L'œuvre Boat Emptying, Stream Entering ; White Dragon : Standing, Red Dragon : Sitting, Green Dragon : Lying - Centre Pompidou

L'œuvre

Boat Emptying, Stream Entering ; White Dragon : Standing, Red Dragon : Sitting, Green Dragon : Lying

concept.resource

Reproduction d'une œuvre

Crédit photographique : © Georges Meguerditchian - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP
© Adagp, Paris

À propos de l'œuvre

Marina Abramovic (1946 - )

Boat Emptying, Stream Entering ; White Dragon : Standing, Red Dragon : Sitting, Green Dragon : Lying

(Vider son bateau, entrer dans le courant; Dragon blanc : debout, Dragon rouge : assis, Dragon vert : couché)

1989

Cuivre patiné, quartz, obsidienne

En 2004, l'artiste a demandé que chacun des 3 éléments soit dorénavant accompagné des instructions documentaires sur son usage par le public :

-un texte signalant le titre spécifique de l'élément et son mode d'emploi

-une photographie démonstrative de l'usage de l'élément

3 objets dont le public est prié de faire usage jusqu'à transmission de l'énergie : Dragon blanc : se tenir debout, la tête repose sur un oreiller de quartz, regarder par terre; Dragon rouge : s'asseoir, la tête repose sur un oreiller de quartz, le regard droit devant; Dragon vert : s'allonger, la tête repose sur un oreiller de quartz, le regard en l'air

Achat, 1990

Numéro d'inventaire : AM 1990-333

En savoir plus

Extrait du catalogue Collection art contemporain - La collection du Centre Pompidou, Musée national d'art moderne , sous la direction de Sophie Duplaix, Paris, Centre Pompidou, 2007

Cette installation est constituée, selon les termes de l’artiste, de trois « objets “transitoires” » portant chacun leur propre titre : White Dragon : Standing , Red Dragon : Sitting , et Green Dragon : Lying . Le public est invité à expérimenter physiquement, debout, assis ou couché, la tête appuyée sur un coussin de quartz ou d’obsidienne et le corps au contact du cuivre, le degré d’émanation énergétique véhiculé par les matériaux. L’élaboration de cette œuvre résulte de la longue marche que l’artiste a effectuée en 1988, avec son compagnon Ulay, sur la Grande Muraille de Chine. Partis de d...

 lire la suite

Alexandrina Pereira