Skip to main content

Debate / Meeting

La réception de Max Beckmann en France et en Allemagne

21 Nov 2002

The event is over

Le cheminement d'une œuvre auprès d'un public peut être lent, difficile. On le sait, il y faut du temps. Mais pas seulement. Stéréotypes, préjugés, idiosyncrasies nationales peuvent se conjuguer et contribuer à installer une quasi-cécité à l'endroit de certaines productions artistiques, ou en tout cas un étrange retard dans la reconnaissance. Ainsi en a-t-il été de l'œuvre de Max Beckmann en France, quand aujourd'hui on le " découvre " à travers l'exposition qui lui est consacrée. D'autant plus que Max Beckmann a souvent vécu, travaillé en France et exprimé son intérêt pour l'art français - Delacroix, Cézanne, Courbet, Matisse, entre autres. Et que son œuvre ne peut s'appréhender, dans son projet et son ambition, que si on l'adosse à celle de Picasso. Difficiles passages pour ce citoyen européen, d'un pays à l'autre, d'une histoire à une autre, conclus par le dernier séjour américain. Car l'Allemagne, de même, a eu à réfléchir ce trajet du peintre dans l'histoire.

When


21 Nov 2002
From 19h30

Where

Petite salle