Skip to main content

Cinema

Bruce Conner

24 Nov 2010

The event is over

Bruce Conner, "A movie", 1958

Parce que, par son montage de found footages, il déconstruit les conventions de l'industrie hollywoodienne, A Movie, se présente d'abord comme un anti-film exposant, dans une logique moderniste, les qualités matérielles et les propriétés illusionnistes du médium cinématographique.

Parce qu'il assemble des fragments trouvés ressortissant à divers genres cinématographiques - fictions, documentaires, actualités - cette première incursion de l'artiste dans le domaine des images en mouvement est aussi un méta-film. Pourtant, comme l'indique son titre, A Movie est bien tout simplement un film et même une épopée cinématographique.

 

En près de 12 minutes, sur un mode tragicomique, Bruce Conner traverse plus de la moitié du 20e siècle, son procédé chaotique coïncidant avec les cataclysmes de l'histoire. En chemin, il dynamite les tabous du puritanisme et le mythe de la « destinée manifeste » de l'Amérique. Il inventorie de manière aussi concise que spectaculaire le potentiel de dévastation de l'humanité. Cet imaginaire de la catastrophe technologique que l'Independant Group britannique avait esquissé dans ses expositions, Conner le pousse ici à son comble, apportant la preuve par les images de cette obsolescence de l'homme prophétisée au même moment par Günther Anders.

Bruce Conner, "A movie", 1958

When


24 Nov 2010
From 19h

Where

Cinéma 2