Aller au contenu principal

Action territoriale

L'action territoriale, à la rencontre de tous les publics

 

La création du Centre Pompidou en 1977 a marqué le point de départ d’un mouvement d’ouverture des musées à de nouveaux publics. Fidèle à sa mission originelle, le Centre Pompidou cherche à constamment élargir ses publics de manière à diffuser le plus largement possible l’art moderne et contemporain.  

Présent hors-les-murs avec le Centre Pompidou-Metz (2010), le Centre Pompidou Málaga (2015), Kanal-Centre Pompidou à Bruxelles (mai 2018), le West Bund art musem à Shanghai (2019), puis à travers ses grandes expositions internationales, le Centre Pompidou souhaite renforcer et pérenniser son action sur le territoire national.

 

En 2017, à l'occasion de son 40e anniversaire, le Centre Pompidou a proposé soixante-cinq manifestations partout en France, co-construites avec soixante-quinze acteurs culturels locaux (musées, centres d’art, scènes de spectacle, festivals…). Le Centre Pompidou a décidé d'entretenir cet élan et continue à tisser des relations durables avec les acteurs culturels implantés sur le territoire français. L’objectif est de développer des actions à même de toucher des publics qui ne disposent pas d’un accès immédiat à la culture.  

Le Centre Pompidou s’est donc investi dans une démarche d’action territoriale renforcée passant notamment par l’itinérance de dispositifs créés par des artistes (« Saule et les hooppies », tour musical conçu par matali crasset), des événements (« 1 jour, 1 œuvre »), des expositions et ateliers itinérants pour le jeune public (La fabrique mobile) ou la création de mille formes, centre d’initiation à l’art pour les 0-6 ans, conçu en partenariat avec la ville de Clermont-Ferrand.  

Le Centre Pompidou-Metz

 

Le Centre Pompidou-Metz est un bel exemple de cet ancrage territorial ; il demeure le centre d’art moderne et contemporain le plus visité en France, hors région Île-de-France. La politique d’ouverture à tous les publics et le croisement des disciplines sont au cœur du Centre Pompidou-Metz : des projets pensés pour les publics scolaires ainsi que pour ceux plus éloignés, des collaborations avec les associations militantes, avec l’hôpital de Metz ou encore des actions vers les zones de ruralité de la région se mêlent au spectacle vivant et aux expositions.

 

Site internet du Centre Pompidou-Metz


mille formes

Le Centre Pompidou accompagne la ville de Clermont-Ferrand pour créer mille formes, premier centre pérenne d’initiation à l’art pour les 0-6 ans. Ouvert au public en décembre 2019, mille formes est conçu comme un espace d’expérimentation dans lequel les tout-petits sont en contact avec la création contemporaine sous toutes ses formes. C’est en passant par le geste et par l’interaction avec un nouvel environnement que l’enfant est amené à découvrir l’art. 

 

Échanger, faire ensemble, observer les artistes dans leur processus de création : autant de gestes qui font de cet espace un nouveau territoire à pratiquer et à explorer, dans lequel l’adulte est autant acteur que l’enfant. mille formes se construit également comme un espace de ressources et de prospection sur les questions liées à l’art et à la petite enfance, permettant ainsi aux professionnels comme aux parents d’échanger sur ces sujets.

 

Reportage vidéo


Centre Pompidou francilien – Fabrique de l’art

Rendu possible grâce au partenariat noué avec la région Île-de-France, le conseil départemental de l’Essonne, la communauté d’agglomération Paris-Saclay et la ville de Massy, avec le soutien de l’État, le Centre Pompidou francilien - Fabrique de l’art, futur pôle de conservation et de création s’implantera à Massy en 2025

 

Abritant les réserves de la plus grande collection européenne d’art moderne et contemporain, ce futur lieu est conçu comme un pôle d’excellence pour la conservation des œuvres du Centre Pompidou. 

