L'œuvre Portrait d'Iturrino - Centre Pompidou

L'œuvre

Portrait d'Iturrino

concept.resource

Reproduction d'une œuvre

Crédit photographique : © Philippe Migeat - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP
© Adagp, Paris

À propos de l'œuvre

André Derain (1880 - 1954)

Portrait d'Iturrino

(Portrait d'un guitariste espagnol ; Portrait d'un guitariste)

[1914]

Huile sur toile

92 x 65 cm

Inscriptions :S.B.DR. : A Derain

Portrait du peintre Francesco de Iturrino (1864-1924)

Donation Mme Geneviève Gallibert, 1970

Numéro d'inventaire : AM 4575 P

En savoir plus

Extrait du catalogue Collection art moderne - La collection du Centre Pompidou, Musée national d’art moderne , sous la direction de Brigitte Leal, Paris, Centre Pompidou, 2007

Il ne peut être indifférent que Derain ait choisi de faire poser Francisco Iturrino (1864-1924), peintre espagnol ami de Picasso (qui en fit aussi un portrait). Ce personnage à la mine ascétique, que Gustave Coquiot comparait à « un moine de Zurbarán », pourrait aussi faire songer au Greco, ou même à quelque icône byzantine. Ce portrait (cat. rais., I, n° 424) illustre en tout cas de façon exemplaire la complexité des rapports, du « tressage », qui s’établit dès avant la guerre pour Derain entre ses différentes sources d’inspiration, une sorte de musée imaginaire avant la lettre : s’il est ...

 lire la suite

Isabelle Monod-Fontaine

Cartel développé du Musée national d’art moderne, rédigé dans le cadre du nouvel accrochage des collections modernes, 2015-2016

Ce portrait hiératique de Francisco Iturrino, peintre espagnol proche de Pablo Picasso, illustre la synthèse faite par André Derain de ses différentes sources d’inspiration. Pionnier du fauvisme, intéressé avant de nombreux autres par les arts dits « primitifs », Derain se passionne également pour les maîtres de l’art ancien. De fait, alors que le cubisme triomphe au point de faire école, le Portrait d’Iturrino annonce le « retour à l’ordre » qui marquera l’art d’après-guerre, évoquant la tradition espagnole. Tandis que l’élongation du corps, notamment des mains, évoque le maniérisme du Gre...

 lire la suite

Service de l’information des publics et de la médiation

Les collections