Skip to main content
Summary

"En quarante ans « Mai 68 » a connu de nombreuses métamorphoses. Si ce moment historique n'a plus, depuis longtemps, un statut de promesse, au sens où Victor Hugo évoquait la Révolution française, il n'en demeure pas moins un événement repère dans l'histoire de la France cristallisant toujours haines et passions – voire même peut-être l'ultime événement marquant de l'histoire nationale, le dernier par ordre chronologique a avoir accédé au statut de référence partagée.

L'intervention se propose, dans un premier temps, d'analyser le type de commémoration dont 68 bénéficie avant, dans un second temps, d'envisager la façon dont cet objet a été traité par l'historiographie.

Il ne s'agit pas, dans cette perspective, d'opposer histoire et mémoire et de postuler qu'un temps de l'histoire adviendrait, telle la chouette de Minerve le soir tombé, mais de montrer que les interprétations tissées de 68 sont partie intégrante de son histoire." (Patrick Garcia)

Additional information

Colloque, Petite salle, Centre Pompidou, 16/02/2008

Speakers Antoine de Baecque : animateur(s) / modérateur(s)
Patrick Garcia