Skip to main content
Summary

Le journaliste Samuel Laurent est tombé dans le chaudron de Twitter dès sa création. Promesse d'une démocratie sans filtre, le réseau apparaissait comme une source inédite de sujets, de témoins et de voix nouvelles, une agora qu'il a adoré, où il se passe toujours quelque chose, comme les mouvements planétaires #metoo ou #blacklivesmatter. À la tête des Décodeurs du Monde (un service de vérification factuelle), il s'est mué en chasseur de fake news et de complotistes, suivi par plus de 160 000 followers. Mais comme beaucoup, il s'est brûlé : trop de raccourcis (y compris de sa part), trop de violence dans les propos. Il a fini par décrocher pour revenir à ses premières amours : l'enquête de terrain.

 

C'est sur ce moment – au croisement de la vraie vie et de la vie numérique – qu'il a choisi de revenir dans son essai “J'ai vu naître le monstre – Twitter va t-il tuer la #démocratie ?” (Éditions Les Arènes, février 2021). Dans ce témoignage en forme d'avertissement, il enquête sur le monstre qu'est devenu Twitter, un réseau où chacun s'invente une vérité, où l'indignation vertueuse et la manipulation règnent. C'est pourtant là que les politiques et les journalistes scrutent le moindre mouvement d'opinion, au risque de créer des “bulles d'information” qui s'auto-alimentent. Au point de tuer la démocratie ?

Additional information

Rencontre, 15/02/2021

Speakers Samuel Laurent
Julie Duprat : animateur(s) / modérateur(s)