Skip to main content
Summary

Jean-Louis Comolli propose aux spectateurs une double analyse du film : une vision non savante, tout d'abord, celle d'un spectateur qui n'aurait pas connaissance de toute la documentation existant autour du tournage du film de Flaherty ; une vision savante, ensuite, qui s'appuie sur les éléments connus : un casting méticuleux, une volonté très forte du cinéaste d'imposer un regard filmique travaillé... Ces deux visions se rejoignent cependant car, en observant le montage excessivement travaillé, le cadrage très particulier et la volonté évidente de rejeter la figure humaine pour valoriser une abstraction très métaphysique, il apparaît clairement que le geste cinématographique prime alors que, pourtant, tout est "vrai". La distinction traditionnelle fiction/documentaire vole donc en éclats dans ce film traditionnellement considéré comme l'un des films fondateurs du cinéma documentaire.

Additional information

Projection - Conférence, Cinéma 2, Centre Pompidou, 25/02/2008

Speakers Jean-Louis Comolli