, domaine d'étude interdisciplinaire connu pour avoir réhabilité les pratiques des publics et interrogé la construction des identités en empruntant aux théories féministes et antiracistes. Retracer l'histoire des relations complexes, parfois tendues, entre les Cultural Studies et le marxisme permet de poser la question des conditions de renouvellement d'un regard critique sur les rapports entre culture, politique et société.
01/07/2016