 

Grâce au partenariat avec l’université Paris-Saclay qui, par ses multiples savoirs et laboratoires de recherche contribue à développer des techniques et des protocoles innovants, ce pôle est appelé à devenir une référence internationale de la conservation préventive pour les professionnels du monde artistique et culturel. 

 

Il accueillera également des espaces ouverts aux publics et proposera une riche programmation culturelle. Inclusive et pluridisciplinaire, elle invitera les Franciliens à faire l’expérience de l’art à travers un large choix d’expositions, d’ateliers, de spectacles et de propositions inédites ouvertes sur d’autres disciplines : science, danse, musique, architecture... 

En préfiguration de ce projet et en collaboration avec les acteurs locaux, culturels, universitaires, scolaires et associatifs, le Centre Pompidou développe dès 2020, et pendant les cinq prochaines années, une programmation qui irrigue l’ensemble du territoire de l’Île-de-France.  

 

Ces actions, qu’il s’agisse de présenter des œuvres de la collection, de faire circuler des dispositifs de médiation, d’expérimenter de nouvelles pratiques artistiques ou de nouer des partenariats de recherche et de formation avec le monde universitaire, sont autant d’événements et d’occasions de partir à la rencontre des publics franciliens et de tisser des liens étroits avec les acteurs du territoire. 


La Fabrique mobile, les ateliers itinérants du Centre Pompidou

Créer, inventer, tester, discuter, fabriquer sont les verbes moteurs de la Fabrique mobile, un dispositif simple qui invite les enfants de 3 à 10 ans à participer à des ateliers conçus par des artistes. L’utilitaire électrique qui héberge les ateliers, floqué aux couleurs du Centre Pompidou et aménagé par Bold design, est modulable et fonctionnel.   

La Fabrique mobile vient à la rencontre des enfants sur leurs lieux de vie et crée les conditions optimales pour qu’ils explorent leur créativité et découvrent différents modes de production artistique.


Saule et les hoopies

Tour musical itinérant pour le jeune public conçu par matali crasset

 

Saule et les hooppies est une œuvre unique permettant aux enfants, avec leurs parents, de vivre une expérience artistique originale en participant, ensemble, à un tour musical. La designer matali crasset a pensé ce dispositif pour permettre à chacun de tenir un rôle essentiel dans le spectacle en faisant tourner les carrousels qui le composent, en animant ses éléments et en créant ensemble un tour musical. Saule et les hooppies, plateforme d’expression à l’image d’un arbre remarquable, prône un retour au faire ensemble. Il s’anime par un système de pédalier activé par l’énergie des participants. Le plateau principal prend ainsi vie par l’effet d’une comédie musicale chantée par tous. 

 

Saule et les Hooppies a été pensé pour circuler à travers la France. Ce tour musical fait escale de ville en ville pour faire vivre aux enfants, accompagnés de leurs parents ou dans le cadre scolaire, une expérience artistique participative et immersive. L’objectif est que ce projet permette des points d’ancrage entre les équipes du Centre Pompidou et les territoires qui l’accueilleront. La présence de Saule et les hooppies est l'occasion de mener avec les structures locales (culturelles, sociales, sportives...) diverses actions de médiation et d’éveil à l’art (ateliers jeune public, événements festifs, présentation d’œuvres...). 


Expositions et ateliers itinérants

Le Centre Pompidou accorde une large place aux publics jeunes pour favoriser leur éveil à la création moderne et contemporaine au sein de trois espaces qui leur sont entièrement dédiés : l’Atelier des enfants et sa Fabrique, la Galerie des enfants, et le Studio 13 /16.

 

Une programmation sur mesure permet de capter et retenir l’intérêt du jeune public, de transmettre des notions clés, et de tisser une relation à l’art et à la création dès le plus jeune âge.

 

Le Centre Pompidou exporte ce savoir-faire et propose des expositions et ateliers itinérants qui peuvent s’implanter dans différents contextes. Quel que soit le domaine exploré, chaque proposition prend appui sur l’expérience quotidienne et sur l’approche sensorielle pour enrichir la perception de l’enfant et favoriser sa rencontre avec la création d’aujourd’hui. 


