Skip to main content
Resumen

La question de l'écriture inclusive soulève de fortes réactions, souvent épidermiques. Pour mémoire, la question de la féminisation des noms de métiers et titres n'a été validées qu'en février 2019 par l'Académie française alors que les premières circulaires datent de 1986. Plus récemment, des députés ont déposé une proposition de loi pour interdire et pénaliser l'usage de l'écriture inclusive.

 

Aux tenants d'une réforme grammaticale du “masculin l'emporte sur le féminin”, il est souvent invoqué la neutralité de la grammaire. Mais une langue est-elle véritablement neutre ? Ou est-elle au contraire le reflet des tensions politiques qui sous-tendent la société ? Et que recouvre l'écriture inclusive ?

Información adicional

Rencontre, Petite salle, Centre Pompidou, 10/05/2021

Participantes Ann Coady
Julie Abbou
Camille Regache : animateur(s) / modérateur(s)
En el marco de la serie Le pouvoir des mots, 10-04-2019
Quel est l'ancrage intime de la prise de parole des artistes ? A quelle source se nourrissent-ils ? Peut-on mesurer le « pouvoir des mots », ceux que l'on partage, ceux que l'on reçoit ? L'art du langage n'est-il pas avant tout politique ? Ce cycle de rencontres rassemblera des intervenants d'origines diverses qui viendront sonder les dimensions fictionnelles, scientifiques ou intimes, de notre rapport à la langue. Des artistes de stand up expliqueront en quoi la prise de parole a toujours une visée politique à travers le récit de soi. Des conteurs dialogueront avec des scientifiques, philosophes, journalistes pour éclairer les problématiques actuelles de ce métier de conteur moderne. De jeunes doctorants viendront présenter de façon concise et percutante leurs travaux de recherches. Et enfin, un chercheur en linguistique nous aidera à manipuler les mots grâce à la stylistique moderne, véritable science du langage, et tracera des repères dans l'histoire de la littérature contemporaine.
10/04/2019