Skip to main content
Resumen

Philippe Sollers est né en 1936 près de Bordeaux dans une famille d'industriels. Il publie en 1957, "Le défi", son premier roman et fonde en 1960 la revue "Tel Quel" aux éditions du Seuil qui défend, jusqu'en 1982, des auteurs essentiels tels que Artaud, Bataille, Joyce, Foucault, Barthes et Lacan. Il crée ensuite la revue "L'Infini", d'abord aux éditions Denoël puis aux éditions Gallimard, ainsi que la collection du même nom, qu'il dirige toujours. Il est l'auteur de nombreux romans traversés par différentes recherches stylistiques : abandon de toute ponctuation visible (notamment dans "H", "Paradis I et II"), écriture plus « figurative » ("Femmes" est un tournant dans son oeuvre), utilisation du cut up, avec une insistance sur la fonction critique et subversive d'une écriture de plus en plus marquée par la réflexion intérieure. Dans le même temps, il rédige des essais d'ambition encyclopédique dans lesquels il livre sa version de l'histoire de l'art basée sur la défense de l'individu, de la création et du plaisir. Il est l'auteur de plusieurs monographies de grands artistes et de biographies romancées, avec un goût marqué pour le XVIIIe siècle. Auteur complexe, il est l'une des personnalités les plus incisives de la scène littéraire française et tient par-dessus tout à défendre la lecture et la liberté.

Información adicional

Conversation - Rencontre, Petite salle, Centre Pompidou, 09/02/2009

Participantes Philippe Sollers
Nathalie Crom : animateur(s) / modérateur(s)
En el marco de la serie Ecrire, écrire, pourquoi ?, 01-01-2008
Chaque mois, la Bibliothèque publique d'information propose, à travers ce cycle, une rencontre avec un écrivain français ou étranger. Des entretiens approfondis inviteront à une réflexion sur l'acte d'écrire, ses facteurs déclenchants, l'univers de l'auteur, son cheminement personnel et intellectuel, la raison d'être de l'écriture.
01/01/2008