Skip to main content
Resumen

Andreï Kourkov est un écrivain ukrainien de langue russe né en 1961 à Saint-Pétersbourg, en Russie. L'écrivain vit depuis son enfance à Kiev et y a terminé ses études à l'Institut d'État de pédagogie des langues étrangères en 1983. Il affirme y avoir appris une dizaine de langues étrangères. Lorsqu'il découvre l'écriture, au cours de son service militaire comme gardien des prisons ukrainiennes, Andreï Kourkov compose tout d'abord des contes qui tournent en dérision le régime soviétique. Lorsque l'URSS s'effondre, il profite du chaos général pour publier et distribuer ses textes dans les rues de Kiev. Il s'inspire ensuite de la fable animalière pour composer son roman, "Le Pingouin", un bijou de la satire sociale post-URSS. Ce livre, devenu culte en Ukraine, retrace la vie à Kiev d'un journaliste spécialiste d'avis nécrologiques qui n'a comme seule compagnie qu'un pingouin mélancolique. Par cette situation cocasse, Kourkov nous fait pénétrer les rouages politiques de l'Ukraine corrompue et mafieuse. Ses romans suivants, "Le Caméléon" puis "Les Pingouins n'ont jamais froid" se caractérisent par ce même regard acéré et ironique sur la vie politique et sociale postsoviétique. Frôlant parfois l'absurde, Kourkov est considéré en Ukraine comme l'héritier de Gogol.

Información adicional

Conversation - Rencontre, Petite salle, Centre Pompidou, 29/03/2010

Participantes Andreï Kourkov
Oriane Jeancourt
En el marco de la serie Ecrire, écrire, pourquoi ?, 01-01-2008
Chaque mois, la Bibliothèque publique d'information propose, à travers ce cycle, une rencontre avec un écrivain français ou étranger. Des entretiens approfondis inviteront à une réflexion sur l'acte d'écrire, ses facteurs déclenchants, l'univers de l'auteur, son cheminement personnel et intellectuel, la raison d'être de l'écriture.
01/01/2008