Skip to main content
Resumen

"Olivia Rosenthal a souvent développé des formes hybrides de romans, depuis “On n'est pas là pour disparaître”. Ses créations sont d'ailleurs multiples : performances, théâtre, films, “installations textuelles”, intégrant au coeur du récit des jeux de mémoire ou documents techniques. Son dernier livre “Eloge des bâtards” est aussi l'éloge de cette part orpheline, mouvante, changeante qui est en nous, histoires rompues qui font écho à la propre vie de l'auteure. Ce roman est une manière inédite de mettre en fiction des personnages aux sonorités étranges (Sturm, Full, Fox, Gell…), vivant la nuit, se racontant les uns les autres des vies originales et tentant de trouver des alternatives à l'urbanisation folle. Nous suivons dans l'ombre ces “bâtards” résistants, insoumis, zadistes, formant un collectif nocturne, pensé comme lieu de parole et d'écoute où les parcours intimes se mêlent à la politique."

 

Depuis vingt ans, l'écriture d'Olivia Rosenthal s'empare de la matière du réel pour produire des textes et performances littéraires qui nous invitent à repenser notre rapport au monde. Ses recherches portent autant sur la manière de faire vivre un lieu par les paroles de ceux et celles qui l'habitent, que sur l'influence du cinéma dans nos vies. Ce format « Chantier de fouille » explorera notamment la façon dont l'auteure transforme cette matière du réel en fiction.

Información adicional

Rencontre, Forum, Centre Pompidou, 29/02/2020

Participantes Olivia Rosenthal
Guénaël Boutouillet : animateur(s) / modérateur(s)