Skip to main content
Summary

"L'impact de mai 68 dans le domaine de la sociologie française doit être saisi à plusieurs niveaux. L'engagement des sociologues dans le mouvement mérite d'être pris en compte (puisque l'on sait que les départements de sociologie furent particulièrement actifs), mais plus encore, c'est l'impact de l'événement dans la discipline qui mérite d'être étudié. Quelles sont les analyses produites par les sociologues dès 1968-1969, et que nous disent-elles de la discipline comme des événements eux-mêmes ? Comment l'évolution de la sociologie française, encore peu institutionnalisée, va-t-elle être affectée – y compris du point de vue de thématiques et de ses méthodes - par l'entrée en nombre d'anciens « soixante-huitards », comme le suggérait déjà Michael Pollak en 1989 ? Enfin, comment peut-on comprendre l'évolution des schémas d'analyse de 68, du thème du déclassement lié à la massification universitaire suggéré par Pierre Bourdieu aux relectures contemporaines plus sensibles à la dimension culturelle ou aux héritages de 68 ?" (Liora Israël)

Additional information

Colloque, Petite salle, Centre Pompidou, 16/02/2008

Speakers Antoine de Baecque : animateur(s) / modérateur(s)
Liora Israël