Skip to main content
Summary

Si Vélibor Colic a souvent dénoncé l'absurdité ou le tragique de la guerre (« Les bosniaques », « Chronique des oubliés », « Les archanges »), il a également parlé avec humour et nostalgie de l'enfant qu'il a été, élevé par un père communiste et une mère catholique (« Jésus et Tito »), écrit un roman sur le jazz (« Perdido ») ou fait revivre les personnages qui ont fait l'histoire de la ville de Sarajevo (« Sarajevo omnibus »)…

Additional information

Conversation - Rencontre, Espace Littérature, 16/05/2012

Speakers Velibor Colić
Dominique Sigaud
As part of the serie En échange
Rarement est donnée aux lecteurs la possibilité d'entendre un écrivain présenter l'un de ses pairs. C'est ce que la Bpi et la Mel (Maison des écrivains et de la littérature) proposeront à partir de janvier 2012, au cours de ce cycle. Un auteur questionnant devient aussi le lecteur attentif et généreux d'un autre. On entend alors le semblable et le différent, en somme tout ce qui fait la singularité d'une oeuvre, ici en partage.
Conversation - Rencontre, Bibliothèque publique d'information