Skip to main content
Resumen

Du procès de Nuremberg à celui de l'ancien président serbe Milosvic à La Haye, la justice internationale nourrit notre mémoire d'images exceptionnelles. A près d'un demi-siècle d'intervalle, cette Justice a permis que soient filmées l'intégralité d'audiences dont nous pensons tous qu'elles participent à notre mémoire collective. Aujourd'hui un nouveau pas a été franchi grâce à l'Internet ; le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie autorise tout internaute à assister en direct aux procès qui se tiennent à La Haye. Non seulement ces images témoignent d'un point de vue exceptionnel sur la justice face à l'histoire (comprendrions-nous les juridictions communautaires rwandaises "Gacaca" si nous ne les avions pas vues fonctionner grâce aux images ?), mais elles lèvent aussi, même si c'est de manière indirecte, un tabou sur la présence de caméras dans les lieux de justice. Qu'est-il bon au juste de filmer ? Pour quelle utilisation ? Avec quelles exigences de tournage et de diffusion ?

Información adicional

Table ronde, Cinéma 2, Centre Pompidou, 12/11/2007

Participantes Barbara Villez : animateur(s) / modérateur(s)
Harold Epineuse : animateur(s) / modérateur(s)
Joël Hubrecht
Claude Jorda
Christian Delage
En el marco de la serie La scène judiciaire : Auteurs, acteurs et représentations de la justice, 01-01-2006
Cycle organisé par la Bpi au Centre Pompidou d'octobre 2006 à la fin 2007. Mieux comprendre la justice à travers ses philosophes, mais aussi à travers le fonctionnement de ses institutions, à travers les attentes des hommes et des femmes qui la rendent ou la subissent, à travers les médias et l'opinion public, tel est l'objectif de ces nombreuses rencontres qui invitent professionnels et chercheurs à en débattre.
01/01/2006