Skip to main content
Resumen

Dans sa plaidoirie, Xavier de la Porte rappelle que les frontières légitiment les plus faibles à se protéger des puissants. Il précise que la frontière n'est pas un obstacle à la liberté, elle est là où commence la liberté, elle limite l'extension de la barbarie. La frontière n'est pas seulement ce qui enferme, elle est aussi ce qui préserve. La nature a besoin de frontières pour maintenir un écosystème stable et une diversité d'espèces animales et végétales.

Información adicional

Rencontre, Petite salle, Centre Pompidou, 16/11/2019

Participantes Xavier de La Porte