L'œuvre Maquette du Monument à la Troisième Internationale - Centre Pompidou

L'œuvre

Maquette du Monument à la Troisième Internationale

concept.resource

Reproduction d'une œuvre

Crédit photographique : © Philippe Migeat - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP
© droits réservés

À propos de l'œuvre

Anonyme

Maquette du Monument à la Troisième Internationale

1919 / 1979

Bois et métal

420 cm Diamètre : 300 cm

Reconstruction de la Maquette du Monument à la Troisième Internationale de Tatline (1919-1920) haute de 5 m et présentée à Petrograd en novembre 1920, réalisée en 1979 pour l'exposition "Paris-Moscou" par les Ateliers Longépé (Châtillon)

Achat, 1979

Numéro d'inventaire : AM 1979-413

En savoir plus

Extrait du catalogue Collection art moderne - La collection du Centre Pompidou, Musée national d’art moderne , sous la direction de Brigitte Leal, Paris, Centre Pompidou, 2007

Dès mars 1919, naît chez Tatline l’idée d’un monument grandiose dédié à la révolution d’Octobre, à l’instar des grandes architectures emblématiques, telle la cathédrale du Saint-Sauveur construite en hommage à la victoire russe sur Napoléon. À la suite d’une commande du Commissariat à l’Éducation, il expose à Petrograd, fin 1919, un premier Modèle du Monument à la III e Internationale en bois, de six mètres de hauteur, avant de le réassembler à Moscou en novembre 1920 et, le mois suivant, au VIII e Congrès du Parti. Une deuxième maquette, plus petite, sera présentée à l’Exposition intern...

 lire la suite

Angela Lampe

Cartel développé du Musée national d'art moderne, rédigé dans le cadre de l'accrochage Modernités plurielles 2013-2014

Œuvre la plus célèbre de Vladimir Tatline, ce monument ne fut jamais réalisé. Subsistent des dessins, des maquettes, des documents photographiques. La maquette présentée ici est une reconstitution, réalisée en 1979 pour le Centre Pompidou, à l’occasion de l’exposition « Paris Moscou ». Censé abriter les centres administratifs et de propagande de la IIIème Internationale, ce monument, constitué de deux spirales métalliques enlacées autour de quatre volumes suspendus en verre, devait composer un ensemble dynamique.

Service de l’information des publics et de la médiation

Autres reproductions de l'œuvre

Autre ressource

Les collections