Skip to main content

La folie bruxelloise de John M Armleder

À KANAL-Centre Pompidou, l'artiste John M Armleder est invité à investir les espaces spectaculaires du Showroom de l’ancien garage Citroën bruxellois : expositions, installations immersives, concerts, performances, projections... Sept mois d'expérimentation pour une carte blanche confiée à l'un des artistes majeurs de la scène contemporaine.

± 6 min

Peintre, sculpteur, concepteur d’installations, performeur, archiviste, curateur, collectionneur, éditeur, libraire, galeriste et plus encore, John M Armleder (né en 1948, vit et travaille à Genève), est l’une des figures déterminantes de l’art des cinquante dernières années. À KANAL-Centre Pompidou, l’artiste est invité à investir, pour sept mois, les espaces du Showroom de l’ancien garage Citroën : sur les six plateaux bruts, Armleder propose, en dialogue avec une série d’installations monumentales, qu’il a spécifiquement pensées pour le lieu, une constellation d’expositions, d’événements et de rencontres offrant la possibilité de plonger dans son univers et dans celui de ceux et celles qu’il aime.

« It Never Ends » est une proposition artistique à plusieurs dimensions, vivante et en mouvement permanent. Ce projet, certainement le plus important qu’Armleder ait été invité à concevoir, est une proposition paradoxale : une exposition personnelle, mais qui accueille les travaux de plus d’une centaine d’artistes ; une vaste exposition d’art, mais dont de nombreuses œuvres sont éphémères, voire parfois invisibles. Elle pourrait donner le sentiment d’être un musée idéal, mais elle est avant tout une proposition expérimentale, interdisciplinaire et polyphonique. Elle est, en somme, « un portrait chinois » de son concepteur, pour qui les questions d’hospitalité, de collaboration et d’amitiés ont toujours été centrales.

 

Espace public

L’exposition s’organise autour d’un espace public ouvert sept jours sur sept en accès libre, occupant les deux premiers niveaux du bâtiment. Dès l’entrée, l’artiste propose un restaurant, un lieu d’écoute et de rencontres, avec en son centre une nouvelle installation, conçue à partir d’échafaudages de chantier, de plantes, de lumières, d’écrans… Telle une exposition dans l’exposition, elle relie le rez-de-chaussée et le premier étage où l’artiste a réalisé sur place l’une de ses plus importantes furniture sculpture. Une bibliothèque expérimentale (pensée et réalisée en collaboration avec le centre d’architecture CIVA), une imprimerie temporaire proposant des ateliers tous publics et un lieu de co-working complètent cet espace public, libre et gratuit.

Installations monumentales, expositions temporaires et programme live

« It Never Ends » continue aux quatre niveaux supérieurs : chacun des spectaculaires plateaux industriels du Showroom est occupé par Armleder de manière distincte. À l’intérieur, en relation avec une série d’installations immersives, l’artiste propose un programme d’expositions, qu'il a conçues et mises en scènes. Ces projets comportent des invitations à d’autres artistes ainsi que des présentations de collections.

 

Organisé en deux grandes parties (septembre-décembre 2020, février-avril 2021), le projet d’Armleder est activé par un important programme live croisant concerts, performances, projections, rencontres et ateliers, conçu en dialogue avec l’artiste. Structuré par des rendez-vous hebdomadaires, chaque jeudi en soirée et chaque week-end, avec des propositions live spécifiques, des activités pratiques pour tous publics, des visites, ce projet est jalonné de quatre week-ends thématiques dont la programmation plus intense est une manière d’approfondir les lignes de force sous-jacentes à l’exposition.

 

Hospitalité

Entre le moment où « It Never Ends » a été imaginée et aujourd’hui, la situation, le contexte artistique et nos existences ont été bouleversés. C’est pourquoi, non seulement le projet de l’artiste a été reprogrammé, mais KANAL-Centre Pompidou a décidé d’ouvrir, au mois de janvier, entre les deux séquences, un moment de pause, de réflexion et d’échange ouvert aux questionnements urgents du temps présent. On y évoquera le futur et les changements qu’il appelle, le rôle d’un musée aujourd’hui et de KANAL-Centre Pompidou comme lieu d’art à venir, en particulier à travers les notions clés de communauté, de savoirs et d’hospitalité. ◼

KANAL-Centre Pompidou

 

Inauguré en mai 2018, KANAL-Centre Pompidou est situé dans l’ancien garage Citroën de la place de l’Yser, lieu art déco emblématique de Bruxelles. Jusqu’en juin 2019, une riche période de préfiguration, placée sous le commissariat général du directeur du Musée national d’art moderne, Bernard Blistène, a accueilli plus de trois mille œuvres à travers seize expositions d’art moderne et contemporain. Ont également été proposées cinq expositions d’architecture et d’urbanisme conçues par le Centre international pour la ville, l'architecture et le paysage, et treize autres réalisées par divers partenaires dans les espaces « plate-forme » ainsi qu’une soixantaine de performances. Au total, c’est plus de 400 000 visiteurs (dont près de 250 000 Bruxellois) qui ont pu découvrir dans les vastes espaces de 21 000 m2, laissés à l’état brut, la richesse d’un programme pluridisciplinaire et expérimental mêlant arts visuels, design et architecture, arts de la scène, installations monumentales et créations d’artistes installés à Bruxelles. Le succès de ce KANAL BRUT a conduit la fondation KANAL et le Centre Pompidou à laisser entr’ouvert le bâtiment durant la première phase des travaux de reconversion. Le pôle culturel multidisciplinaire ouvrira définitivement ses portes fin 2023.

Commissariat
 

Bernard Blistène

Directeur du Musée national d’art moderne, Centre Pompidou, commissaire général
Yann Chateigné

Commissaire associé, KANAL-Centre Pompidou
Anna Loporcaro

Directrice artistique adjointe en charge des publics et des partenariats, KANAL-Centre Pompidou
Guy Gypens

Programmateur, spectacles vivants, KANAL-Centre Pompidou
Alain Benisty

Programmateur musique, KANAL-Centre Pompidou
Jonathan Pouthier

Attaché de conservation au service de la collection film du Musée national d'art moderne, Centre Pompidou