1 jour, 1 œuvre

Pendant une journée, une œuvre majeure de la collection du Centre Pompidou ayant marqué l’histoire de l’art des 20e et 21e siècles est présentée gratuitement au public en dehors du contexte muséal ; dans une maison associative, une salle des fêtes de mairie, un centre social, un centre commercial... Cette œuvre contemporaine est au cœur d’un évènement qui s’adresse avant tout aux personnes peu familières de l'art de notre temps, aux familles, aux amateurs. L'œuvre est présentée par l’artiste lui-même, s'il est contemporain, et un conservateur ou une conservatrice du Musée national d'art moderne. 

 

Ce dispositif léger est accompagné d’un atelier de pratique artistique pour les enfants à partir de 5 ans et leurs parents, ou pour un public scolaire, pour mieux faire connaissance avec l’œuvre. 


Le Studio 13/16 au collège

Le Studio 13/16, l’espace des 13-16 ans au Centre Pompidou, a, depuis sa création, été à la rencontre des structures accueillant des jeunes sur leurs temps de loisirs : maisons des jeunes et de la culture, centres de loisirs et d’animation, centres sociaux…  

 

En 2014, dans l’optique de rencontrer les adolescents au sein de leurs établissements scolaires, le Studio 13/16 a imaginé l’opération Studio 13/16 au collège. Son objectif est d’aller à la rencontre du public de proximité au cœur de quartiers de la capitale ou de sa proche banlieue, dans l’idée de susciter l’intérêt des adolescent(e)s pour les acteurs de la création d’aujourd’hui. Il s’agit de proposer un temps fort d’une semaine par le biais d’ateliers impliquant la participation des collégien(ne)s. Pendant la pause méridienne, du lundi au vendredi, ces interventions ont lieu dans la cour du collège : performances, ateliers, concerts… L’après-midi, les classes participent par roulement à des ateliers conçu autour d’une sélection d’œuvres de la collection contemporaine du Centre Pompidou. 

 

Ces actions contribuent à modifier l’ambiance du collège pendant une semaine, à réunir élèves et professeurs autour d’activités créatives dans un esprit d’ouverture à la création artistique. 


Studio 13/16 Tour

Le Studio 13/16 Tour est une structure itinérante imaginée par Mathieu Lehanneur (designer du Studio 13/16 et de l’Atelier des enfants au Centre Pompidou), permettant d’accueillir des ateliers pour les adolescents. 

 

L'objectif est de partager le savoir-faire et les concepts du Studio 13/16 avec les adolescents en dehors de l’institution, dans des centres commerciaux, pour toucher les ados là où ils se trouvent. Les ateliers, gratuits et animés par les médiateurs du Centre Pompidou, invitent les ados à découvrir des pratiques telle que la sérigraphie, tout en faisant écho à la richesse de la collection du Centre Pompidou.  

 

Le Studio 13/16 Tour s’est installé dans plusieurs centres de shopping, notamment à Rosny II (Rosny-sous-Bois).


6 murs, 6 artistes

« 6 murs, 6 artistes » est un projet du Centre Pompidou, réalisé en partenariat avec l’association le M.U.R., dans le cadre de « l'été culturel ».

Tout le long du mois de juillet 2020, des ateliers de création ont été proposés dans diverses structures travaillant avec des jeunes ou luttant contre la précarité : centres d’hébergements d’Emmaüs Solidarité, foyer pour mineurs isolés (avec l’aide sociale à l’enfance), habitants de logements sociaux (en partenariat avec Paris Habitat), centres d’animation de la ville de Paris...

6 street-artistes utilisant des techniques variées (collage, graff, sculpture, peinture) ont proposé aux participants de s’approprier une surface. 

Cette initiative a permis de soutenir des artistes, d’offrir à des publics parfois  fragilisés une expérience créative avec un artiste et de contribuer à l’amélioration de leur environnement quotidien.