Skip to main content

L'Iran dévoilé par ses artistes | Conférence

131 min

Playlist

Cinéma iranien

Le cinéma iranien s'est depuis longtemps imposé à travers des personnalités comme Abbas Kiarostami ou Mohsen Makhmalbaf. Depuis, on découvre en Occident des artistes - peintres, photographes, vidéastes - iraniens, tandis que le succès du film de Bahman Ghobadi, Les Chats persans, permet aussi d'entrevoir le dynamisme de la scène musicale. Toute une génération de créateurs, particulièrement vivante et originale, éclaire la métamorphose de la société iranienne, les aspirations de sa jeunesse et aussi de ceux qui, ayant vécu la Révolution islamique en 1979, ont désormais pris leurs distances.

Avec Ata Ayati (historien), Mahmoud Bahmanpour (éditeur d'art), Siamak Filizadeh (graphiste et directeur artistique), Rose Issa (commissaire d'expositions et écrivain), Abbas Kiarostami (cinéaste), Neda Razavipour (artiste), Alireza Samiazar (historien de l'art et architecte).
 

Animé par Catherine Millet, critique d'art et écrivain, directrice de la rédaction de la revue Art Press.

7

Playlist

Cinéma iranien

Le cinéma iranien voit, à l’aube des années 60, une génération d’hommes et de femmes de cinéma traduire leur engagement politique en radicalité artistique. Abbas Kiarostami, Jafar Panahi et Amir Naderi sont des figures majeures du cinéma moderne iranien. En 2007, 2016 et 2018, ils sont les invités du Centre Pompidou, qui leur consacre respectivement des rétrospectives intégrales.