Skip to main content
Summary

Hannah Harendt aimait la poésie et admirait plusieurs poètes dont elle fit parfois l'éloge funèbre : Oden, Brecht, etc. Elle voit en leurs poèmes l'élucidation du passé, de ce qui a eu lieu. Pierre Pachet explique, à l'occasion du colloque organisé par la Bpi pour le centenaire de sa naissance, qu'Harendt voit dans les poèmes une certaine forme d'autorité dans un monde ou toutes les autorités traditionnelles ont disparu.

Additional information

Conférence - Débat, Petite salle, Centre Pompidou, 25/11/2006

Speakers Martine Leibovici : animateur(s) / modérateur(s)
Pierre Pachet