Skip to main content
Resumen

Rencontre avec trois auteurs russes, tous nés à Moscou et vivant en exil. Chacun d'eux appréhende différemment la langue russe et la notion d'exil selon son expérience vécue : sentiment d'avoir été exilé dans son propre pays pour David Markish qui a connu les persécutions politiques et la déportation ; désir de solitude, de dépouillement et d'effacement des frontières pour Maria Rybakova qui a voyagé dans de nombreux pays… Pour Mikhaïl Chichkine, le départ à l'étranger a été l'occasion de redécouvrir la langue russe comme une nouvelle planète, un moyen de s'échapper d'un ghetto littéraire que, selon lui, était devenue la Russie, héritage de la période soviétique.

Información adicional

Table ronde, Petite salle, Centre Pompidou, 27/11/2010

Participantes Maria Rybakova
David Markish
Mikhaïl Chichkine
Luba Jurgenson : animateur(s) / modérateur(s)