Skip to main content
Summary

Carlo Guarnieri relève l'ambiguité constante du pouvoir envers la magistrature. Pour lui, si la montée en puissance de la justice s'explique historiquement comme l'a fait Paul Martens dans son intervention, elle s'explique aussi par un désir de déresponsabilisation de la classe politique depuis la Seconde Guerre Mondiale. Dans ce nouveau contexte d'une relation entre droit et loi où le droit l'emporte sur la loi, le juge devient à la fois l'interprète et le producteur du droit. Pour Carlo Guarnieri, cette évolution des systèmes administratifs vers un système juridictionnel, pour conserver sa valeur démocratique, doit donc être assortie d'une mise en place de contre pouvoirs effectifs. C'est ce qu'il développe ici.

Additional information

Conférence, Petite salle, Centre Pompidou, 23/04/2007

Speakers Carlo Guarnieri
Marc-Olivier Padis : animateur(s) / modérateur(s)