Aller au contenu principal

Cinéma / Vidéo

La picturalité à l'épreuve du photographique

19 janv. 2011

L'événement est terminé

En 1977, James Benning tourne One Way Boogie Woogie à Milwaukee (Wisconsin), la ville dans laquelle il a grandi. Il revient sur les lieux de son enfance et filme le dépérissement industriel de la région. La famille et les amis de Benning participent à la réalisation du film, tourné selon des règles strictes : soixante plans fixes d'une minute mis bout à bout. Vingt-sept ans plus tard, l'artiste retourne à Milwaukee pour y filmer One Way Boogie Woogie / 27 Years Later. Les mêmes plans sont tournés aux mêmes lieux qu'en 1977. Les mêmes figurants y participent. Film géométrique, One Way Boogie Woogie est un hommage à Mondrian. Couleurs, lignes, répétitions, Benning utilise la nature photographique de l'image cinématographique pour produire des compositions géométriques et texturelles d'inspiration picturale.

Isabelle Cornaro, dans un sens similaire et opposé, recompose les représentations spatiales de l'histoire de la peinture pour en dégager les structures géométriques sous-jacentes. Projections est une série d'esquisses filmiques à partir de projections de peinture rouge, jaune et bleue sur des architectures géométriques en cartons.

Les références picturales y sont subverties par le geste artistique détaché, le volume et la ligne sont contredits par la tache pulvérisée.

Quand


19 janv. 2011
À partir de 19h

Cinéma 2 - Centre Pompidou, Paris

Artistes/personnalités